Coupe du monde 2015. Un Français dans l'équipe canadienne : Caribou Inside #5
Canada - Coupe du monde 2015, Caribou Insode, épisode 5.
Coupe du monde de rugby 2015. Clap de fin pour le Canada : découvrez la fin des aventures de Benoit Piffero, le talonneur des Canucks.
Fini Cardiff, le Millennium, et la Coupe du monde. Le tournoi du Canada s'est achevé par une quatrième défaite en autant de matchs pour les Canucks de Benoît Piffero. Pendant deux mois, le néo-talonneur de Castanet nous aura fait vivre la compétition à l'intérieur du groupe canadien, qui malgré ses résultats, aura été l'une des belles sensations de la phase de poules.

Caribou Inside, c'est donc terminé, mais on n'a pas résisté à l'envie de lui poser quelques questions pour finir en beauté cette chronique. Quel bilan fait-il ? Quel futur pour le rugby canadien ? Et lui, que va-t-il devenir ?

La Coupe du monde 2015, c'est terminé... Quel a été le message du sélectionneur au moment de faire le bilan ?

Il n'a pas forcément été négatif, même si zéro victoire, ce n'était pas l'objectif qu'on s'était fixés. Loin de là ! Il y avait aussi de l'émotion dans le discours puisque les deux entraîneurs adjoints s'en vont vers le Super Rugby. On est conscients qu'on n'a pas réussi à bien finir, mais dans l'ensemble, il y a eu de très bonnes choses. On est passés très proches de battre l'Italie. La plus grosses déception pour les joueurs, c'est ce match-là, sans oublier cette défaite contre la Roumanie.

Vous meniez 15-0 contre la Roumanie pour finalement perdre 15-17... Pourquoi le match vous-a-t-il échappé ?

On a réussi à respecter le plan de jeu pendant 50 minutes, mais on gère très mal la dernière demi-heure, à cause de mauvais choix. Notre but, c'était de tout faire pour éviter qu'ils fassent des mauls et des mêlées. On sait qu'ils proposent un jeu assez restrictif, avec un minimum de passes. Mais on a fini par s'exposer, à prendre des risques dans notre camp, à faire des en-avants... On les a mis en confiance.Coupe du monde 2015. Un Français dans l'équipe canadienne : Caribou Inside #5RESUME VIDEO. Coupe du monde. La Roumanie réalise le plus gros come-back de l'histoire du Mondial face au CanadaEt sur le plan personnel, c'est quoi le bilan ? Ne pas jouer contre la France a dû être difficile à vivre.

Je ne vais pas faire la fine bouche : j'avoue que c'était une expérience assez incroyable de participer à la cette compétition. Il y a quand même un peu de déception par rapport à mon temps de jeu (une entrée en jeu contre l'Irlande lors du premier match). Rugbystiquement, j'avais fait le nécessaire et les efforts pour jouer dans cette Coupe du monde. Après, il y a ce match de la France. Je m'attendais à être dans le groupe, j'avais eu de bons échos mais la déception a été grande. Mais mon entourage me le dit : je ne me rends peut-être pas encore compte de la chance que j'ai eu de vivre ça. J'espère que pendant quatre ans, je vais être capable de continuer à travailler suffisamment pour disputer un autre mondial avec un peu plus de crédit.

Donc tu t'imagines au Japon dans quatre ans ?

J'en ai la volonté. J'en ai l'ambition. Le principal souci à l'heure actuelle, c'est mon emploi du temps. Depuis dix mois, j'en ai eu un complètement fou et je l'aurai durant les quatre prochaines années si je n'arrive pas à trouver un consensus entre travail et rugby. C'est beaucoup d'investissement, d'énergie dépensée... Sur quatre ans, ça va être long ! J'ai eu la chance de me marier juste avant la Coupe du monde, j'espère avoir une vie de famille dans les prochaines années. Je parlais de consensus. Ce serait de trouver un club pro ! Là, j'arrive à Castanet (Fédérale 1) et j'ai déjà repris l'entraînement pour repartir sur de bonnes bases et rencontrer mes nouveaux coéquipiers. Je terminerai la saison là-bas, mais si on me propose quelque chose à l'échelon supérieur, j'étudierai ça.

La suite, p. 2
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ACR
    1293 points
  • il y a 3 ans

Ravi de voir un international rejoindre l'Avenir Castanéen🙂

  • Jak3192
    50265 points
  • il y a 3 ans

Le côté amateur de cette selection apporte un souffle d'air frais en ces temps de problèmesssss rugbystique français.
Ces gars là ont donné le max sur le terrain, avec leurs moyens,
ils reviennent bredouille de toute victoire
et ils vont construire
(quand "d'autres" doivent reconstruire)
J'aime.

"C'est bien bro', continue comme ça"
Super série du rugbynistère. Ca donne une approche très humaine de la CdM

@fxlerusse

Merci FX ! On a pris beaucoup de plaisir à le faire !

Derniers articles

News
News
News
Arbitrage
News
Vidéos
News
News
Sponsorisé News
News
Vidéos