Christophe Urios vs Ugo Mola : la 1/2 finale Stade Toulousain - UBB est lancée !
Christophe Urios vs Ugo Mola : la 1/2 finale Stade Toulousain - UBB est lancée !

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
En conférence de presse, le manager de l'Union Bordeaux-Bègles a évoqué ses relations avec celui du Stade Toulousain.

"Je ne parlerai pas de ce personnage. J'attends le bon moment pour dire ce que je pense. Ça va bientôt arriver." Les mots sont signés Christophe Urios, et concernent directement Ugo Mola. Si vous en doutiez, la demi-finale de TOP 14 entre l'UBB et le Stade Toulousain est lancée ! Ce samedi, le champion de France en titre défie l'Union Bordeaux-Bègles, nouvel invité dans ces phases finales. Mais le manager de ce dernier ne manque pas d'expérience.

''Il a la tête qui touche les chevilles'', l'analyse d'Urios sur un plaquage dangereux [VIDÉO]''Il a la tête qui touche les chevilles'', l'analyse d'Urios sur un plaquage dangereux [VIDÉO]Alors plutôt que de laisser parler les médias sur ses joueurs, il prend la lumière pour "mettre une pièce" à son homologue stadiste :

Je fais attention à ce que je dis parce qu'il y en a qui se servent de ce que je raconte pour préparer leur équipe. Quand ils disent ce que je dis, ce n'est pas gênant, mais quand ils disent ce que je dis pas, c'est plus emmerdant, donc je vais être bref. - Christophe Urios via Rugbyrama

La tension monte, et pas sûr que l'issue de la demi-finale ne rabiboche ces deux-là !


Et aussi :

On a rencontré le plus atypique des supporters du Stade Toulousain, basé à Singapour !On a rencontré le plus atypique des supporters du Stade Toulousain, basé à Singapour !

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • AKA
    53375 points
  • il y a 1 mois

@Cochondanslemais65 comme tu le dis si bien...De plus depuis que ce zozo a quitté le CO il ne peut plus jouer sur la fibre "petit club familial contre les gros bourges de Toulouse" surtout à Bordeaux... 😁

Article qui donne vachement envie de financer le Rugbynistere, les gars

Est ce que c'est très important ces saillies d'Urios?
Les journalistes aiment bien la truculence à accent du sud-ouest, le parler haut, le parler fort même si c'est du parler pour ne rien dire, ça fait rigoler le côté rugby cassoulet vin rouge mais surtout ça fait vendre.
Perso je préfère ceux qui parle moins mais gagne plus. Urios est un très bon coach il gagnerai plus à cultiver le côté vieux sage que le côté Raimu de Montpellier.

  • Yonolan
    119326 points
  • il y a 1 mois
@Droitdevant

Comparer Raimu à Urios
Orson Wells disait de Raimu que c'était le plus grand acteur du monde
Alors oui Raimu avait une grande gueule et une très haute opinion de lui-même ( Urios aussi ?)
Ses engueulades avec Pagnol sont restés célèbres et surement d'un autre niveau que celles entre Mola et Urios..
Un jour en tournage, Pagnol arrêta une scène et invectiva Raimu qui surjouait ; il finit son intervention en lui disant : tu fais du Raimu ..
Raimu joua l'offusqué et lui dit : A ça non, j'oserai jamais..
Me semble que Urios fait souvent de l'Urios...
Pourquoi Montpellier ? Raimu était ...toulonnais

  • Jak3192
    60243 points
  • il y a 1 mois
@Droitdevant

Ya qqs temps c'était le pénible de Toulon qui avait droit à son petit article tri hebdomadaire.
Comme il y n'y est plus, faut bien lui trouver un remplaçant

@Jak3192

C'est bon, Aldigé arrive pour nous occuper l'année prochaine.

  • Jak3192
    60243 points
  • il y a 1 mois

Ce qui est dingue c'est qu'il ya des gens dans ce milieu qui ont une tribune ts les 2 jours
Un tps c'était le pénible de Toulon (qui a été éjecté par 1 autre penible, mais qui cause moins pour l'instant 😆)
Et aujourd'hui c'est le gars de Bordeaux qui fait pareil
Le gars de Toulouse ou Clermont ou paris ou... ou ...
Tu les vois pas
Fascinant

@Jak3192

Urios est à la mode et sa faconde est du pain béni pour les médias. Ils sont plus à l'écoute de la forme que du fond de son discours, ils attendent la tirade, la blague, la métaphore ovale...
Faut dire que le mec a du verbe et ses interventions sont quand même plus poilantes que celles de Didier Deschamps, non?

  • Jak3192
    60243 points
  • il y a 1 mois
@lebonbernieCGunther

Tu aurais pu parler de Saint André époque EdF, pour rester dans le même ballon...
Sinon, sur Dechamps, j'écoute pas, pas plus que les divers commentaires tant de joueurs, que d'entraineurs tout sports confondus.
C'est comme les articles sur tel gonze entraineur / président / joueur qui envoie une mine envers tel gonze entraineur / président / joueur.
Parceque le journaleux standard il recherche ce truc là (et ça plait à la populace semble-t-il... 😞)
Et ce truc me pénibilise.
Tout cela me fait penser à chaque fois à Tintin...
Tintin et le Lotus Bleu... Ce brave Tintin est planqué dans un cinéma, ou passe les actualités (avant c'était comme ça parait il) et l'une des vignette (case) montre sur l'écran de cinéma un gonze bouquet de fleurs à la main, transpiration au front et "marcel" sur le dos qui est interviewé parcequ'il a gagné telle course et il dit: "je suis content, j'ai gagné et j'essaierai de faire mieux la prochaine fois".
Voila ce que de saines lectures à pas 10 ans crée chez un presque vieux qqs décennies plus tard: le sport ça se regarde, ça s'écoute pas... 😂

  • oc
    8987 points
  • il y a 1 mois
@Jak3192

Mais qd même ,

tu me fais penser que tout un tas de mal voyants vont ou ne vont pas supporter

l'UBB , grâce ou a cause des interventions d'URIOS .

Christophe Urios via Rugbyrama, c'est bien ce qui me fait peur...

Tempête dans un verre d'eau!
Si on nous sert quotidiennement des scoops de ce calibre, on risque de trouver le temps long jusqu'au coup d'envoi... Les médias meublent comme il peuvent, ici, avec du vide...

Le refrain habituel :
"Si tu vas à Urios
N'oublie pas de monter la hausse !"

Il n'a rien à dire, mais parle beaucoup... On sent que c'est le bon client pour les journalistes !
Mais en fait on s'en fiche un peu des rivalités des coachs. Finalement on a deux visions du rugby qui vont se rencontrer et c'est tant mieux dans un monde rugbystique qui a tendance à s'uniformiser. Chacun devrait faire confiance à son identité de jeu, et que le meilleur gagne.

@Jacques-Tati-en-EDF

Deux visions du rugby pas si différentes que ça, je trouve!

@lebonbernieCGunther

Urios essaie de s'ouvrir à un jeu davantage axé sur le mouvement mais on sent qu'il a un peu de mal quand même... Mais c'est aussi vrai qu'Urios défend souvent le jeu d'avants et affirme, avec raison à mon sens, que le jeu du ST est essentiellement basé sur ses avants. Reste à voir comment son jeu va évoluer les saisons prochaines.

@Jacques-Tati-en-EDF

Quand je vois la différence entre ce qu'il proposait à Oyo ou à Castres, je suis bluffé de son évolution. Quand au jeu toulousain, je crois que c'est +/- le modèle de beaucoup de clubs, y compris l'UBB. La recherche d'un rugby "total" en quelque sorte... Le Racing cette saison et l'ASM des grands jours tendent aussi vers ça, selon moi.

@lebonbernieCGunther

C'est lui qui évolue ou les joueurs qu'il a à sa disposition !?

@lebonbernieCGunther

Pour l’UBB, le modèle toulousain est assumé clairement par Marti et depuis longtemps.

@Math yeux Jah l’ibère

Absolument! J'ai joué deux ans avec lui avant qu'il parte en Reichel à Toulouse, et je sais le rugby qu'il aime! J'ai aucun doute sur les "directives" de jeu qu'il souhaite voir appliquées.

@lebonbernieCGunther

Je ne suis pas tout à fait d'accord. (des différences dans le rapport collision/recherche des espaces, le rapport entre jeu en lecture et l'adaptation collective/jeu organisé, la responsabilité laissé aux joueurs) Mais chacun doit aller au bout de sa vision. Exemple l'USAP en pro D2 qui garde son identité dans le jeu (beaucoup d'agressivité, de la vitesse, et une façon de "submerger" l'adversaire dans les enchaînements) et qui a bien marché encore une fois. Autre chose, chaque manager a ses qualités. Je trouve par exemple qu'Azéma fait très bien jouer son équipe mais manque de stratégie dans les matchs couperets. Urios est plutôt stratège et s'améliore dans le jeu car sous son aspect bourru il est intelligent.

@lebonbernieCGunther

Dans l'une des visions l'ouvreur est fan d'Owen Farrell 😂

@ginobigoudi

Oui, mais son jeu est plus proche de celui de Beauden Barrett!

Si les coach ne peuvent pas se pifrer , heureusement , les joueurs s'apprécient, et j'espère qu'ils nous offriront une belle demi-finale...

Christophe Urios : "Je n'ai rien à dire"
Ah ben on va faire un article !

@La petite Huguette

J'ai rien à dire mais en même temps , il parle beaucoup !!

Urios il n aime que la main qui le nourrit. (Bien d ailleurs).

Et tout ça pour faire les choux gras des journaux et sites sportifs...Circulez, y'a rien a voir. Qu'ils règlent leurs comptes en dehors des caméras au lieu de faire les guignols devant.

  • Yonolan
    119326 points
  • il y a 1 mois

Mola rêve d'un nouveau dicton :jamais 3 sans 4
Et Urios se dit que 1/4 en 1/2 serait sympa


Le reste c'est juste des montages de mayonnaises pour rien

Peut-être que la question posée en conf de presse et les articles qui en découlent participent grandement à créer tout ce genre de contenu ?

Bien sûr Urios aurait aussi pu botter en touche de manière plus fine et ne pas rentrer dans le jeu. Mais bon, il donne ce qu'on lui demande de donner, et surtout que les jeux soient beaux ! Tout ça donc pour une sorte de teasing.

Participer à créer des tensions c'est pas très beau quand même, quel que soit le contexte.

  • Manu
    13378 points
  • il y a 1 mois

Hier, en voulant se protéger de l'ULM, Deschamps s'est fait une bosse en se cachant dans son abri de coach au bord du terrain munichois.

Samedi, pour se protéger de ChU, Mola aura besoin d'un abri anti-atomique au bord du terrain lillois.

@Manu

bof...

  • Manu
    13378 points
  • il y a 1 mois
@Jacques-Tati-en-EDF

j'aurai essayé

Quel gros nase celui-là je trouve.

J'aime le personnage Urios mais là il me les brisent un peu, on dirait un ado vexé, c'est naze.

Les deux nous gonflent avec leur guéguerre puérile. Le match c'est ST-UBB et non pas Mola-Urios, alors parlez nous de rugby.

@Team Viscères

Qu’ils nous gonflent avec ça, c’est évident. Mais je trouve de très bonnes raisons (c’est à dire qui n’ont rien à voir avec leur différent) à chacun des deux pour se comporter ainsi. Notamment pour soulager leurs troupes d’une partie de la pression médiatique à peu de frais.

@Math yeux Jah l’ibère

S'ils ne le faisaient que pour les gros matchs je pourrais le comprendre (même si je n'aime pas ça), mais les deux s'allument en permanence même quand ils ne se rencontrent pas. C'est d'autant plus surprenant que je trouve Mola plutôt tout en contrôle dans sa communication (quitte à parfois ne pas sonner très naturel), mais dès qu'il s'agit d'Urios il est obligé de lancer des piques assassines. J'ai vraiment l'impression qu'il y a un contentieux sérieux entre eux qui déborde sur leur job, et je trouve ça naze. Ils peuvent se détester s'ils le veulent, ils peuvent se donner rendez-vous sur le parking de Pierre Mauroy après la demie pour régler ça s'ils le veulent, mais qu'ils nous foutent la paix avec ça.

@Team Viscères

Servat aussi ,quand il était encore dans le staff toulousain , y allait de quelques piques envers Urios il me semble...

@Math yeux Jah l’ibère

c'est tout a fait possible qu'ils redirigent la pression sur l'autre coach pour soulager leurs joueurs, mais apres avoir lu le commentaire de team, ca sonne plus comme un gueguerre personnelle

@Team Viscères

Bien d'accord, mais si on ne les incitait pas à en parler l'un de l'autre ils n'en parleraient pas naturellement je pense. Leurs combats premiers sont bien ailleurs.

@balobal

Clairement les questions des journalistes sont là pour les emmener sur ce terrain. Mais si les deux n'étaient pas des gamins dès qu'il s'agit de l'autre, ils ne s'épancheraient pas autant à longueur d'année sur cette rivalité qui est totalement extra-sportive.

  • CEVEN
    184082 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Quelle est exactement la genèse de cette inimitié ?

@CEVEN

Aucune idée, ça remonte probablement à l'époque où ils se sont côtoyé à Castres (en coéquipiers d'abord, puis Urios a coaché Mola).

  • CEVEN
    184082 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Ok et merci pour la réponse
Pour reprendre vos mots «(ils) nous gonflent avec leur guéguerre puérile», en effet

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
Transferts
News