STADE TOULOUSAIN - Thomas Ramos, le grand bonhomme d’une finale et des questions
STADE TOULOUSAIN - Thomas Ramos, le grand bonhomme d’une finale et des questions.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

Avenir à court et moyen terme, équipe de France... La nouvelle finale XXL de Thomas Ramos interpelle.

A la hauteur de l’événement

L’absence de Romain Ntamack avait été (légitimement) perçue comme LE coup dur dans le camp du Stade Toulousain, à l’approche de cette finale. Sur la pelouse du Stade de France, son remplaçant aura finalement été le Rouge et Noir le plus décisif. Face aux perches, bien sûr, avec un 4/4 précieux et un superbe drop (9e) qui fit mal d’entrée aux Maritimes. Dans le jeu courant, aussi. Là où les conditions météorologiques ont imposé de nombreux coups de pied, Thomas Ramos a été à la hauteur de l’événement.

Précis au moment de trouver les touches, renvoyant constamment les Rochelais dans leur camp, très juste dans l’alternance avec de nombreuses chandelles intelligemment utilisées suite à la sortie prématurée de Brice Dulin… La palette de l’ancien Columérin est large, et le duel face à Ihaia West, largement gagné.

Nos avants ont été énormes, ils nous ont rendu la partie plus facile, confie-t-il à L'Équipe. Nous, on a juste eu à gérer le match.” Humilité ? Preuve, aussi, d’une sérénité collective qu’il a parfaitement incarné. Ce vendredi soir, c’était son soir. A croire qu’il aurait même été capable de relever le niveau du concert des Black Eyed Peas. 

Un bonhomme.

Bouché avec le XV de France 

Coup d’oeil dans le rétro. Ramos compte 14 sélections depuis février 2019, quand Jacques Brunel était encore sélectionneur. Appelé pour la Coupe du monde mais parti du Japon sur fond de polémique autour de sa blessure, le Toulousain n’a jamais pu s’installer sous l’ère Galthié. En 2020, Anthony Bouthier mettait tout le monde d’accord. En 2021, Brice Dulin a porté (avec brio) le n°15 frappé du coq. Ramos, lui, n’a plus joué avec les Bleus depuis novembre et un test de l’Autumn Nations Cup face à l’Ecosse… Sélectionné pour le 6 Nations, il avait dû renoncer au premier stage, à cause d’une pubalgie. Et il est déjà loin, le temps où la composition de l’équipe nationale changeait drastiquement entre deux rencontres !

Sa finale peut-elle relancer son histoire avec l’équipe de France, qui part sans lui pour la tournée estivale en Australie ? Pas forcément. Mais dans un premier temps, sa régularité lui offre au moins une place dans le squad élargi. La suite dépend de la forme des uns et des autres. Lors de sa prise de fonction, Fabien Galthié avait justifié la titularisation de Bouthier par ses performances en club. S’il continue comme ça, Ramos est plus que crédible pour revêtir la tunique tricolore.

Un avenir à l’ouverture ?

A l’arrière ou à l’ouverture, c’est la question. Si cette prestation contre le Stade Rochelais interpelle, c’est aussi parce que Ramos est un récidiviste. En difficulté pour la demi-finale 2019 face à… La Rochelle, le natif de Mazamet avait été parfait contre Clermont, en finale. Avec le n°10, Romain Ntamack ayant été placé sur le banc. Sa polyvalence est précieuse, même si le trio Ntamack - Jalibert - Carbonel semble compliqué à bouger, dans les années à venir. Une place sur le banc est au moins envisageable. Mais ce serait sacrifier un Jalibert de la feuille de match.

Ramos, les Power Rangers, le doublé, la finale enflamme les réseaux sociauxRamos, les Power Rangers, le doublé, la finale enflamme les réseaux sociauxEt à Toulouse ? Ugo Mola a parfois paru bricoler - avec succès - en plaçant Dupont ou Kolbe à l’ouverture. La polyvalence a toujours fait partie de l’ADN toulousain. Cette finale pourrait définitivement établir Ramos comme le numéro bis, voire le numéro 1bis. Guitoune blessé de longue date, pourquoi ne pas imaginer quelques piges de Ntamack au centre avec Pita Ahki ? A l’arrière, la prolongation de Médard ou le recrutement de Tim Nanai-Williams vont aussi dans ce sens… Durement touché par les blessures, l’effectif stadiste reste riche. L’argent ne fait pas le bonheur ? Les Toulousains l’ont prouvé : ils sont plutôt du genre à viser la médaille d’or.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • to7
    16405 points
  • il y a 3 mois

Ramos semble condamné à être toujours sous coté

le gars peut commencer sa saison en initiant l'un des plus beaux essais de l'année d'un sauvetage de touche passe aveugle entre les jambes, planter l'essai de la gagne en demi et survoler la finale sans même jouer à son poste de prédilection et il y aura toujours un part incroyable de rugbyx pour dire "oui enfin c'est juste un bon buteur"
alors ok il y a d'autres très bons arrières en France mais ça me laisse pantois
A croire que chez nous être un excellent buteur est une tare

  • resp
    1300 points
  • il y a 3 mois

Il sait défendre, attaquer, enquiller, jouer en 15 ou en 10. Le meilleur aux buts (et c'est un énorme avantage)

Très complémentaire dans l'équipe, je ne doute pas qu'il a toutes les opportunités pour être dans le groupe (et Médard et en fin de parcours donc je le vois titulaire en 15 l'an prochain).

Mais surtout, 15 en EDF car il est meilleur que Bouthier et Dulin

@resp

Intrinsèquement il est meilleur que Bouthier et au même niveau que Dulin (ils n'ont pas le même profil, Dulin est le meilleur 15 sous les ballons hauts), mais pour l'instant Ramos n'a jamais su/pu prouver qu'il pouvait être aussi bon avec le XV de France qu'il ne l'est en club.

il est tres bon et polyvalent en general, et il a ete particulierement bon sur ce match mais ce match etait aussi assez particulier

Il fallait un bon gestionnaire et il a ete parfait

mais sur un match ou il faut attaquer la ligne et produire plus de jeu, et aussi bien defendre en 10, pas sur qu'il soit au meme niveau que Ntamak ou Jalibert

mais c'est quand meme un sacré atout de l'avoir dans l'effectif

le probleme, comme disait l'autre, c'est que le joueur polyvalent, c'est celui qui joue pas (sauf quand le specialiste est blessé)

  • Pianto
    40432 points
  • il y a 3 mois

ouais enfin, si tout le monde est d'attaque, je ne suis même pas sûr qu'il est dans le XV de départ du stade toulousain...

Il fait un gros match, il mérite les félicitations mais Ntamack, Jalibert et Carbonel, c'est une classe au-dessus à mon avis.

A l'arrière, au stade je lui préfère Médard(oui, oui, encore aujourd'hui) ou Kolbe. Il doit ses titularisations davantage à ses qualités de buteur qu'à ses qualités au poste d'arrière. Avec la régularité qu'est en train de prouver Ntamack, y compris dans le rôle de buteur, on peut s'interroger sur l'utilisation de ses qualités.

C'est un enfant du club, il a un excellent esprit donc il aura toujours sa place dans l'effectif. A ce poste, il n'y a pas des tonnes de joueurs meilleurs que lui donc il devrait jouer régulièrement mais s'il veut disputer une place en bleu à l'ouverture, il doit quitter Toulouse, ce qu'il ne fera pas à mon avis.

Au mieux, et c'est déjà pas mal, je lui vois une carrière internationale à la Mola ou Poitrenaud. Jouant par séquences à l'arrière du XV de France mais sans jamais s'imposer sur la durée, le type qu'on fait jouer quand on n'a personne de brillant sous la main. Je peux me tromper... Ce ne serait pas la première fois... Mais je ne vois pas de raison de s'enflammer malgré cette finale.

  • Erèbe
    3911 points
  • il y a 3 mois
@Pianto

d'une part, je ne crois pas qu'il envisage une seule seconde de s'installer en 10.
il a déjà dit a plusieurs reprises qu'il préférait le poste d'arrière, et son geste symbolique a N'tamack a la fin de la finale ne dis pas l'inverse. (il lui remet son maillot en lui disant que c'est le sien).

d'autres, je ne suis pas sur que tu suive les matchs du Stade Toulousain, et j'ai un peu l'impression que tu vis a l'époque 2005-2012, celle ou Médard traversait le terrain et était peut-être le meilleur arrière au monde. (d'ailleurs on ne dira pas que Traille était titulaire en 2011, j'hallucine encore, mais ceci est un autre sujet).

depuis 2 ans au moins, Ramos est nettement meilleur que Médard en 15, non seulement par ses qualités au pied, mais surtout par sa couverture du fond du terrain, sa faculté de se suppléer au numéro 10 comme c'est bcp le cas dans les schémas a Toulouse et encore plus par ses lignes de courses et sa lecture du jeu.

nous sommes beaucoup de supporters a être d'avantage serein de voir débuter Ramos que Médard depuis quelques année.

pour ce qui est de l'EDF, mise a part le retour hallucinant de Dulin depuis l'automne dernier, je ne vois actuellement pas de joueur plus complet et performant que Ramos.
Sitôt qu'il sera totalement libéré psychologiquement, je ne doute pas qu'il mettra toute la concurrence d'accord.
Il a l'avantage :
1) de l'Age
2) de l'adresse et la panoplie
3) de la polyvalence

aucun parmi, Dulin Bouthier, Cordin, Buros, Hamdaoui, Jaminet, Retière ne présente autant tout ça a la fois.

  • frakc
    5509 points
  • il y a 3 mois
@Erèbe

Je partage complètement ton point de vu, Médard est un valeureux guerrier, mais ça fait plusieurs saisons que Ramos lui est supérieur. Je suis d'accord avec toi aussi sur ton analyse par rapport à l'EdF hormis par rapport à Dulin que je trouve encore meilleur qu'à sa meilleure époque au racing, Le problème avec Ramos c'est que Galthié ne semble pas l'apprécier et c'est un garçon qui semble avoir besoin de sentir de la confiance autours de lui pour donner son meilleur. Son retour pour "blessure" en coupe du monde a été une véritable entourloupe de Galthié pour le sortir du groupe alors que c'était supposément encore Brunel qui gérait l'histoire. Il n'y a qu'à voir le match qu'il fait avec le stade alors qu'il était censé ne pas pouvoir tenir sa place en EdF, pour mémoire il claque deux essais pleins de punch et pèse énormément sur le match en absence des trois quarts internationaux, Tout bénèf' pour le stade mais bien triste pour lui.

  • mic4619
    4372 points
  • il y a 3 mois
@Erèbe

A si vous citez Retière c'est un couteau suisse derrière bien plus que Ramos .....

  • mic4619
    4372 points
  • il y a 3 mois
@Erèbe

Dulin est encore devant pour le XV de France car meilleur dans la remontée du terrain, est beaucoup plus rapide, est assez imprévisible dans son apport offensif et possède un pied gauche qui manquait en Edf; devant Bouthier je dirai oui ou titu apres la CdM probablement, à moins de l'éclosion des jeunes qui pousse derrière ...

  • Pianto
    40432 points
  • il y a 3 mois
@Erèbe

perso, je préfère d'assez loin le jeu au pied de déplacement de Médard, je trouve ce dernier meilleur sous les ballons hauts et souvent mieux placé, plus inspiré dans ses interventions offensives. Il a moins de cannes aujourd'hui mais à part ça...

Bon, j'adore Médard...
ça joue aussi.

Pour les avantages que tu cites, la polyvalence de Ramos ne joue pas en sa faveur, on a plein de bons 10, un arrière polyvalent ailier serait plus utile à l'équipe de France. Cordin, Lebel même, seraient plus adaptés au reste de l'effectif.
L'adresse, c'est à voir, je ne suis pas convaincu.
La panoplie, oui, il a une science supérieure aux autres concurrents, je pense mais aussi plus d'expérience, ils vont progresser.
Pour l'âge, après Dulin et Bouthier, les autres n'ont rien à lui envier de ce côté là.

Bref, il n'a pas grand chose en avance.

  • frakc
    5509 points
  • il y a 3 mois
@Pianto

Moi aussi j'adore Médard mais Ramos est aujourd’hui bien meilleur offensivement. C'est un joueur qui peut faire la différence à lui tout seul sur une relance. Médard n'a plus ça dans les jambes. Et Ramos s'intercale très très bien. Je t'invite à revoir le premier essai des bleus contre l'Ecosse en 2019, Ramos perce, Ramos se substitue à Dupont pour faire la passe gagnante. France-Ecosse 2019. Sur le deuxième (valable) il est parfaitement placé pour marquer mais s'efface au profit d'Huget, respect envers les anciens oblige 😊 Et à Toulouse il a marqué ou fait marquer tant de fois grâce à ses relances. Et puis revoit l'essai contre Bayonne à la maison, il est certe chanceux car son coup de pied touche le poteau mais il fait 80 mètres tout seul... Et puis comme on dit la chance sourit aux audacieux.

  • Pianto
    40432 points
  • il y a 3 mois
@frakc

Je n'ai pas vu tous les matchs mais j'en ai vu pas mal. Si ramos est passé devant médard, c'est tout récent. l'an passé, il était derrière, à la coupe du monde, c'est médard qui avait le 15, c'était il y a un an et demi.

je mets ma main à couper que si un ailier de grand talent arrive ou émerge au stade toulousain, c'est Kolbe qui prend le 15 et Ramos le 17. Il a beaucoup enchainé comme titulaire parce qu'il était le buteur fiable attitré. maintenant que Ntamack a démontré sa capacité, il n'a plus aussi indispensable.

On verra bien. je ne suis pas convaincu.
Buros et retière (qui lui non plus n'a pas convaincu galthier) ont deux ans de moins, Cordin et laporte 3. L'avenir du poste est davantage parmi eux à mon avis. Surtout que c'est d'une polyvalence arrière ailier dont on a besoin...

Dans le jeu d'occupation / pression , Ramos a été parfait, idem Dupont ... La charnière quoi. Le retour de trois avant (Tekori, Arnold et Aldéguéri ) a aussi changé beaucoup de choses: en terme de puissance et de possibilité stratégique. Le ST a fait complètement déjouer La Rochelle qui, hormis quelques beau mouvements, est venu se heurter à une défense impitoyable. Atonio, Skelton , Aldritt ... Les gros porteurs de balles rochelais derrière qui l'équipe joue, n'ont pas pu avancer comme attendu, idem au centre où Akhi a plaqué à tour de bras...
Stratégie... Dans un autre registre mais avec peu d'envolées aussi, cette finale me fait penser à celle remportée par le ST en 2012, principalement grâce à sa mêlée et à Steenkamp qui avait largement dominé la mêlée toulonnaise.

- Tain Marcel t'as vu ?
- Et quoi j'aurais dû voir ?
- Ben le Stade tiens qu'il a gagné cette putin de finale que tous y disaient que ce serait les martines .
- Les maritimes Raymond, pas les martines. Ben je sais qu'y z'y ont gagné mais j'y ai pas vu le match, cause que je devais y voir chez mon voisin et que ce gros khon il a foutu le camp avec son camping car qu'il faisait beau et que ma téloche à moi elle est foutue nase vu que je suis rentré dedans mardi soir en rentrant du mariage du cousin de la grosse Monique qu'on avait un peu chargé la mule.
- N'empêche que les Charentais, y z'étaient venus jouer en pantoufles qu'ils croyaient qu'ils allaient gagner fastoche et y sont tombés sur un bec.
- Un bec de goeland ?
- T'es khon mais ça me fait rire quand même. En tout cas les maritimes comme tu dis y z'ont pas touché terre, une vraie galère !
- Sont restés en rade ?
- Je veux mon neveu, limite du sabordage. Tain, deux finales deux qu'ils y perdent vont rentrer chez eux avec des vagues à lames les martines.
- N'en a quand même un truc que ça m'y plait pas trop chez le Stade .
- T'aurais pas voulu qu'ils y gagne comme ça ?
- Puteborgne si mais ce que ça m'enquiquine c'est qu'ils y soyent pas de l' Aveyron, je les y prendrais bien chez nous à la place des ceusses du laboratoire qu'on y a ici.
- Ben rêve pas, le Stade, je les vois pas se délocaliser, eux, et même pas ici, en tout cas pas tout de suite. Et tintin pour un échange standard, j'y crois pas que les Toulousains y z'y prendraient les pharmaceutiques à la place de leur équipe.
- Tant pis macarel ça va pas nous empêcher de fêter ça. Jacquot ! Deux doubles jaunes pour fêter le doublé ?
- Avec le double de caouettes ?
- Nan, avec des caouettes et des chips en même temps, un doublé !

  • arnok
    4530 points
  • il y a 3 mois
@lelinzhou

Deux doubles tomates plutôt non??

@arnok

Nan, à Laragnasse on cultive le goût du simple...

  • oc
    13749 points
  • il y a 3 mois
@lelinzhou

Du simple au double des fois ...il n'y a qu'un pas .
Un pas de deux , un pas quand même .

Derniers articles

News
News
Ecrit par vous !
News
News
News
News
News
News
News
Ecrit par vous !
News
News