RUGBY. Abdelatif Benazzi admiratif des All Blacks : ''Ils sont toujours en avance par rapport aux autres''
Abdelatif Benazzi a voulu comprendre pourquoi les All Blacks étaient les meilleurs.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'ancien 2e ou 3e ligne du XV de France Abdelatif Benazzi parle de son admiration pour les All Blacks et pourquoi ils sont meilleurs que les autres.

Durant sa carrière, Abdelatif Benazzi s'inspiré de nombreux sportifs pour progresser en tant que joueur. Il a porté son regard au-delà de la main courante et s'est notamment intéressé au tennisman Ivan Lendl, au skieur Luc Alphand ou encore au pilote Alain Prost. Dans le monde de l'ovalie, le modèle à suivre a toujours été les All Blacks. Il les a affrontés à sept reprises. Et a eu la chance de les battre quatre fois. "Lors des trois premiers matchs, j'ai pris une sacrée raclée. Et je ne comprenais pas pourquoi malgré ma préparation, ces joueurs me paraissaient plus puissants, plus rapides." Il a donc cherché à comprendre pourquoi il gagne 90 matchs sur 100 en restant plusieurs semaines sur place après les tournées comme il le confie au podcast "Belle Trace".

Mentalement, ils se remettent tout le temps en question. Ils sont dans une innovation permanente. Il travaille sur un rugby qu'on ne verra ailleurs que dans 3 ou 4 ans. Ils sont toujours en avance par rapport aux autres. Ils essaient des choses à l'entraînement, mais aussi au niveau technologique. [...] S'ils sont féroces sur le terrain, après le match, ils sont très humbles. Ils se donnent à chaque fois les moyens d'être meilleur que la semaine d'avant. Ils ne sont jamais satisfaits. [...] Quand ils perdent, et ils n'aiment pas perdre, ils se donnent encore plus les moyens de revenir plus fort.

Benazzi d'évoquer cette connexion entre les joueurs, ce sens du collectif qu'on ne voit presque nulle part ailleurs. "Quand vous regardez les All Blacks, il y a des joueurs qui courent sans ballon, qui sont déjà placés. Donc on peut jeter le ballon derrière, il y a toujours quelqu'un". Une sorte d'alchimie qui fait que même si un élément est moins en forme, le collectif vient compenser. "Chez les All Blacks, comme dans le rugby, on n'existe pas si on est seul".
Abdelatif Benazzi n'est pas le seul à s'inspirer de la Nouvelle-Zélande et de ses méthodes de travail. De nombreux entraîneurs ont cherché à imiter le jeu néo-zélandais ou tout du moins à s'en rapprocher pour performer. En 2019, l'actuel manager des Bleus Raphaël Ibanez avait passé plusieurs semaines au pays du rugby. Nul doute que son expérience profite désormais au XV de France.Raphaël Ibanez s'est immergé pendant 4 mois en Nouvelle-Zélande [Vidéo]Raphaël Ibanez s'est immergé pendant 4 mois en Nouvelle-Zélande [Vidéo]

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

entendu sur Belle Trace: "j'ai regardé dans mon pantalon pour voir ce qu'il y avait"

ok, encore un temoignage qui nous parle, merci

Derniers articles

News
News
News
Ecrit par vous !
News
Transferts
News
News
News
News
News
News