Classement TOP 14. Toulouse confirme son statut, Bordeaux s'accroche à Castres et le Racing 92 ne tombe pas dans le piège rochelais
Les deux derniers vainqueurs du Bouclier de Brennus se sont affrontés ce week-end.
À seulement 10 journées de la fin de la phase régulière du Top 14, la bataille pour intégrer les qualifications fait rage. Ce week-end, Bayonne et le Racing 92 conforte un peu plus leur place parmi le Top 6.

Le Racing 92 au bout du suspens ! (39-36)

Opposés aux champions d'Europe en titre, le Racing 92 s'est livré à 100% dans une rencontre plus que débridée, pour le plus grand bonheur des spectateurs et téléspectateurs. C'était en effet l'affiche de ce samedi soir, et ce match du haut du classement a tenu toutes ses promesses ! Au total, pas moins de 7 essais plantés, et de 71 points inscrits. Durant la partie, un véritable duel s'est engagé entre Russell et Hastoy, qui ont respectivement marqué 24 points pour le funambule écossais, et 26 points pour l'ouvreur rochelais. C'est finalement le numéro 10 du XV du chardon qui aura le dernier mot, avec une pénalité réussie à la dernière minute, scellant le sort de cette rencontre. Après trois revers consécutifs en Top 14, le Racing 92 retrouve le chemin du succès et, désormais, peut même espérer rattraper le Stade Français sur la deuxième marche du podium. 

Bayonne ne compte pas s'arrêter là ! (37-9)

Face à un adversaire comme Brive, en pleine possession de ses moyens, galvanisé par l'arrivée de Collazao et sur une série de 3 victoires consécutives, les Basques ont su trouver la solution pour s'imposer, et avec le bonus offensif ! En effet, les coéquipiers de Camille Lopez ont pris le meilleur sur les blancs et noirs en seconde période, profitant de l'indiscipline des Corréziens et de la domination des avants en conquête. Ces derniers ont pris le pas sur la défense de Brive, notamment avec une circulation offensive très efficace. À présent, ce n'est plus une surprise pour personne de voir Bayonne en route vers le Top 6, et ces 5 points glanés sont une aubaine pour les ciels et blanc, particulièrement avant de se déplacer chez l'ogre toulousain, qui sera privé de ses internationaux. 

Toulouse laisse Montpellier sur sa faim (23-9)

C'était l'un des chocs principaux de cette 16ème journée de Top 14, entre les deux derniers vainqueurs du bouclier de Brennus ! Malgré une équipe toulousaine diminuée par plusieurs internationaux absents, le 15 de départ avait tout de même fière allure ! Des cadres comme Elstadt, Ahki ou bien Lebel étaient titulaires, tandis que François Cros était sur le banc des remplaçants, aux côtés de Jack Willis et de Meafou. Après une première mi-temps bien terne et dominée par le champion de France en titre, Montpellier, les hommes d'Ugo Mola ont mené d'une main de maître le second acte. Avec Juan Cruz Mallia à la baguette, qui honorait sa première titularisation à l'ouverture de la saison, les Toulousains, on franchit la ligne d'en-but à trois reprises, pour finalement s'imposer avec le bonus offensif. Le chouchou d'Ernest-Wallon, Ange Capuozzo, s'est également distingué avec deux réalisations. Pour le MHR, désormais relégué à la huitième place, il faudra s'imposer face à Toulon à domicile pour espérer réintégrer le Top 6. 

Perpignan gagne enfin ! (31-24)

Qu'elle fut longue, cette période de disette pour les catalans ! Il fallait remonter à la fin du mois de novembre pour retrouver la trace d'une victoire pour l'USAP. Cependant, après 8 défaites de rang, les sangs et or sont parvenus à dominer Paris, avec la manière ! Dans une rencontre globalement maîtrisée, Perpignan à trouver la faille quatre fois dans la défense du Stade Français, et s'est montré très pragmatique dans le camp des Parisiens. Malgré un geste regrettable de Tysley à 10 minutes de la fin, les coéquipiers de McIntyre ont montré de beaux atouts offensifs, et un jeu décomplexé qui leur avaient plus ou moins souris en début de saison. Pour Paris, le voyage dans le sud de la France ne leur aura rapporté aucun point, mais ces derniers gardent toujours la place de dauphin du Top 14, devant La Rochelle et le Racing 92. Dans la lutte pour le maintien, Perpignan n'est plus qu'à 3 petites unités de Brive, et les deux équipes vont s'affronter lors de la prochaine journée, dans ce qui ressemble à une petite finale pour le maintien. 

Pour les autres rencontres de cette 16ème journée de Top 14, Bordeaux se déplaçait dans le Tarn, du côté de Castres, et dans un match très serré, avec peu d'envolé, les locaux ont su l'emporter, 23-18. Les coéquipiers de Bielle-Biarrey, qui évoluait à l'arrière, prennent tout de même un point de bonus défensif très important, qui les places actuellement à la 6ème place du championnat. Puis, Toulon a logiquement dominé Pau, sur le score de 27 à 16, tandis que le LOU s'est largement imposé face aux Clermontois, 34 à 14. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Une pensée pour le CO qui non content d’avoir séché la coupe d’Europe, a comme chaque année , programmé so pic de forme pour la période des doublons.

Derniers articles

News
News
News
Transferts
News
News
News
Transferts
Transferts
Transferts
News