6 Nations. France. Romain Ntamack rêve d'un Grand Chelem : ''Ça validerait tout le travail de ce groupe''
Romain Ntamack rêve d'un Grand Chelem.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

En conférence de presse, le demi d'ouverture du XV de France, Romain Ntamack, est revenu sur cette semaine spéciale. Il avoue que la possibilité d'un Grand Chelem les fait rêver mais ne tétanise pas le groupe.

Ce Crunch est désormais sur toutes les lèvres. Une victoire et le XV de France réalisera un Grand Chelem espéré depuis une douzaine d'années. Alors à quelques jours de ce tant attendu France-Angleterre, Romain Ntamack est revenu sur la possibilité d'obtenir enfin un titre avec le maillot floqué du coq. En conférence de presse, dans des propos relayés par L'Équipe, il assure que les Bleus parlent désormais de Grand Chelem, sans que cela leur ajoute une pression négative : ''On va vivre une première finale pour un trophée. Je pense que ça va nous amener beaucoup d'envie et de plaisir. De la pression, il y en a, oui, mais je pense que ce groupe sait le transformer en positif pour arriver à sortir des grands matchs au bon moment [...] On se permet d'en parler car si on gagne, ce sera un Grand Chelem. Il n'y a pas de complexes autour de l'expression, car on sait où on veut aller maintenant. On avait évité le terme depuis le début du Tournoi car on voulait aborder les matchs sereinement. Maintenant, on y est, on peut y penser et ça nous fait rêver à chaque fois qu'on pense qu'on est à une victoire de ça.''

Tournoi des 6 Nations. Marcus Smith vs Romain Ntamack : le feu rencontre la glaceTournoi des 6 Nations. Marcus Smith vs Romain Ntamack : le feu rencontre la glace

Surtout, ce premier titre viendrait enfin récompenser le travail de plusieurs années, fait par une nouvelle génération qui progresse et qui doit désormais concrétiser tout cela par un titre. Ntamack poursuit : ''On avait coché pas mal de cases depuis deux ans. Avoir un titre, c'est ce qu'on n'a pas coché encore. On a eu deux échecs sur les deux premières éditions, là on est à deux doigts de pouvoir lever un premier trophée. Ça validerait tout le travail fait et tout le mérite de ce groupe parce qu'on travaille beaucoup depuis trois ans. On a fait pas mal de sacrifices''. Les Bleus ont désormais rendez-vous avec leur histoire. 

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Oui la progression donc en perspective de 2023 ca serait top

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News