6 NATIONS. Le mur d'Hadrien vs la Tour de contrôle : qui de Kinghorn ou Steward survolera Murrayfield ?
Les deux plus grands arrières de la scène internationale s'affronteront lors d'Ecosse vs Angleterre.
Ce samedi, dans le cadre de la 3ème journée du 6 Nations, Murrayfield va être le théâtre d’un duel passionnant. Duquel Blair Kinghorn et Freddie Steward seront les acteurs majeurs.
Dans "la ville des vents", il est de coutume qu’une bise survole Murrayfield les jours de match. Est-ce ces conditions qui ont permis à l’Ecosse de forger celui qui est actuellement l’un des tous meilleurs joueurs du monde dans les duels aériens ? Telle est la question… 
Il faut dire qu’avec ses 1m96, Blair Kinghorn a de sacrés arguments pour bosser dans la Royal Navy. Un dernier rempart plus solide encore que le mur d’Hadrien, lorsqu’il s’agit de résister aux quilles adverses et d’aller chercher le ballon sur le toit de Murrayfield. 
Nul doute que celles de George Ford donnerons à l’Angleterre quelques airs de bombardier, ce samedi après-midi dans le cadre de la Calcultta Cup. Mais l’arrière de 26 ans a les épaules solides et l’a montré depuis son arrivée à Toulouse, en fin d'année dernière. Oui, la ville de l’aéronautique…

Freddie Steward, un adversaire de taille

Face à lui, il aura néanmoins face à qui parler, en la personne de Freddie Steward. La tour de contrôle anglaise mérite, avec lui-même, le titre de joueur le plus "safe" de la planète, dans l’exercice du duel aérien. Comme l’Ecossais, Steward culmine à 1m96 (ils sont les plus grands arrières de la scène internationale) et dépasse le quintal (106kg), jusqu’à lui conférer des attributs de choix pour ce rôle de "gardien de but". 
Inamovible, imperturbable, il avait d’ailleurs régné en maître sur Twickenham il y a deux semaines, pourtant canardé par les pieds gallois toute l’après-midi. En tout et pour tout : 10 prises balle après saut, et un 100 % de réussite dans les duels aériens. Jusqu’à écœurer l'arrière-garde des hommes en rouge et finir en sujet d’un montage de RugbyPass qui fit le tour des réseaux sociaux. 
À en connaître l’importance du second rideau aujourd’hui, on se dit à la fois que ce duel vaudra son pesant de Livres, mais aussi qu’on n’avait plus connu de telles altitudes depuis la mise à l’écart d’Israel Folau. Et qu’en tant que fin connaisseur, le public de Murrayfield devrait rugir à la première chandelle visée sur Steward, sous laquelle montera Kinghorn. 
Si cela peut nous permettre de savoir qui succèdera officiellement à l’Australien en tant que meilleur preneur de balle du monde, on prend. Paraît-il que notre carnet des records n’attend que ça… 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

@Theo Fondacci, je ne savais pas que la "ville des vents” etait un surnom de la ville. je connaissais “Auld Reekie”, j’ai regarde vite fait sur internet, en ai trouve d’autres avec differentes explications mais je n’ai pas vu la "ville des vents”. ca vient d’ou ce surnom?

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News