Ecrit par vous !
Des potentielles recrues sont arrivées à Béziers
Les premières recrues sont déjà là.
Même si la reprise du club par les Émiratis apparaît toujours incertaine, trois joueurs, qui ont donné leur accord à la potentielle nouvelle direction, ont débarqué dans l’Hérault.

Alors que le mercure a aisément dépassé les 30°C ce dimanche après-midi à Béziers, un post Facebook a fait monter la température chez les supporters de l’ASBH. Un proche du clan Dominici a annoncé que trois recrues, estampillées nouvelle direction, venaient d’arriver à l’aéroport de Béziers. Dans le même message, il invite tous les supporters de Béziers à venir se réunir dans un restaurant biterrois pour accueillir les nouveaux arrivants et soutenir les potentiels acheteurs.

Rachat de Béziers - La DNACG demande des précisions, réponse dans une semaineRachat de Béziers - La DNACG demande des précisions, réponse dans une semaine

Sous les coups de 20 heures, trois colosses sont sortis d’un 4x4 noir. Leurs noms et leurs CV ont de quoi faire rêver en Pro D2, mais aussi en Top 14. Jordan Taufua (28 ans) troisième ligne international néo-zélandais qui arriverait en provenance des Leicester Tigers. Semesa Rokoduguni (32 ans) ailier international anglais qui porte le maillot de Bath. Marika Korobeite (27 ans), un ancien treiziste reconverti au rugby à 15 depuis trois ans. Joueur des Melbourne Rebels, l’ailier, qui compte 24 sélections avec les Wallabies, a disputé la Coupe du monde 2019. La présence de ces joueurs dans l’Hérault n’est pas due au hasard. Ils vont passer leur visite médicale demain. Il est donc possible de penser qu’un accord a été trouvé avec leurs clubs respectifs concernant leurs transferts, notamment pour Korobeite qui a fait le déplacement depuis l’Australie, où son équipe dispute une version australienne du Super Rugby.

Malgré cela, la prudence est de mise du côté de la, peut-être, future direction. Éric Freitas, président de l’association ASBH, et propriétaire du restaurant où a eu lieu cette rencontre avec les supporters, n’a pas voulu que de photos soient prises car les joueurs appartiennent toujours à d’autres clubs. Après une haie d’honneur faite aux trois potentiels néo-biterrois, Éric Freitas s’est adressé aux personnes présentes. Concernant le rachat du club, il affirme que « trois personnes » mettent des bâtons dans les roues aux Émiratis. Comprenez-y que les trois propriétaires actuels du club, Cédric Bistué, Pierre-Olivier Valaize et Louis-Pierre Angelotti, ne souhaitent toujours pas céder le club à Christophe Dominici et ses amis du Golfe. Il a également dit que le dénouement de ce feuilleton du printemps arriverait dans les prochains jours. Côté recrues, il a annoncé que d’autres joueurs vont arriver, demain, sur les bords du Canal du Midi. Le nom de Rodrigo Roncero a été confirmé. L’ancien coéquipier de Christophe Dominici au Stade Français, entre 2004 et 2008, arriverait avec plusieurs joueurs argentins. Selon une source proche du dossier, "il y a 50 % de chance que cela se fasse". Deux échéances, de la plus haute importance, sont fixées ce lundi avec la DNACG. Pour cette personne, si le dossier n’aboutit pas, ce n’est pas une question de garantie financière. C’est les propriétaires actuels, par la voie de leur avocat, qui refusent tous les papiers qui leurs sont joints.

Si Yannick Pons était bien présent, son associé, Christophe Dominici, était lui absent. En revanche, une personne, dont on entend peut parler, mais qui est ô combien importante dans le projet sportif du Béziers émirati, était présente. Il s’agit de François Salagoïty. Fils de l’ancien président de l’Aviron Bayonnais, Francis Salagoïty, il est agent de joueur depuis 2015. C’est lui qui ferait l’intermédiaire entre le club et plusieurs joueurs, comme Benjamin Fall, Jordan Taufua et Ma’a Nonu. Lors de son discours devant le stade de La Méditerranée, le 24 juin, Christophe Dominici avait promis d’amener à Béziers des stars. Il avait avancé les noms de Jordan Taufua, Semesa Rokoduguni et Marika Korobeite. Reste à savoir si le porteur du projet de rachat aura fait venir ces joueurs pour porter le maillot de l’ASBH ou pour quelques jours de vacances et une visite chez le médecin.

Merci à Loïc Bessière pour cet article ! Vous pouvez vous aussi nous soumettre des textes, pour ce faire, contactez-nous !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Bon Domi, on commence quand l entraînement ?

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News
Transferts