Le monde du rugby mobilisé pour Doddie Weir, atteint d'une maladie neurodégénérative
Doddie Weir a porté 61e fois le maillot de l'Ecosse.
Une grande soirée a eu lieu ce lundi pour récolter des fonds à l’initiative de l'ancien international écossais, Doddie Weir, atteint d'une maladie incurable.

AFRIQUE DU SUD : Disparition du champion du monde Joost Van der Westhuizen, victime de la maladie de CharcotLe 6 février dernier, le rugby perdait l'un de ses plus beaux représentants, Joost van der Westhuizen, des suites d'une maladie neurodégénérative à seulement 45 ans. En juin dernier, à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre les maladies neuromotrices, l'ancien deuxième ligne de l'Écosse (61 sélections) et des Lions britanniques et irlandais Doddie Weir, 47 ans, a annoncé qu'il était lui aussi atteint d'une maladie neuromotrice incurable, et ce, depuis plusieurs mois déjà. Face aux conséquences inéluctables de cette annonce, les messages de soutien ont afflué de toutes parts. 

De ses anciens coéquipiers chez les Newcastle Falcons ou sous le maillot du Chardon Alan Tait et Gregor Townsend, désormais sélectionneur en passant bien évidemment par la fédération écossaise de rugby, nombreux ont été ceux qui ont eu une pensée pour le colosse (1m98, 109 kilos) atypique, notamment en raison de son amour pour les tartans écossais colorés. Ce lundi, 1 300 personnes ont ainsi répondu à l'appel de sa fondation, la Doddie Weir'5, pour récolter des fonds afin de poursuivre les recherches et aider les familles touchées par cette maladie lors d'une grande soirée à Londres. L'Irlandais Keith Wood était présent tout comme les Anglais Jonny Wilkinson, Martin Johnson, Mike Tindall ou encore le Gallois Adam Jones. Et tous ont participé aux enchères. 

Selon  Rugbyrama, le sélectionneur irlandais Joe Schmidt a présenté deux billets pour le prochain Ecosse-Irlande, avec les billets d'avion, ainsi que deux maillots de l'Irlande "ainsi qu'un debrief' de la rencontre animé par Keith Wood et Brian O'Driscoll". On trouvait également des places en loges et des tickets pour des rencontres de Premiership, ainsi que des places en jet privé pour les finales des Coupes d'Europe. Une parade de tracteurs avait aussi été organisée dans la journée du côté de Lauderdale en Ecosse, avec notamment la vente d'un tracteur Model A de la marque John Deere de 1947. Des gestes qui sont allés droit au cœur de Doddie qui compte bien se battre pour voir ses trois fils de 13, 14 et 16 ans avec leur première copine, aller à l'université ou tout simplement conduire.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Saloperie de maladies, devenues trop communes dans le rugby. Ce qui me fout le plus en rogne, c'est qu'il va falloir 10 autres drames pour que ça bouge. L'excuse est déjà toute trouvée: "C'est à cause des fongicides sur les terrains. Ils ont eu le même problème à la Fiorentina...".

Cette p... de maladie me fout les boules comme pas possible.
Courage grand, tu verras tes enfants devenir des hommes !

Les boules... Saloperies de maladies !...

quelle est la maladie dans son cas ?

  • Kollyn
    3181 points
  • il y a 1 an
@Chronicoeur31

Oui, c'est bien la maladie de Charcot, encore un...
(source: The Telegraph)

@Chronicoeur31

Il me semble que c'est la maladie de Charcot mais je ne retrouve pas où je l'ai lu.

  • Ahma
    76302 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

Bien sûr que tu pouvais le retrouver facilement, c'était un coup de vice pour essayer de me faire encore bosser gratuitement. Et le pire est que ça aurait marché si quelqu'un n'avait pas répondu avant.

@Ahma

Je n'ai pas lu le Telegraph donc c'était ailleurs, mais j'ai ma confirmation donc on s'en fout un peu de ce que je lis (ou de si je sais lire). J'ai vraiment essayé de chercher mais je suis tombé sur un article de Rugbyrama donc ce n'était pas là non plus. Et le fait de lire un article de Rugbyrama m'a rendu malade donc j'ai arrêté les recherches.

Derniers articles

Transferts
News
News
Sponsorisé Guides
News
Vidéos
News
News
News
News
News