Atteint de la maladie du motoneurone à 33 ans, Ed Slater est contraint de raccrocher
Ed Slater souffre d'une maladie neurodégénérative.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Le joueur de Gloucester Ed Slater a été contraint de mettre un terme à sa carrière à 33 ans. Il souffre d'une maladie du motoneurone.

"Gloucester Rugby est profondément peiné d'annoncer qu'Ed Slater a reçu un diagnostic de maladie du motoneurone (MND)." C'est dans un communiqué publié sur son site que le club anglais a annoncé que son joueur souffrait d'une maladie neurodégénérative. "Les maladies du motoneurone sont caractérisées par une perte progressive des neurones moteurs entraînant des troubles de la motricité et une paralysie progressive", explique le site Santé Publique France. Après six mois de tests, Slater a pris la difficile décision de se retirer du rugby professionnel avec effet immédiat à seulement 33 ans.

Je tiens à remercier tout le monde pour tous vos messages de soutien et de générosité. Cela me donne, à moi et à ma famille, une énorme force dans un moment de tristesse pour nous. Je relèverai ce défi de la tête on. En fin de compte je ne peux pas gagner mais je me battrai avec tout. L'espoir n'est pas perdu.

Une cagnotte a été ouverte par la formation de Premiership pour le soutenir lui et sa famille. Ed Slater a fait une grande partie de sa carrière à Gloucester, club qu'il avait rejoint en 2017. Avant celui, il avait défendu les couleurs de Leicester pendant sept saisons et remporté le championnat en 2012/2013. Slater a plusieurs fois fait partie du squad anglais et joué avec les sélections anglaises dont les Saxons. Il avait affronté les Barbarians britanniques mais aussi les Crusaders en 2014. L'annonce d'Ed a suscité des questions quant à savoir s'il existe des liens entre le sport, les blessures à la tête et le MND. "Un certain nombre d'études ont été menées dans ce domaine, mais il n'y a actuellement pas suffisamment de preuves pour déterminer si des aspects spécifiques de la participation aux sports de contact ou des facteurs plus larges liés à l'athlétisme sont directement liés au MND - des recherches supplémentaires sont nécessaires", peut-on lire sur le site mndassociation. L'ancien international écossais Doddie Weir souffre aussi de cette maladie.Le monde du rugby mobilisé pour Doddie Weir, atteint d'une maladie neurodégénérativeLe monde du rugby mobilisé pour Doddie Weir, atteint d'une maladie neurodégénérative

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La maladie du motoneurone, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, recouvre plusieurs affections neurodégénératives,

dont la sclérose latérale amyotrophique SLA aussi appelée maladie de Charcot,
et quelques autres moins redoutables.

Les neurones concernés se situent dans le tronc cérébral et/ou la moelle épinière

Les causes ou facteurs de risque
ne sont actuellement pas connus,
sauf dans 1 cas :
la poliomyélite est une maladie du motoneurone d'origine virale (avec un vaccin efficace),
et aussi 1 SLA sur 10 a une composante héréditaire.

En ce qui concerne les facteurs de risques,
puisque finalement c'est ce qui compte :

ce doit être possible de faire des statistiques sur la fréquence d'apparition de ces affectations dans la population générale
et de comparer avec des groupes de personnes ayant des pratiques physiques spécifiques,
sportifs de haut niveau par exemple

@Chandelle 72

Une belle sal....erie

@Chandelle 72

Très peinée pour ce joueur qui est en plus très jeune

Derniers articles

News
Transferts
News
Transferts
News
News
Vidéos
Sponsorisé News
News
Vidéos