6 NATIONS. Mack Hansen, l'Australie n'en voulait pas, les Irlandais en sont déjà tous dingues !
Mack Hansen sera l'un des principaux dangers de l'Irlande, samedi au Stade de France.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Pour ses débuts avec l'Irlande la semaine passée, Mack Hansen a été élu homme du match. Une trajectoire folle pour cet ailier dont l'Australie ne voulait pas.

L'histoire est si folle qu'on a demandé à Bernard Jackman, ancien entraîneur du FCG et grand spécialiste du rugby irlandais, si elle était bien vraie : "Ce qu'on dit à propos de Mack Hansen est-il bien vrai, Bernard ?" Ce à quoi le rédacteur pour le célèbre journal The 42 nous a répondu : "eh bien, c'est encore plus dingue que ce qu'il n'y paraît. En fait, Hansen est Australien mais, de part et ses origines notamment, il adore la bière. L'année dernière, il rencontre un jeune de son âge dans un Irish pub de Canberra, ils sympathisent et celui-ci lui dit que son père entraîne en Irlande et qu'il serait prêt à lui donner une chance après s'être renseigné sur lui. Quelques semaines plus tard, il était à Galway et a fait ses débuts avec le XV du Trèfle le week-end dernier."

Bernard Jackman : ''le match face à la France va être le plus gros test depuis longtemps pour l'Irlande''Bernard Jackman : ''le match face à la France va être le plus gros test depuis longtemps pour l'Irlande''

Pour compléter l'anecdote tout droit sortie d'un feuilleton américain, il faut dire que Mack Hansen - que l'on ne vous a pas encore présenté - est en fait éligible avec l'Irlande puisque sa mère est de Cork et a émigré en Australie lorsqu'elle était jeune. Aussi que l'entraîneur en question dont Jackman vous parlait juste au-dessus n'est nul autre qu'Andy Friend, l'ancien entraîneur de l'équipe à 7 australienne et aujourd'hui coach du Connacht. Résultat, lorsque l'ailier (1m88 pour 89kg) de 23 ans eut l'opportunité de rejoindre la franchise la moins renommée d'Irlande, il sentit que c'était le bon moment pour lui de changer d'air. 

Tout juste dans la rotation des Brumbies et barré par Tom Wright à l'aile notamment, l'ailier ou arrière a comme le sentiment de ne pas être jugé à sa juste valeur dans son pays. "Pendant un moment, on s'est demandé s'il était un joueur de 7 ou de 15", renchérit Jackman. Pourtant, "Mackensie" Hansen de son nom complet était l'un des plus beaux joyaux de la génération 98 chez les U20 en Australie, aux côtés de Rob Valetini ou Hunter Paisami. Mais en Super Rugby, on ne lui donne sa chance qu'une poignée de fois, malgré un superbe fait d'arme : une pénalité de la gagne face aux Reds en août 2020, de 40 mètres et à la 83ᵉ minute s'il vous plaît ! Ah mais Hansen bute ? Oui, Hansen joue ailier ou arrière mais a déjà dépanné à l'ouverture, et le garçon au look de surfer sait à peu près tout faire avec un ballon entre les mains.

En clair, Mack Hansen c'est ce genre de gars qui pue le rugby. Et depuis son arrivée en Irlande, celui-ci ne cesse de le montrer un peu plus chaque week-end. Débarqué en illustre inconnu sur la côte ouest de l'Eire, l'ancien des Vikings de Canberra a tout simplement inscrit 6 essais en 8 apparitions avec le Connacht en URC. Son casque blanc vissé sur la tête, Hansen impressionne par ses appuis, son instinct de finisseur, ses qualités aériennes mais aussi et surtout son sens du jeu. Pour sa première cape face au Pays de Galles samedi dernier, c'est d'ailleurs lui qui décale Bundee Aki d'une sautée parfaite pour lui offrir le premier essai de la rencontre. Son premier ballon ? Hansen l'avait déjà bonifié en récupérant un jeu au pied de Sexton avec beaucoup de dextérité avant d'éliminer Rees-Zammit et de sprinter sur 50 mètres.

Bref, vous l'aurez compris, Hansen a marqué les esprits et des points auprès d'Andy Farrell lors de sa première sélection. En Irlande, beaucoup s'offusquaient de voir ce jeunot tout juste débarqué débuter le Tournoi 2022 avec le numéro 11 des Verts dans le dos. Mais la blessure de James Lowe lui a donné sa chance et Hansen, lui, l'a saisie. Au point d'être élu homme du match la semaine dernière, tandis qu'aujourd'hui, c'est tout l'Eire qui ne parle que de lui. Ah si les Bleus pouvaient lire notre article avant samedi...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • oli 30
    8745 points
  • il y a 3 mois

Ils refusent de faire jouer Zebo car jouant en France et mettent le Neozed naturalisé Lowe qui blessé est remplacé par l'Australien Hansen... Le réservoir irlandais est-il si pauvre que ça aux ailes ? Keith Earls & Jacob Stockdale blessés, il leur reste Conway & surtout Jordan Larmour. D'ailleurs sauriez-vous me dire pourquoi il était hors du groupe contre le pays de Galles ?

  • gjc
    10520 points
  • il y a 3 mois
@oli 30

Non justement outre Zebo, Earls, Stockdale, James Lowe (blessé) il y a Baloucoune qui était dans le groupe.

Les Irlandais ferment la sélection aux joueurs basés à l'étranger (Sexton étant l'exception) mais ça ne les gêne pas d'importer des joueurs du Sud genre Gibson-Park, Lowe, Stander, Aki, etc. Pas de contradiction, les deux mesures renforcent leurs provinces et leur équipe nationale. A propos, comme dit l'article Hansen est à moitié irlandais, c'est un peu différent.

Larmour a peut-être été victime du buzz autour de lui, découvert jeune comme petit prodige. Mon impression qu'il n'est pas assez bon sur les ballons hauts et qu'il vaut mieux pour lui se perfectionner comme ailier. C'est vrai que ça pourrait finir comme Zebo qui est parti au Racing par manque de temps de jeu sous le maillot vert.

L'OVNI Irlandais.

  • Amateur
    10449 points
  • il y a 3 mois

Le rugby, ça sent l'huile camphrée, la bouillasse, l'herbe mouillée, le dolpic, la sueur... mais ça ne pue pas.

ben, j’espère qu'il sait défendre aussi car il aura peut-être à faire avec Fix et Chex en 13 & 14 ce samedi...

Le gars a l’air facile. Il flaire le jeu, a le geste juste, bref du plaisir à voir jouer.
Mais nos ailiers ne sont pas mal non plus.

Gaffe, si les rouquins ne nous refilent pas la covid, il pourraient nous coller la lèpre avec ce facile de Hansen.

@lelinzhou

Magnifique, j'en bats (des)cils !

Gabriel Lacroix sors de ce corps !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News