Certains clubs privés de leurs meilleurs joueurs pour cette 1ère journée de Champions Cup ?
Matthieu Jalibert ne sera pas du déplacement à Gloucester, pour le compte de la 1ère journée de Champions Cup.
Alors que la semaine de préparation pour la 1ère journée de Champions Cup bat son plein, certaines stars de notre championnat manquent à l'appel...

CHAMPIONS CUP. Que valent les Stormers, champions de l'URC et futurs adversaires de Clermont ?CHAMPIONS CUP. Que valent les Stormers, champions de l'URC et futurs adversaires de Clermont ?

Ce nouveau format de "coupe d'Europe", intégrant les franchises sud-africaines, passionnera-t-il les foules et les clubs ? Comme pour le foot et le Mondial au Qatar, la compétition devrait tout naturellement avoir certains détracteurs. À ce propos, on ne sait pas quelles sont les intentions de l'UBB et du LOU en Champions Cup cette année, mais on jurerait que pas plus tard que la saison dernière par exemple, ils ne se seraient pas privés de ceux que l'on considère souvent comme leur meilleur joueur pour entamer leur campagne. Leur facteur X et maître à jouer, du moins. En effet, les Rhodaniens ont décollé ce mardi direction Pretoria sans leur numéro 9 et capitaine régulier Baptiste Couilloud. Ce dernier profite actuellement de ses vacances du côté de New York, où il semble se régaler. Tout comme Sekou Macalou, qui ne jouera donc pas en Challenge Cup avec le Stade Français

TOP 14. Stade Toulousain. Le repos des guerriers pour mieux triompher ?TOP 14. Stade Toulousain. Le repos des guerriers pour mieux triompher ?

De son côté, Matthieu Jalibert ne sera pas du déplacement à Gloucester avec l'UBB non plus. Le numéro 10 bordelais a lui choisi l'océan indien pour profiter de ses vacances bien méritées. Car oui, le repos donné à ces deux joueurs - pour ne citer qu'eux - est tout à fait (obligatoire et) approprié, ces garçons n'ayant jamais pu couper depuis leur retour en club après la tournée des Bleus. Qu'ils soufflent est d'ailleurs une excellente nouvelle pour leur club et le spectacle du Top 14, tant ils en sont des acteurs majeurs. Le seul hic est le timing, la majorité des internationaux ayant eu leur semaine de vacances ces derniers temps. À l'inverse, les Toulousains Peato Mauvaka et Matthis Lebel seront certainement laissés à la maison une fois l'épisode de la coupe d'Europe terminé. Car débuter ce que l'univers du rugby veut bien considérer comme LA compétition de clubs majeure dans le monde sans ses forces les plus vives n'est pas "jouer le jeu", comme on dit dans le jargon. À moins que cette compétition n'ait plus grand-chose de majeur, cette saison, pour une bonne partie de nos clubs hexagonaux...

Champions Cup. Quels sont ces retours qui font tant de bien au Stade Toulousain, avant d'affronter le Munster ?Champions Cup. Quels sont ces retours qui font tant de bien au Stade Toulousain, avant d'affronter le Munster ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ni le LOU, ni l'UBB, ni le Stade Français ne sont vraiment en position de gagner ces compétitions. Autant épargner leur joueur et se consacrer sur le Top 14.
Mais au final la multiplication des compétitions, c'est juste trop : on a bien que le ST et La Rochelle ont payé cher leurs saisons 2020-2021 et 2021-2022. Je doute qu'aucun club français puisse faire des doublés, et encore moins les enchaîner, surtout avec la venue des clubs Sud-africains.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos