En proie aux critiques, l'EPCR revoit son protocole sanitaire
L'Aviron Bayonnais a menacé de ne pas disputer ses prochains matchs.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'EPCR s'est réuni ce lundi 4 janvier afin de revoir son protocole sanitaire après les ratés des dernières journées.

Depuis le début de la Champions et Challenge Cup, les clubs français se rendent compte qu'ils ne sont pas soumis aux mêmes protocoles sanitaires en Top 14 et à l'étranger. Le point de départ de cette colère est le match Scarlets vs Toulon qui a été un fiasco total au niveau de la sécurité des joueurs selon le club français, mais pas selon l'instance européenne. 

En cause, la disparité entre le protocole sanitaire du Top 14 et celui subit outre-Manche. L'un est effectué 3 jours avant le match et l'autre en début de semaine, avec un temps plus long entre test et match. Quatre matchs avaient été annulés en raison de cas positifs. Dernièrement, l'Aviron Bayonnais a été touché par le variant anglais du Covid-19, plus contagieux, après un match face au Leicester le 19 décembre dernier. Philippe Tayeb, président du club, a donc menacé de ne pas disputer les prochaines rencontres européennes si les conditions sanitaires n'étaient pas réunies. Un mouvement des clubs français s'est même fait ressentir concernant cette question avec le Stade Français, Toulon ou Castres. Pourtant, l'instance a confirmé qu'aucun club n'avait "officiellement informé l'EPCR de son intention de ne pas participer aux matches restants de la saison 2020/2021". 

L'EPCR a donc remis le nez dans ses protocoles sanitaires et l'a fait savoir dans un communiqué : "Les principaux sujets abordés ont été les suivants : programmation des tests, protocole de recherche des cas contact, gestion des cas positifs, évaluation des risques les jours de match, déplacements transfrontaliers et conformité aux protocoles". On pourrait donc voir des tests calqués sur ceux de la LNR, c'est-à-dire à J-3 du match. Cependant, des demandes plus strictes se font savoir, comme Philippe Tayeb à Sud Ouest, qui propose de faire des tests à J-1. Possible ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

C'est compliqué de tester à J-1 car si un test est positif, toutes les personnes côtoyées dans les 48h sont cas contact, donc match annulé. Mais cette mesure semble d'une prudence nécessaire.
Il faudrait tester à J-3, puis que tous les joueurs négatifs se confinent (entre eux bien sûr) jusqu'au match, pour éviter de découvrir un cas la veille du match.
En clair, le rugby pro devrait vivre sous cloche chaque 72h avant un match.
Une pensée pour les bayonnais et toulonnais.

@W. Vraifana

Ce n'est pas parce que tu es négatif à J-3 que tu le seras pas à J-1, en fait, pour pas contaminer les autres, il faut se confiner tout seul 🙂
Pas facile de s'entrainer pour un sport co. comme ça...

@Jonathan Sextoy

Tu as raison, il n'y a pas de risque zéro, sauf si le groupe n'a AUCUN contact avec l'extérieur. C'est donc impossible.
Mais si un joueur est asymptomatique, avec des PCR négatives à J-8 (match du WE précédent, donc par extension J-10, J-15 etc...), J-3, J-1, comme l'ensemble du groupe, et qu'il limite les contacts extérieurs (famille uniquement), ça fait une grosse couverture quand même.
Par contre, s'il y a un seul cas positif dans le groupe, tout le monde passe en cas contact, et là ça peut traîner... Il faut que tout le monde ait guéri ou purgé sa quarantaine avant de se regrouper. C'est ce que vit le groupe Bayonnais. Ajoutons les examens de dépistage de la myocardite avant la reprise, et ça donne vite 4 semaines hors jeu.

  • cahues
    145516 points
  • il y a 11 mois

Comment rétablir une situation plus que compromise. Belle brochette d'incompétents à cette EPCR, représentation Française comprise.

  • jlr974
    13649 points
  • il y a 11 mois
@cahues

Trop facile d'accuser d'incompétence les autres dans la situation actuelle .

  • cahues
    145516 points
  • il y a 11 mois
@jlr974

Beaucoup d'alertes classées sans suite dès la première journée.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News