Coupe du monde 2015. La liste des joueurs nés à l'étranger et représentant une autre nation
Coupe du monde 2015 : les joueurs nés à l'étranger.
Le saviez-vous ? Le Nigéria, l'Arabie Saoudite, l'Espagne ou Israël seront représentés lors de la Coupe du monde 2015.
Le saviez-vous ? Le Nigéria, l'Arabie Saoudite, l'Espagne ou Israël seront représentés lors de la prochaine Coupe du monde. Non pas que ces nations soient qualifiés pour la compétition : en fait, ce sont des joueurs nés sur ces territoires qui joueront le Mondial. En tout, trente-trois pays compteront au moins un porte-drapeau, pour seulement vingt nations qualifiées... un chiffre qui fait forcément écho au débat des étrangers en équipe nationale, très présent en France depuis quelques mois. Pourtant, les Bleus ne sont pas les seuls à avoir fait appel à des étrangers, puisque l'Argentine est la seule équipe de ce Mondial à ne compter aucun joueur né hors de ses frontières, comme le soulignait Gonzalo Quesada via Twitter.

Néanmoins, notons que certains cas diffèrent : Rory Kockott est éligible pour le XV de France après avoir vécu trois ans dans notre pays quand George North représente le Pays de Galles, pays de sa mère où il vit depuis l'âge de deux ans malgré une naissance en Angleterre. Difficile de les comparer. Jamie Heaslip est un pur irlandais mais ses parents travaillaient en Israël quand il est venu au monde. Yannick Nyanga (RDC) a grandi en France, comme son capitaine Thierry Dusautoir (Côte d'Ivoire) ou Toby Faletau (Tonga) pour le Pays de Galles, quand Sean Maitland (Nouvelle-Zélande) joue pour l’Écosse grâce à un grand-parent.

Le pays qui compte le plus d'« étrangers » ? Les Samoa (13), qui devance les Tonga (12). A contrario, la Nouvelle-Zélande ne compte « que » cinq joueurs nés ailleurs qu'au pays du long nuage blanc. On est donc très loin du cliché voulant que les Blacks pillent les nations du Pacifique. L'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Angleterre et l'Afrique du Sud mènent le classement des nations comptant des joueurs nés sur leurs terres et représentant d'autres pays.

PaysJoueursLieu de naissanceÉligibilité
SamoaOle AveiNouvelle-ZélandeParent
SamoaManu LeiatauaNouvelle-ZélandeParent
SamoaMotu Matu’uNouvelle-ZélandeParent
SamoaCensus JohnstonNouvelle-ZélandeParent
SamoaAnthony PereniseNouvelle-ZélandeParent
SamoaFilo PauloNouvelle-ZélandeParent
SamoaKane ThompsonNouvelle-ZélandeParent
SamoaJack LamNouvelle-ZélandeParent
SamoaFaifili LevaveNouvelle-ZélandeParent
SamoaKahn Fotuali’iNouvelle-ZélandeParent
SamoaMike StanleyNouvelle-ZélandeParent
SamoaJohnny LeotaNouvelle-ZélandeParent
SamoaTim Nanai-WilliamsNouvelle-ZélandeParent
TongaTevita MailauAustralieParent
TongaPaul NguamoNouvelle-ZélandeParent
TongaUili Kolo’ofaiNouvelle-ZélandeParent
TongaLua LokotuiNouvelle-ZélandeParent
TongaSteve MafiAustralieParent
TongaJoe Tu’ineauFidjiParent
TongaJack RamAustralieParent
TongaKurt MorathNouvelle-ZélandeParent
TongaSiale PiutauNouvelle-ZélandeParent
TongaViliami Tahitu’aNouvelle-ZélandeParent
TongaWill HeluNouvelle-ZélandeParent
TongaTelusa VeainuNouvelle-ZélandeParent
EcosseW.P. NelAfrique du SudRésidence (2015)
EcosseTim SwinsonAngleterreGrand-parent
EcosseJohn HardieNouvelle-ZélandeGrand-parent
EcosseDavid DentonZimbabweGrand-parent
EcosseJosh StraussAfrique du SudRésidence (2015)
EcosseRyan WilsonAngleterreGrand parent
EcosseSam Hidalgo-ClyneEspagneParent
EcosseHenry PyrgosAngleterreParent
EcosseSean MaitlandNouvelle-ZélandeGrand-parent
EcosseTommy SeymourUSAParent
EcosseTim VisserPays-BasRésidence (2013)
JaponLuke ThompsonNouvelle-ZélandeRésidence (2007)
JaponMichael BroadhurstNouvelle-ZélandeRésidence (2012)
JaponJustin IvesNouvelle-ZélandeRésidence (2011)
JaponMichael LeitchNouvelle-ZélandeRésidence (2007)
JaponHendrik TuiNouvelle-ZélandeRésidence (2012)
JaponKoliniasi HolaniTongaRésidence (2011)
JaponAmanaki MafiTongaRésidence (2013)
JaponMale Sa’uNouvelle-ZélandeRésidence (2011)
JaponCraig WingAustralieRésidence (2013)
JaponKarne HeskethNouvelle-ZélandeRésidence (2012)
JaponKotaro MatsushimaAfrique du SudParent
Pays de GallesTomas FrancisAngleterreGrand-parent
Pays de GallesHallan AmosAngleterreRésidence (2004)
Pays de GallesAaron JarvisAngleterreGrand-parent
Pays de GallesJake BallAngleterreParent
Pays de GallesLuke CharterisAngleterreRésidence (1986)
Pays de GallesJames KingAustralieRésidence (1993)
Pays de GallesDan LydiateAngleterreParent
Pays de GallesToby FaletauTongaRésidence (2001)
Pays de GallesMatthew MorganAngleterreRésidence (2003)
Pays de GallesAlex CuthbertAngleterreParent
Pays de GallesGeorge NorthAngleterreParent
FranceVincent DebatyBelgiqueRésidence (2002)
FranceScott SpeddingAfrique du SudRésidence (2011)
FranceUini AtonioNouvelle-ZélandeRésidence (2014)
FranceThierry DusautoirCôte d'IvoireParent
FranceBernard Le RouxAfrique du SudRésidence (2012)
FranceYannick NyangaRD CongoRésidence (1987)
FranceFulgence OuedraogoBurkina FasoRésidence (1989)
FranceRory KockottAfrique du SudRésidence (2014)
FranceSofiane GuitouneAlgérieRésidence (2002)
FranceNoa NakaitaciFidjiRésidence (2014)
AustralieStephen MooreArabie SaouditeRésidence (1991)
AustralieDean MummNouvelle-ZélandeRésidence (1987)
AustralieWill SkeltonNouvelle-ZélandeRésidence (1995)
AustralieDavid PocockZimbabweRésidence (2005)
AustralieWill GeniaPapouasie Nouvelle-GuinéeRésidence (2003)
AustralieQuade CooperNouvelle-ZélandeRésidence (2004)
AustralieTevita KuridraniFidjiRésidence (2010)
AustralieHenry SpeightFidjiRésidence (2014)
AustralieJoe TomaneNouvelle-ZélandeRésidence (1996)
ItalieMatías AgüeroArgentineRésidence (2004)
ItalieMartín CastrogiovanniArgentineGrand-parent
ItalieDario ChistoliniAfrique du SudParent
ItalieJoshua FurnoAustralieParent
ItalieQuintin GeldenhuysAfrique du SudRésidence (2008)
ItalieSergio ParisseArgentineParent
ItalieSamuela VunisaFidjiRésidence (2014)
ItalieGonzalo GarcíaArgentineGrand-parent
ItalieLuke McLeanAustralieGrand-parent
USAMate MoeakiolaTongaRésidence (2004)
USAGreg PetersonAustralieGrand-parent
USAHayden SmithAustralieRésidence (2008)
USAAl McFarlandAustralieRésidence (2015)
USAJohn QuillIrlandeParent
USAMatt TrouvilleAustralieRésidence (2014)
USANiku KrugerAfrique du SudRésidence (2014)
USAA.J. MacGintyIrlandeRésidence (2015)
USATaku NgwenyaZimbabweRésidence (2006)
CanadaNanyak DalaNigériaRésidence (2007)
CanadaRichard ThorpeAngleterreParent
CanadaGordon McRorieEcosseRésidence (2014)
CanadaDTH van der MerweAfrique du SudRésidence (2006)
CanadaMatt EvansAngleterreRésidence (2003)
IrlandeRichardt StraussAfrique du SudRésidence (2012)
IrlandeNathan WhiteNouvelle-ZélandeRésidence (2014)
IrlandeJamie HeaslipIsraëlParent
IrlandeJordi MurphyEspagneParent
IrlandeJared PayneNouvelle-ZélandeRésidence (2014)
Nouvelle-ZélandeBen FranksAustralieParent
Nouvelle-ZélandeJerome KainoSamoa AméricainesRésidence (1990)
Nouvelle-ZélandeTawera Kerr-BarlowAustralieParent
Nouvelle-ZélandeMalakai FekitoaTongaRésidence (2012)
Nouvelle-ZélandeWaisake NaholoFidjiRésidence (2012)
RoumanieOtar TurashviliGéorgieRésidence (2012)
RoumanieJohannes van HeerdenAfrique du SudRésidence (2015)
RoumanieMichael WiringiNouvelle-ZélandeRésidence (2015)
RoumaniePaula KinikinilauTongaRésidence (2015)
AngleterreMako VunipolaNouvelle-ZélandeRésidence (1995)
AngleterreBilly VunipolaAustralieRésidence (1995)
AngleterreBrad BarrittAfrique du SudGrand-parent
FidjiCampese Ma’afuAustralieParent
FidjiJosh MatavesiAngleterreParent
FidjiBen VolavolaAustralieParent
NamibieLouis van der WesthuizenAfrique du SudParent
NamibieRenaldo BothmaAfrique du SudParent
GéorgieMerab SharikadzeRussieParent
Afrique du SudTendai MtawariraZimbabweRésidence (2008)
UruguayAlejo CorralArgentineRésidence (1998)

Source : americarugbynews

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Olmo
    12678 points
  • il y a 2 ans

Je trouve que l’intérêt de cet article est très limité dans la mesure où il serait beaucoup plus intéressant de voir le nombre d'étranger dans chaque (n'ayant pas la nationalité de l'équipe) !
Parce que là où tu es né ça veut pas dire grand chose...

  • Dich67
    18205 points
  • il y a 3 ans

Apparemment chez Rugbyrama ils commencent à sécher niveaux inspiration, ils viennent de pondre un article qui est le copié-collé de celui-ci, le tableau et les détails en moins...
Ils auraient pas un peu les miquettes de perdre des internautes 🙂 ?

Benoît Piffero defend les couleurs du CANADA mais il est Francais non?
A moins qu'il ne soit pas selectionné en coupe du monde (j'avoue n'avoir pas regardé la liste des selectionnés) Et d'ailleur je ne sais pas s'il est Francais de naissance...

  • VIKKING
    12905 points
  • il y a 3 ans

A m'en donné, j'ai cru que je lisais un article de Rugbyrama 😉 !!!!!!

Mais je comprends alors pourquoi tous les japonais ne se ressemblent pas !!!!!

Merci le rugbynistère de me faire évoluer

j'adore pour st Moore le pays de naissance Arabie Saoudite
le pauvre s'il devait y jouer s'y sentirait bien seul !!!

  • Dede
  • il y a 3 ans

@ArKelt

Le lieux de naissance pour la nationalité dépend de la législation du pays, c'est le droit du sang ou du sol.

En France la nationalité est donnée soit par le sang (les parents) soir par le sol (le lieux de naissance), et accessoirement par demande.

Mais dans beaucoup de pays seul le droit du sang joue.

La présence de nombreux joueurs îliens nés en NZ montre bien qu'énormément d'îliens travaillent et font des enfants en NZ mais peu obtiennent la nationalité. Mais si ils sont bons au rugby, ils disposent alors de bourses dans de bonnes universités et des facilités pour la naturalisation car les franchises NZ ne peuvent jouer qu'avec des nationaux ou presque. La NZ n'en déplaise à certains, par son système de franchise et sa puissance économique, prive bien les petites îles du pacifique de leurs meilleurs joueurs.

  • dom666
    42099 points
  • il y a 3 ans
@Gonze à l`eau t`es fada !

Bon, on explique une deuxième fois.
Les Samoa, Tonga et autres Fidji sont des pays très pauvres et pas vraiment démocratiques. Beaucoup d’îliens se rendent en Australie (surtout les fidjiens qui sont de la même ethnie que les aborigènes) mais surtout en Nouvelle Zélande (surtout Tongiens et Samoans qui sont de la même ethnie que les maoris).
Très jeunes ils commencent le rugby en NZ, grâce au système NZ et s'ils sont bons, décrochent des bourses pour les meilleurs collèges pour apprendre le rugby (même méthode que les bourses américaines pour le foot US, Basket...). Les meilleurs arrivent en Super rugby. Les cadors deviennent All blacks, certains autres jouent pour leur pays d'origine...

Donc pas de pillage finalement, les Samoa, Fidji et Tonga profitent à fond de la formation NZ. C'est beaucoup plus honnêtes que de faire venir des Fidjiens ou Géorgiens de 17-18 ans par paquet de douze pour contourner la règle des Jiffs

Bon on se fait battre par l'Uruguay au petit jeu de l'équipe la plus "😜atriote", mais après des "😜ires" et des "meilleurs" que nous (ça marche dans les deux sens c'est pratique 🙂 ) y'en a des deux côtés !. On passe au jeu maintenant ?
Ça clos le débat Kockot codec ? (ok je sors mais j'en rêvais depuis longtemps...)

  • vinano
    5159 points
  • il y a 3 ans

Non seulement la sélection argentine ne sera composée que de joueurs argentins de naissance, mais en plus, les meilleurs joueurs italiens sont argentins (Diego Dominguez, Sergio Parisse ou encore Martín Castrogiovanni). Une formation de grande qualité, pour au final très peu de licenciés. A méditer.

  • vinano
    5159 points
  • il y a 3 ans
@vinano

@Indy je ne vois pas bien le rapport entre sport élitiste et émergence de talents ? Donc le bourgeois éduqué et intelligent a plus de chance d'émerger que le fils d'ouvrier ? Je trouve le raccourci mal venu d'autant plus que le sport en général a tendance à prouver le contraire.

Je pense qu'il faut d’avantage chercher les vrais raisons de ce succès dans la culture argentine où le sport collectif tient une grande place. Il n'y a qu'à voir le nombre de joueurs créatifs en football et en basket et ce quelque soit leur classe sociale.

  • indy
    23083 points
  • il y a 3 ans
@vinano

Très peu de licenciés car le rugby argentin reste un sport assez élitiste, dès lors pas étonnant qu'un sport surtout universitaire puisse sortir parmi les meilleurs techniciens de la planète à leurs postes. Si Parisse est peut être Argentin par sa ville de naissance et son 1er club : Club Universitario de La Plata mais ses parents sont italiens venus en Argentine pour le travail et rentrés au pays depuis.

@vinano

Si Parisse avait gardé sa nationalité Argentine, ils auraient eu une équipe capable monstrueuse...
Tant mieux pour l'Italie.

  • Dich67
    18205 points
  • il y a 3 ans

Pour rebondir sur l'éternel polémique des étrangers dans le championnat, je me demande quels sont les différences avec les autres compétitions ( Premiership, Pro12 et Super Rugby) aux niveau du pourcentage d'étrangers dans chaque équipes, car d'après ce que je lis de parts et d'autre, hormis en France avec son quota de JIFF (la blague), les autres nations sont hyper-protectionnistes et résultats les joueurs français sont surement une des nationalités qui s'exporte le moins, d'ailleurs il y en a combien des joueurs français pro à l'étranger ?

  • dom666
    42099 points
  • il y a 3 ans
@Dich67

La grosse différence est qu'e les pays Britanniques ont des aussi des quotas à respecter. Par exemple 70% de joueur anglais sur les feuilles de matchs et non dans l’effectif; Les Vunipola, Tuilagi sont venus en Angleterre étant très jeunes... Un exemple à suivre en France?

  • indy
    23083 points
  • il y a 3 ans
@Dich67

Les Français restent en France car les championnats français payent bien mieux que les championnats étrangers, c'est assez simple comme explication et au final les joueurs français même de niveau moyen prétendent a de tels salaires qu'il vaut mieux à niveau égal recruter en France un étranger (du Pacifique de préférence) qu'un Français.
Les joueurs Français ne disparaissent pas du rugby pour autant ils sont également très bien payés dans les clubs de Fédérale !

  • Harry
  • il y a 3 ans

Si on parle d'état civil ,Angleterre ,Galles et Ecosse sont une seule et même nation ...CIO comme ONU ne connaissent que UK.....après le business des FIFA ,World Rugby ,c'est autre chose

  • vinano
    5159 points
  • il y a 3 ans

@Harry pour les JO c'est une autre question. Il ne peut pas exister plusieurs délégations en GB. Cyclisme, natation, athlétisme etc...tout le monde représente la GB donc peut pas y avoir de distinction avec le rugby (idem pour le football au passage). Donc ce n'est toujours pas une histoire de business mais plutôt de cohérence ici.

  • Harry
  • il y a 3 ans

C'est évidemment mieux ainsi et si ce n'est pas qu'une histoire de business ,pour le rugby pro international , mais c'en est une aussi car sans cela pas de tournoi des 6 nations et une coupe du monde amputée de 3 équipes du top 10 mondial...Ce n'est pas que l'histoire non plus car le rugby à 7 est écossais et il n' y aura que GB aux J.O.

  • indy
    23083 points
  • il y a 3 ans

Le CIO ne connait que le Royaume Uni, tout comme IAAF (athlétisme), l'UCI (cyclisme) seuls le foot et le rugby sont des exceptions car ce sont des sports qui ont été régis par les britanniques a leur origine.

  • vinano
    5159 points
  • il y a 3 ans

La différenciation n'est pas une histoire de business. Comme le football et le rugby ne s'est logntemps joué qu'au Royaume-Uni et en République d'Irlande, il a bien fallu qu'ils se départagent pour faire des matchs "internationaux". Et puis franchement le rugby deviendrait triste si anglais, gallois et écossais devaient porter le même maillot.

Rien à voir mais la couleur jaune avec laquelle vous avez écrit l'Australie fait un peu mal aux yeux... 🙂

Le français s'exporte pas trop bien on dirait.

  • indy
    23083 points
  • il y a 3 ans

Pour les NZ ce n'est pas du pillage des écoles de rugby des iles mais du recrutement des enfants d'iliens venus gagner leur vie en NZ et qui bénéficent des passeportsNZ et leur ile (voire une troisième option) et optent pour celle qui les arrange le plus en fonction des circonstances. (j'ai en tête le frère d'un joueur présent sur cette liste qui n'a pas la même nationalité que lui)
Il ne faut pas oublier que dans le rugby pro l'arret Bosmann s'applique et qu'un jeune d'Auckland avec la double nationalite Samoa/NZ optera pour la 1ere pour signer un contrat en France (accords ACP) idem pour les argentins qui ont pratiquement tous un ascendant Espagnol ou Italien pour la même raison

  • indy
    23083 points
  • il y a 3 ans
@indy

PS : je crois qu'on le voit très bien dans la liste des Samoa, des Fidji ou du Tonga ou bon nombre de joueurs iliens de naissance sont nés en Nouvelle Zélande

A noter aussi que Debaty n'est plus Belge depuis qu'il a pris la nationalité française à Clermont-Ferrand : car pas de double nationalité en Belgique.
Il est donc Français... mais c'est vrai qu'il est né dans un autre pays...

  • philou63
  • il y a 3 ans

MTAWAWIRA jouera pour l'Afsud.
On voit bien que la Georgie apparaît 2 fois et la 2de fois dans le vert foncé des sudafs 🙂

  • Harry
  • il y a 3 ans

A part que aucun joueur né en France ne joue dans pour d'autres nations participant à la coupe du monde ce qui révèle quand même une certaine faiblesse puisque certain joueurs nés en France jouent pour des nations de seconde et troisième zone il n' y a pas de conclusions à tirer et ce n'est sans doute pas le but...
En rugby ce n'est ni le lieu de naissance ni la nationalité qui conditionnent seules la sélectionnabilité ,3 saisons d'appartenance à une fédération peuvent suffire

J'avoue qu'en plus des lieux de naissance il faudrait ajouter les nationalités, et si elles sont de fait ou sur demande. Exemple : un Français qui nait à Berlin est un Français, pas un Allemand. Donc par exemple le lieu de naissance de Heaslip importe peu puisqu'il est irlandais quoi qu'il arrive.

Du coup la stat la plus intéressante ici est la stat "Résidence", qu'il faut nuancer selon 2 filtres : la date d'une part, la demande de nationalité d'autre part. Ainsi si on compare Kockott et Spedding on voit une grosse différence, Spedding est en France depuis bcp plus longtemps et a demandé la nationalité française.

Une autre stat intéressante est la stat "Grands-Parents" qui peut être poussée par deux phénomènes : un opportunisme (pas de place en équipe nationale du pays qui nous a vu naître donc on va voir l'autre option, cf certains Neo-Z qui partent en Ecosse selon moi), mais aussi l'identification à une culture (familiale notamment).
J'imagine mal des Gallois nés en Angleterre élevés par des parents d'origine galloise (même pas forcément de naissance) choisir de jouer pour l'Angleterre si ils doivent faire le choix du coeur.

En bref, cet article est très intéressant mais pour en tirer des conclusions il faudrait approfondir.

Perso j'ai pas le temps (bah oui le mondial commence dans 1 semaine les gars je dois remplir le frigo) et je préfère juger à la manière dont le type mouille le maillot et a des frissons quand il chante l'hymne de son pays (de naissance ou d'accueil).

BON MONDIAL A TOUS!!!

  • Nbat64
    8269 points
  • il y a 3 ans

Voila un bon moyen de montrer a tous les rubix de France que les Blacks ne sont pas bon parce qu'ils pillent les iliens.

  • Mr Bricolage
  • il y a 3 ans

Mtawarira qui va jouer pour la Géorgie, c'est beau.

Au moins sait que à 13h c'est l'heure de l'apéro au Rugbynistère 🙂

C'est vrai qu'en plus, les breuvages géorgiens sont particulièrement forts...

  • Pilouking
  • il y a 3 ans

Très bon article qui tord le coup aux clichés idiots. Par contre la Géorgie possède aussi une équipe 100% naît au pays il me semble, d'ailleurs MERAB SHARIKADZE est né en Géorgie d'après wikipédia ou la LNR (mais pas d'après ESPN en effet).

Ne pas oubliez que Scott Speeding est français. Il a obtenu la nationalité française en 2013 après l'avoir demand en 2011

@Ohreally

Et on a bien fait de lui accorder...

Mtawarira va jouer pour la géorgie? Enorme, je pensais qu'il était bloqué par ses sélection pour l'AFS!
#thebeastoftbilissi

@miletgg

Haha, non il y a eu un arrangement à l'amiable 😛

La faute est bien sûr corrigée, merci 🙂

Derniers articles

News
News
Chroniques
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Réseaux Sociaux