13 000km et 200 000 € pour un match : ce quart de finale de Champions Cup qui pose question
De quoi avoir les mains sur les hanches. Screenshot : Bein Sports
Obligé de composer à la dernière minute, SA Rugby n’a eu d’autre chose que de faire voyager plus de 24h les Bulls, dispatchés dans 8 vols différents. Le tout pour plus de 200 000 euros…

Vu de France, on ne parle que de 3 quarts de finale de Champions Cup cette semaine. Pourtant, ce week-end et au-delà des adversaires auxquels seront opposées les équipes hexagonales que sont Toulouse, l’UBB et La Rochelle, se tiendra un alléchant Northampton vs Bulls. Soit le leader du Premiership face au 3ème de l’URC. 

Une rencontre qui, néanmoins, n’apparaît pas forcément très équilibrée. Les Sud-Africains n’ont-ils pas de quoi renverser les Saints ? A vrai dire, si, sur le papier, à en voir leur incroyable talent Kurt-Lee Arendse ou leur leader de combat Marcell Coetzee, qui en ont passé 60 à Lyon samedi dernier. 
Dans les faits, en revanche, cela s’annonce plus compliqué que prévu. En cause, la qualité de la préparation des hommes de Pretoria, largement entachée par un véritable chemin de croix pour rallier les Midlands et le Franklin’s Garden.
Et si - un an et demi après l’intégration des franchises sud-africaines - on commence à avoir l’habitude des périples en Champions Cup, celui-ci est tout de même pas mal en son genre : 
Alors que le coach Jake White aurait aimé partir mercredi d’Afrique du Sud pour préparer principalement le match à Pretoria, le transit direction l'Europe s'est en effet effectué ce mardi. Jusque-là, rien de dramatique. Sauf que dans les faits, ce sont pas moins de 8 vols différents qui ont conduit la délégation sud-af’ vers l'AngleterreCertains atterrissant avec plus de 5 heures de décalage par rapport aux autres. 
Qu’à cela ne tienne, durant le trajet de plus de 25h, les joueurs et dirigeants auront au moins pu voir du pays, certains faisant escale aux Émirats arabes unis, d’autres en Allemagne, à Paris ou encore aux Pays-Bas. White a eu beau pesté auprès de la fédération sud-africaine, qui finance et organise ces voyages en Europe, SA Rugby s’est défendu en arguant qu’elle "estime que les vols fournis pour les Vodacom Bulls représentent le meilleur résultat qu'il était possible d'obtenir dans les circonstances." 
En rappelant au passage que ce voyage, organisé de facto à la hâte dimanche en fin d’après-midi, lui a coûté quelque 222 639 dollars. Jusqu'à s’en demander si le jeu en vaut bien la chandelle…
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

ben oui, fallait y penser avant que l'Afrique du Sud et l'Europe, c'est pas la porte a coté...

Derniers articles

Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
News