Ecrit par vous !
Champions Cup. Stade Toulousain. Dans l'ombre d'Antoine Dupont au Munster, qui est Baptiste Germain ?
Baptiste Germain est remplaçant ce samedi pour Toulouse face au Munster.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Sur le banc face au Munster, Baptiste Germain grappille de plus en plus de temps de jeu avec le Stade Toulousain. Mais qui est ce joueur d’instinct qui semble convenir parfaitement au système de jeu du club ?

Fraichement débarqué au Stade Toulousain en début d’année, le natif de Bordeaux a fait ses débuts pros à l’Union-Bordeaux-Bègles. C'es en décembre 2019, à seulement 19 ans, qu'il a joué son premier match contre Agen en Challenge Cup. Mais à l’été 2020, Baptiste Germain, international U20, a cependant décidé de quitter son club formateur pour le Stade Toulousain. Ce qui n’avait pas du tout plu à son ancien président, Laurent Marti, qui avait déclaré au cours d’une interview accordée à Sud Ouest : « Baptiste Germain est le joueur dont on s’est le plus occupé à l’UBB depuis que je suis président. Je le reçois depuis l’âge de ses 16 ans avec ses parents, régulièrement, il a été le joueur le plus jeune à bénéficier d’un contrat Espoirs au club. Il a eu des propositions de prolongation et de revalorisation. Mais il semblerait que l’UBB ne soit peut-être pas son club prioritaire, contrairement à des Baptiste Serin et Matthieu Jalibert avant lui, qui sont toujours restés fidèles, avant de prendre leur envol ».

Arrivé en Haute-Garonne, le joueur d’1.74 m pour 80 kg, savait pourtant qu’il se risquait à une grosse concurrence. En effet, Antoine Dupont est indiscutablement titulaire au poste de demi de mêlée. Puis l’expérimenté Alexis Balès, 30 ans, fait figure de second choix. Enfin, Théo Idjellidaine, formé au club, est, lui aussi un concurrent pour porter le numéro 9. Pourtant, cette rude concurrence ne lui faisait pas peur. « Je suis venu à Toulouse en faisant ce pari, car Antoine rejoint souvent l’équipe de France. C’est toujours enrichissant d’être derrière l’un des meilleurs, voire le meilleur demi de mêlée du monde », commentait Germain via 20 Minutes. En début de saison, à défaut de la concurrence, c’est la Covid qui l’a écarté des compositions. Après avoir joué deux matchs amicaux à l’intersaison avec les rouge et noire, il a contracté le virus au début du championnat. Il sera soigné pendant une dizaine de jours, avant plus de deux semaines d’isolement. Son début de saison est donc retardé. 

Il portera son nouveau maillot pour la première fois en Top 14 en novembre 2020 lors d’une lourde défaite face au Stade Français Paris. Depuis, il a enchaîné 6 feuilles de matchs pour une moyenne de 21 minutes de jeu par rencontre. Capable de très beaux gestes techniques, comme une chistera somptueuse face à Montpellier la semaine dernière ou des valises aux bords des rucks, le jeune joueur de 20 ans, mâture pour son âge, a endossé ces dernières semaines le costume de numéro 2 au poste de demi de mêlée, derrière un certain Antoine Dupont. Cheslin Kolbe, son coéquipier en club, y voit d’ailleurs certaines similitudes entre les deux joueurs : « Il a une très bonne vision de jeu, plaque bien et a des qualités au pied. Évidemment, plus il jouera plus sa confiance grandira, mais sa marge de progression est forte », avait-il déclaré pour Rugbyrama.

Son alter égo, Antoine Dupont, voit d’ailleurs en Germain un très bon attaquant qui colle bien au système de jeu toulousain : « Baptiste est très tourné vers l’attaque et aime le jeu que le Stade Toulousain essaie de produire. Son entrée dans le système a été facile. C’est un jeune en pleine progression qui a bien travaillé depuis cet été ». Une vision que partage également Laurent Thuéry, entraineur de la défense : « Il fonctionne beaucoup à l’instinct. Il aime bien attaquer et a de bonnes qualités qu’on a avait bien cernées." En pleine progression, Baptiste Germain est encore dans l'apprentissage auprès de ses aînés. Mais lorsqu'on fait appel à lui, il répond présent. L’international U20, qui poursuit en parallèle un Bachelor de Commerce Internationale, devrait voir son temps de jeu évoluer dans les semaines à venir, de quoi réaliser encore de belles performances avec le Stade, comme le confiait son entraineur, Ugo Mola, : « C’est un gamin qui est venu glaner une reconnaissance qu’il n’avait pas forcément à Bordeaux. On croit en lui. Il mérite de grignoter de plus en plus de temps de jeu ». Ce samedi, et selon le scénario du match face au Munster, il pourrait jouer ses premières minutes en Champions Cup. Pas mal à seulement 20 ans.

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Guit333
    4972 points
  • il y a 7 mois

C’est un excellent joueur, qui a le même genre de qualités individuelles que Dupont et peut être même une meilleure vision du jeu.
Côté Bx on était assez déçu de perdre ce super joueur mais c’est le rugby pro malheureusement. Et Marti a expérimenté ce que les plus petits clubs ressentent qd leurs pépites s’en vont... à néon qui pourrait en vouloir à un joueur de partir à Toulouse, on parle quand même d’un très très grand club.

C'est la période : encore un 9 de pack ? !

Un futur grand ce jeune...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Quizz
News
News
News