ANALYSE - Le jeu au pied des Bleus face à l'Écosse : stratégie ou catastrophe ?
Le jeu au pied des Bleus n'était pas des plus flamboyant.
Lors du dernier match face aux Écossais, les Bleus ont abusé du jeu au pied. Mais pas forcément de la bonne manière.

Pour le deuxième, mais premier, match de l'Autumn Nations Cup, le XV de France s'est imposé en Écosse sur le score de 15 à 22. Le match n'a pas emballé les observateurs et amateurs de jeu, mais la victoire est présente. C'est sûrement le plus important quand on sait que les Bleus n'ont pas gagné à Murrayfield depuis bien longtemps, et la dernière défaite lors du Tournoi des 6 Nations 2020 aurait pu faire mal à cette jeune équipe. Mais, pour ne pas réiterer les mêmes erreurs, les Bleus ont décidé de déclarer la guerre aux Écossais. Cependant, malgré la pluie, le jeu au pied français est retombé dans ses travers. Stratégie ? Ou mauvaise application ?

On est en droit de se poser une question : le jeu au pied incessant des Bleus était-il compris dans une stratégie ? Mais avant, quelle était cette stratégie ? L'utilisation du jeu au pied dans le rugby moderne est devenue une arme face à des défenses de plus en plus opaques, une chance de les faire reculer. Ça, personne ne l'apprend. Mais pour avoir un bon jeu au pied, il ne suffit pas de bien taper dans le ballon sinon Tameifuna serait sûrement l'un des meilleurs. Premièrement, il faut que le ballon sorte proprement avec des soutiens défensifs efficaces. Mais la lenteur dans ces phases de jeu permet souvent à la défense de se replacer pour mettre la pression. L'autre point est bien évidemment le point de chute, et c'est là que la stratégie entre en jeu.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Cet article est financé par les adhérents, sans qui il n'aurait pas pu être publié. Vos adhésions nous ont permis de mobiliser plusieurs personnes pour cette publication. Vous pouvez y accéder et débloquer toutes les fonctionnalités des adhérents en nous soutenant !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • breiz93
    62480 points
  • il y a 1 mois

Taratata, ... on file une raquette à l'arrière et on n'aura plus besoin de jeu au pied. Et tant qu'on y est on tend un filet sur la médiane. Et un nouveau jeu est inventé, le rugby tennis.

  • mic4619
    1462 points
  • il y a 1 mois

Et puis attendez l'attaque ce construit lentement brique par brique c'est plus difficile à acquérir que la défense surtout avec un "nouveau" demi d'ouverture, la preuve l'essai en première main avec remise du premier centre à l'intérieur sur l'aillier qui arrive lancé de derriere le demi d'ouverture c'est nouveau cela n'avait jamais été essayé auparavant......

@mic4619

À part le fait que le premier centre occupe la position de l'ouvreur sur le lancement, c'est une simple remise intérieur sur l'ailier lancé. Ce n'est absolument pas la première fois que c'est essayé en Bleu (ce serait inquiétant), éventuellement peut-être la première fois que cela va au bout sous Galthié.

  • mic4619
    1462 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Je parle sous Galtié, sinon cette combinaison est connu depuis des lustres ............

  • mic4619
    1462 points
  • il y a 1 mois

Je pense stratégie, car les remontés de balle des Ecossais n'ont pas été extraordinaire, apres tout l'EdF jouait à l'extérieur et était toujours devant au score ou au pire à égalité et c'était aux Ecossais de jouer hors ils ne l'ont pas fait autre chose que de tapé eux aussi et les conditions climatiques n'étaient pas terrible pluie faible mais persistante....

Même si le jeu au pied des Bleus n'était pas transcendant , celui des écossais non plus ,même s'ils y ont mis plus de pression , ils ne sont jamais arrivés près de nos 5m car notre défense une fois dans nos 22m a été impressionnante...

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News