Carbonel et Jaminet en Dupont et Dupont, Danty The Punisher : le conseil de classe des Bleus
Quand il s'agit de mettre des notes, le professeur n'est jamais très loin...

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

C'est l'heure du conseil de classe des Bleus ! Si vous aimez noter tout ce beau monde de manière décalée, nous vous conseillons de glisser le doigt vers le bas.

Félicitations

Anthony Jelonch : 9,5/10 (noté par Scott Spedding)

Le capitaine tricolore de cette tournée à été grandiose dans l'engagement face à l'Australie. Si l'ensemble de nos confrères et nous-mêmes lui avons attribué des notes allant de 6,5 à 7,5 pour ses quelques maladresses, en voilà un qui connaît le sens du sacrifice ! Le futur toulousain a guidé ses inexpérimentés partenaires à l'envie, comme en témoignent ses 19 plaquages dont quelques timbres remuants. Le genre de mec qui se sacrifierait pour la patrie sans aucun scrupule. Et ça, ça vaut tout l'or du monde...

Jonathan Danty : 9/10

Pour le coup, cette note s'approche plus ou moins de l'objectivité. "Fatou" a été absolument énorme face aux Wallabies, notre "homme du match" même, tant en dehors de son en-avant sur un renvoi en seconde période, tout a été parfait. Mais pourquoi un 9 plutôt qu'un 7,5 ou 8 comme aperçus ici et là dans la presse ? Parce que Zonathan, au-delà d'avoir été sublime, a semblé vouloir dire aux Australiens "n'essayer pas de m'arrêter, je vais hanter vos rêves jusqu'à la mi-juillet". Vous n'aviez qu'à observer la tête des Aussies à chaque fois que Danty s'apprêter à les plaquer ou à mettre en premier les mains sur la ballon... Une telle force pour marquer les esprits physiquement que par instants, on eut presque l'impression de ne plus avoir connu ça en Bleu depuis les dernières capes de Mathieu Bastareaud. Et personnellement, ça nous a fait jubiler !

Tableau d'Honneurs

 

Carbonel/Jaminet : 8/10

Vous vous en doutez, nous n'avons pas noté ici la performance des deux jeunes tricolores, mais plutôt leur ressemblance : presque parfaite. Comme Dupont et Dupont ou Hernandez et Fernandez, à chaque fois que les caméras passaient en plan large, on avait le droit à un "et le bon jeu au pied de Carbonel... heu, de Jaminet... heu, bref, de l'un des deux" venu des commentaires Canal. Il est vrai qu'avec leurs physiques très proches, les deux amis d'enfance (ils ont fait toute leur école de rugby ensemble) ont aussi eu la bonne idée de mettre le même modèle de crampons, histoire de tromper tout leur monde. Et si leur prestation n'a pas été grandiose, ces deux talents bruts ont eu au moins le mérite de nous faire bien rire de 12h à 14h.

Gaetan Barlot : 7,5/10

Le jeune talonneur du CO n'a pas été parfait face à l'Australie, loin de là. Les pizzas lancées ont été légion et malgré tout, on a vu que son sens du placement avait du mal à compenser son manque de densité à ce niveau-là. Malgré tout, beaucoup de dynamisme et de belles choses pour une première cape, 10 mois après avoir découvert le Top 14. Et quel plaisir de revoir un talonneur moderne à la dégaine de ceux des années 80 ! Rien que pour cela, c'est un 7,5 !

Tate McDermott : 7/10

Comme nous sommes souvent décalés, parfois drôles et régulièrement en marge, qu'avons-nous bien pu noter cette fois-ci ? L'entrée du petit lutin australien ? Même pas. Son mulet ? Ohhhh que oui ! Pas mal, du potentiel, mais encore un peu timoré. Sur l'échelle de Damian McKenzie, cela faut un petit 7/10. Encore quelques semaines de pousse et cela devrait le faire.

Les encouragements

Baptiste Couilloud : 5,5/10

Le capitaine lyonnais honorait sa 2ème titularisation en Bleu face aux Aussies. Comme toujours, beaucoup d'envie, d'intentions et de flair furent à noter. Mais autant d'erreurs, des choix douteux et de passes dans le vide également. Au vrai, Baptiste Couilloud a un potentiel monstre, une présence physique de tous les instants et serait probablement titulaire dans les 3/4 des sélections mondiales. Mais dans ce style là, en version améliorée, il existe en France un certain Antoine Dupont, occupé à faire des saltos à Mykonos en ce moment. Et pour ces raisons, même si on a - dans l'ensemble - apprécié la prestation de "Titou", celle-ci nous a aussi rappelé qu'il n'était en fait (pour l'instant) que le Antoine Dupont du pauvre... Désolé pour nos mots crus, mais même Scottie Pipen n'a toujours été que le faire-valoir de MJ...

Demba Bamba : 5/10

Ce garçon a des qualités athlétiques remarquables que l'on connaît tous depuis le Mondial U20 2018, mais a décidément vraiment du mal à s'affirmer au niveau international... Malgré des fulgurances, avez-vous déjà vu un match plein du Lyonnais lors de l'une de ses 14 sélections ? Nous non plus... Allez Demba, la prochaine sera la bonne !

Avertissement de conduite

Le public australien : 2/10

Pour une fois, les tribunes du Suncorp étaient relativement pleines et les supporters Aussis relativement excités du bulbe ; preuve que l'équipe de France attire à nouveau. Mais franchement, qu'est-ce que c'était moche de siffler Kylian Jaminet lorsque celui-ci tenta la pénalité de plus de 40 mètres qui redonna 8 points d'avance aux Bleus à l'heure de jeu ! Preuve en est que les Wallabies étaient clairement démunis face à la fougue et l'organisation française ce mardi. Et si l'on apprend que le Catalan s'est plaint à ses parents qu'il saignait des oreilles après coup, il ne faudra pas venir  pleurer lorsque les Bleus vous mettront 30 points lors du 3ème Test pour se venger...

Les non-scolarisés

Anthony Bouthier : non noté/10

Superbe entrée en fin de match pour nous soulager grâce à son expérience et sa longueur de jeu au pied. C'est probablement grâce à lui qu'on gagne ce premier test... attendez ! On nous dit dans l'oreillette que le Montpelliérain n'est pas rentré et aurait été observé en train de couler une dalle dans les travées du Suncorp Stadium pour ne avoir à regarder la dernière action. Enfin un qui a été précis dans les derniers instants !

Taniela Tupou : Effrayant/10

Saviez-vous qu'on ne notait pas le "Tongan Thor" sur une échelle de 10 ou de 20, mais plutôt sur l'échelle de Frankestein ? Sérieusement, avez-vous déjà vu quelque chose de plus effrayant qu'un Tupou ruminant et vous arrivant droit dessus avec 10 mètres d'élan ?

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

On n'a pas vu le même match... Carbonel ne s'est pas trop montré, mais Couilloud a été franchement pas bon, hyper-lent, hésitant dans ses choix, il n'a pas apporté de danger autour des rucks, pas plus au pied, bref, très décevant... Je me souviens du joueur d'un temps révolu qui arrachait tout autour des regoupements, sortait vite les ballons, courait comme un centre, mais où est-il passé ?...

Limite l allusion à la maçonnerie à propos de Bouthier.

@Passovale

Ouais ça devient relou, les vannes à la truelle...

@ginobigoudi

Mais c est festival

  • rororo4
    7254 points
  • il y a 3 mois
@Passovale

Pour être franc , j' ai cherché une allusion aux trois points ...

plus effrayant qu'un Taniela Tupou? Un Henry Tuilagi!

Chouette, le 'nistère est de retour.

Derniers articles

News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News