Amis rugbymen : que faire l’été quand le monde de l’Ovalie tourne au ralenti ?
Amis rugbymen : que faire l’été quand le monde de l’Ovalie tourne au ralenti ? Crédit photo : Capture d'écran Youtube
Pendant l’été, Le Rugbynistère répond aux questions existentielles de votre quotidien. Attention, cette chronique n'est pas à prendre au sérieux.

Quand la taille du Midol est inversement proportionnelle à celle de ta bedaine post-barbecue, tu sais ce que ça veut dire. Put** de grandes vacances... Castres est champion de France, les Bleus ont ramené trois défaites de Nouvelle-Zélande et – sacrilège ! - les rugbymen professionnels ont visiblement droit à des congés. Résultat ? Plus aucun match depuis le mois de juin. T'as bien tenté de suivre la Coupe du monde de football, mais manque de bol, il a fallu que tu t'y mettes en plein Panama – Tunisie, ce qui ne t'a pas vraiment donné envie de poursuivre l'aventure. On te comprend.

Bref, tu t'ennuies. L’impression de revivre sans fin un match du vendredi soir (les vrais se souviennent) depuis plus d’un mois. Qu'est-ce que tu ne donnerais pas pour assister à un bon vieux derby de 1ère Série dans un stade sans tribunes du Gers, où la moitié des ballons terminent dans la forêt située juste à côté ! Alors oui, tu aurais pu mater la Coupe du monde de rugby à 7. Mais franchement, qui a Eurosport ? Quant au Super Rugby, c'est une fausse bonne idée : tu te rendrais compte que le Top 14, ce n'est pas vraiment le même sport.

Bon, on ne répond toujours pas à la question : que faire quand le monde de l'Ovalie tourne au ralenti ? Partons du principe que 99% des lecteurs ne suivent pas une préparation physique estivale. Les kettlebells, c'est donc non. Si tu es en vacances à la plage, tu peux tout de même faire du sport : beach rugby, touch... Attention tout de même à ce que ton ventre ne soit pas hors-jeu. Tu peux aussi ressortir Rugby 08, le meilleur jeu vidéo de l'histoire, ou te la jouer vintage avec Jonah Lomu. Filer à la boutique de ton club préféré pour acheter son nouveau polo officiel. Faire des croix sur le calendrier en attendant le retour de l'USAP en 1ère division. Ou couper, tout simplement. Ranger ce Midol, poser ce ballon, oublier le niveau de jeu du XV de France, mettre de côté l'évolution inquiétante du rugby, et ces nombreuses polémiques en coulisses. Prend-toi une bière (avec modération bien sûr!), plante le parasol et ouvre enfin ce livre que belle-maman t'a offert à Noël.

Après la saison qu'on vient de vivre, ça pourrait faire du bien.

Vous avez une question ? Posez-là nous en commentaires, on tâchera d’y répondre !



Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'essaie de trouver désespérément le contenu de l'audit de Serge Simon...

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News