6 Nations. ''Le rugby c'est pas la Star Academy'', Galthié défend sa stratégie malgré les critiques
Galthié défend sa stratégie malgré les critiques : 'Le rugby, ce n'est pas Koh-Lanta'. Crédit image : Screenshot Youtube/Twitch
Le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié a dévoilé la composition de l'équipe de France pour l'Italie et répondu aux questions sur le turnover au sein du groupe.

Le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié a dévoilé la composition de l'équipe de France pour le troisième match face à l'Italie. Posolo Tuilagi sera titulaire en deuxième ligne à seulement 19 ans tandis que Paul Boudehent démarre en 6 suite au forfait de Grégory Alldritt.

Après deux matchs laborieux, l'encadrement tricolore n'a pas souhaité faire un gros turnover ni de récompenser certains joueurs qui ont fait une bonne entrée lors des précédentes rencontres. "Est-on tenté de modifier la composition d'équipe ? On se pose beaucoup de questions quand on la compose", a confié le technicien en conférence de presse. Ajoutant au passage qu'ils s'entraînent aussi à composer.6 Nations. La composition du XV de France face à l'Italie avec Tuilagi titulaire et Boudehent en 66 Nations. La composition du XV de France face à l'Italie avec Tuilagi titulaire et Boudehent en 6Il a insisté sur des notions très importantes dans le groupe : la valeur de la confiance et la valeur des hommes. "On entend ce qui se dit et la lecture que certains ont sur le traitement de la performance de nos joueurs. Parfois les commentaires nous disent qu'il faudrait changer. Le rugby c'est pas la Star Academy, c'est pas Koh-Lanta non plus."

Le sélectionneur de rappeler que les joueurs qui sont dans le groupe avec 50 sélections ou plus ne sont pas là par hasard. S'ils portent le maillot du XV de France, c'est qu'ils sont allés le chercher et qu'ils méritent leur place. 

"Parfois, on a le droit d'être moins fort collectivement. On a le droit d'être un peu moins fort individuellement. Mais dans la construction de notre équipe, la résilience se fait collectivement avec un respect du parcours." Si d'aucuns aimeraient voir de nouvelles têtes, le staff est d'un tout autre avis.RUGBY. 6 Nations. ''Pas au niveau'' physiquement, le XV de France va-t-il monter en puissance dans ce Tournoi ?RUGBY. 6 Nations. ''Pas au niveau'' physiquement, le XV de France va-t-il monter en puissance dans ce Tournoi ?Il est convaincu que faire un gros turnover ne fonctionne pas, du moins, pas avec cette équipe-là et son histoire. "Vivre l'expérience qu'on vit en ce moment va nous rendre plus forts. Aujourd'hui, on est dans un moment de résilience, de transition. L'équipe de France va recommencer à gagner et à retrouver son meilleur niveau. En commençant par les bases, par la stratégie et la tactique".

Une stratégie qui passe par la composition du XV de départ, mais aussi du banc. Galthié n'a eu de cesse de répéter que les finisseurs ont un rôle ultra-important dans le gain d'une partie. Et cela s'est encore vu face à l'Ecosse. Méritocratie, histoire du groupe, blessures, absences, autant de paramètres à prendre en compte au moment de coucher les noms sur la feuille de match. Au bout du compte, ce qui importe, c'est que l'émulation fasse grandir l'équipe.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Rappelez-vous, il était déjà imbuvable dès le début dans sa façon de communiquer, mais comme ça gagnait, ça passait.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News