Ecrit par vous !
Le BO, Aldigé, Collazo, Urios, d'Ibiza à Lille, quoi de neuf en Top 14 ?
L'UBB retrouve le Stade Toulousain en demi-finale du Top 14.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
Comme chaque semaine, Pierre Navarron revient sur le week-end de rugby. La montée de Biarritz en Top 14 et les demies sont au programme.

VIDEO. Top 14. Revivez l'irrespirable séance de tirs au but entre Biarritz et BayonneVIDEO. Top 14. Revivez l'irrespirable séance de tirs au but entre Biarritz et BayonneAguilera est devenu l’espace d’un but en or, l’Ibiza du rugby. Dance floor sur le gazon, le rouge et le blanc poudrent le vert du pré carré qui n’est plus réservé. Les barrières sanitaires ont sauté, Aldigé se prend pour David Guetta, Aupa BO mode funky. Teddy Thomas joue la groupie, la caméra se régale. L'after a déjà commencé et enterre le bleu délavé. Colazzo refait son chemin de croix. Toulon est la proche banlieue de Lourdes comme à la grande époque de Crauste et d’Herrero, quand le corsaire de la Rade affrontait le Mongol moustachu entraînant dans leurs sillages guerriers des hordes cramponnées. Collazo, Jésus dans le désert en proie aux démons de l’abandon, nous apprend qu’il a songé à quitter le navire amiral, mais fidèle croyant de Besagne, il a décidé de remettre le couvert et de refaire de Mayol la citadelle imprenable de ses fières années.RCT - Patrice Collazo assume : ''le premier fautif, c'est moi''RCT - Patrice Collazo assume : ''le premier fautif, c'est moi''Urios lisse une moustache en devenir, première demi-finale de l’ère moderne pour sa troupe girondine, 30 ans après les rapetous de Moscato on verra les bigoudis de Maynadier, la tortue sera moins utilisée, mais le vigneron du Tarn est madré. Son bourru du mois de mai, trop vert, s’est liquéfié aux Sept Deniers, mais le rouge corsé de juin pourrait être la vilaine piquette des nuits de Mola et de ses rêves de doublé envolés.Christophe Urios vs Ugo Mola : la 1/2 finale Stade Toulousain - UBB est lancée !Christophe Urios vs Ugo Mola : la 1/2 finale Stade Toulousain - UBB est lancée !Quesada n’a pas fait le poids, Travers l’a débouté, sans appel, ni rappel, la cavalerie aux maillots cerclés de bleu et de blanc avait mis les nœuds papillons de ses années 80/90, service trois-pièces, le champagne est servi frais, d’entrée, pas de round d’observation, la garde stadiste est débordée. Fickou, le 'faux-frère', frappe le premier, coup de Jarnac qui devient le Trafalgar annoncé et redouté, les essais s’empilent, les points vont avec, le rose est rincé, suivant… Toulouse et La Rochelle se sont reposés, les uns dans un torrent des Pyrénées, les autres à l’ombre de l’île de Ré, chacun affûte ses armes, répare les corps blessés et les âmes meurtries, Lille sera le théâtre de leurs destins à venir, ils ont regardé leurs adversaires respectifs venir à eux, ils ne seront pas surpris, ils savent à quoi s’attendre, les surprises sont rares à ce moment de l’année. Galthié ne dit rien. Il écrit une sélection, raye, rature, recommence à nouveau, barre, remplace ajoute, soustrait, divise et multiplie à la fois. Quatre listes différentes suivant les deux finalistes, le rugby est un sport moderne qui se calcule à l’algèbre antique. Pythagore mieux que Vakatawa, Nikos Aliagas n’en croit pas ses yeux.''Le Racing a le plus gros effectif du Top 14 avec le Stade toulousain, peut-être même au-dessus de Toulouse''''Le Racing a le plus gros effectif du Top 14 avec le Stade toulousain, peut-être même au-dessus de Toulouse'' À Biarritz, la mousse n’est toujours pas retombée, préfet et sous-préfet en remettent une couche, la police judiciaire est sur le coup, le rugby et la covid, une truculente histoire de je t’aime moi non plus, on ne sait toujours pas qui à raison. Blanco joue même à l’avocat d’Aldigé, rouge et blanc forever. Laporte, lui, ne dit rien, le chien n'aboie pas, la caravane passe quand même. Marcoussis est le monde du silence, Serge Simon, nouveau capitaine Cousteau, en est devenu le garant mutique, mais j’suis pas sûr que ça dure vraiment longtemps. On sait bien que lorsqu’on chasse le naturel, il revient au grand galop et il parait qu’on s’affaire aux écuries… Sur la grande plage de Biarritz, les vieux surfeurs de la grande et leurs tontons au long-board font une haie d’honneur enfumée à un Aldigé extatique et fatigué. Le futur Mourad est peut-être arrivé, en tout cas on est sûr d’une chose, le verbe sera fleuri en Top 14 et les discussions policées risquent de prendre un tour inattendu, là où le verbiage adéquat aura comme en ovalie de drôles de rebonds aux auxiliaires tonitruants. On va attendre ça avec délectation…TRANSFERT - Après sa montée en TOP 14, le Biarritz Olympique accélère son recrutementTRANSFERT - Après sa montée en TOP 14, le Biarritz Olympique accélère son recrutement

Pierre Navarron, 57 ans, travaille dans le consulting après avoir longuement exercé dans le domaine de l'assurance et de la gestion de patrimoine. Parallèlement à cette vie professionnelle, en 2005 il est devenu éducateur en cadet puis dirigeant à l'association Aviron Bayonnais. Il s'occupe plus particulièrement de l'équipe espoirs depuis 2014. Auparavant, presque dans une autre vie, il a été joueur, forcément dans son club de coeur, l'Aviron Bayonnais (1973-1987), puis à l'US Mouguerre (1987-1994) et au Boucau-Tarnos Stade (1994-1996).

"J'aime raconter le rugby, celui que j'ai connu, celui que j'imagine et celui que l'on voit.J'aime les histoires que ce ballon ovale nous donne avec ses rebonds de traviole, ses rires, ses chants et son folklore qui n'appartient qu'à lui et qu'on a tous dans le cœur.Je pourrai vous narrer les envolées de ces grands joueurs que j'ai croisé sur un terrain, comme toutes celles de tous ces anonymes, juste connu dans leurs villages, mais qui faisaient chanter la gonfle comme personne, je pourrai vous confier les débuts de ces rugbymen du top 14 d'aujourd'hui qui portaient déjà les espoirs, devenus nos certitudes contemporaines et qu'ils nous montrent, dorénavant, chaque week-end...Peut-être qu'un jour j'écrirai tout cela..."
Pierre Navarron
Pierre Navarron
Cet article est rédigé par Pierre Navarron, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Aldigé, Collazo, Urios, le bal des pénibles ?

@lelinzhou

Autant les 2 derniers sont de pénibles, grandes bouches, certes, mais avec du talent et de l'expérience, le premier ne m'inspire aucune confiance voir même une certaine méfiance.

@Bib And Dôme

Tu ne lui confierais pas tes économies à 30% d'intérêts ?

@lelinzhou

Qui pourrait croire a 30 % d'intérêts ( vu mes capacités d'investissement s actuels ) ? 😉

@lelinzhou

Urios n'est qu'un amateur pré-pubère dans cette liste

  • AKA
    53375 points
  • il y a 1 mois
@Rchyères

Là je n’ y mettrai pas un pésos, en fait c’ est une bonne triplette dans leur genre !

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
News