Le Top 5 des articles du Rugbynistère en 2013 pour Ovale Masqué

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Le Top 5 des articles du Rugbynistère en 2013 pour Ovale Masqué
DISCLAIMER : Ceci est une chronique satirique d'Ovale Masqué, un presque super héros rugbyphile et alcoolique dont la folie sans limite accouche de temps à autre de fictions comme celle que vous lirez sur cette page. Ça chambre, ça balance des trucs pas toujours vrais, ça appuie là où ça fait mal, et c'est pas toujours drôle. Mais finalement ces chroniques sont à l'image des chansons de Patrick Sébastien : pleines d'amour. Allez musique !

2013, c'est fini. « Tant mieux » nous dira Philippe Ouin-Ouin Saint-André. Il est vrai que cette année n'aura pas été fameuse pour le XV de France, qui dans sa médiocrité n'aura même pas eu le mérite de réussir à nous faire rigoler. Comme quoi, même pour ça, c'était mieux avec Lièvremont. Heureusement, notre Top 14 aura réussi à rattraper le coup : à défaut de nous offrir du spectacle, on aura eu notre dose de brutalités, de polémiques débiles et de petits phrases chocs. Voici mon best-of à moi.

1. L'essai de Delon Armitage et son chambrage sur Brock James en finale de H Cup


LE geste de l'année 2013. La finale de H Cup 2004 restera légendaire pour sa Poitrenade, celle de 2011 pour la remontée fantastique du Leinster contre Northamtpon. Pour l'édition 2013, ce sera donc la langue tirée de Delon Armitage qui aura marqué les mémoires. Encore plus que le suicide collectif clermontois. Dans un rugby qu'on veut de plus en plus aseptisé pour vendre des licences et pour ramener ta grande mère au stade, ce chambrage ne me choque pas, il me fait même plutôt rire. Un avis bien peu partagé sur le net. Je pense que le principal problème est que ce geste vient de Delon Armitage, qui possède ce mélange de talent et d'arrogance incarnant tout ce qu'on peut détester chez le rugbyman Anglais. Et en plus, il joue dans le club le plus détesté de France - image que Mourad Boudjellal cultive à la perfection. Le mélange était donc parfait pour obtenir le plus gros scandale de l'année.



2. Mike Phillips et le râteau de la mort


Quelle formidable invention que les réseaux sociaux ! Quand les journalistes n'ont plus rien à dire (ce serait quand même dommage de parler de rugby et d'essayer d'analyser les matchs) un petit tour sur Twitter permet toujours de trouver de quoi pondre un article. Le cul de Matt Giteau, une blague de Nicolas Durand, un selfie de Bakkies Botha à côté d'un sanglier mort : n'importe quoi fera l'affaire, tant que le potentiel clics est là. Mais le top de l'année restera bien sûr cette tentative de drague de Mike Phillips sur Isabelle Ithurburu, aussi fine et efficace que ses départs au ras des regroupements. Ses 110 000 followers étaient présents aux premières loges pour assister au plus beau râteau de l'année. Champion !


3. Le coup de pied de Paul O'Connell dans la tête de Dave Kearney


A 34 ans, Paulo Quenelle est toujours un guerrier formidable. Un gros casse-couille, mais suffisamment intelligent pour ne pas se faire prendre par la patrouille. Bref le genre de joueur qu'on déteste car on aimerait bien en avoir un comme ça chez nous (mais nous on a qu'un gros rouquin sans cerveau - vous l'aurez tous reconnu je pense). Bon sur ce coup, Paulo n'a pas vraiment été discret en tentant de décapiter Dave Kearney avec un coup de pied en pleine de tête. Heureusement, le fait d'être un héros national en Irlande lui donne apparemment tous les droits. On imagine ainsi que le seconde ligne du Munster pourra se lancer dans une très belle carrière de dictateur lorsqu'il aura raccroché les crampons.


4. Fabien Galthié à Geoffrey Doumayrou : « Tu dis ce que tu veux mais essaie d'avoir une carrière comme moi »


Des embrouilles et des histoires d'ego entre joueurs et entraîneurs, il y a en a plein. On se souvient notamment de Christophe Deylaud et Guy Novès, alias Grincheux et Gargamel, qui auront réussi l'exploit de se faire la gueule pendant 15 ans. Il est toutefois rare de capturer ces moments de tensions devant les caméras. Ici, donc, une image rare où Fabien Galthié essaye de jouer avec Geoffrey Doumayrou à « qui a la plus grosse » (carrière).


5. Bakkies Botha et Mamuka Gorgodze se chambrent et font le show


Soyons réalistes, c'est pas avec des matchs du vendredi soir et des « chocs » du Top 14 où l'on envoie les cadets à l'abattoir que la LNR va réussir à toucher le jackpot avec les droits TV. Ce qui fait l'attractivité du Top 14, ce sont avant tout ses personnages hauts en couleur, comme Bakkies Botha et Mamuka Gorgodze. Deux hommes qui partagent la même passion : le rugby et le cannibalisme. C'est finalement presque dommage de savoir qu'ils joueront dans la même équipe l'année prochaine...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Tu es mauvais,fainéant et pas marrant.

Sinon j'ai trouvé le dernier épisode de la saga un poil moins réussi que les précédents.
Mais peut-être que je n'avais pas assez bu.

  • labige
    4 points
  • il y a 6 ans

Que Toulon soit l'équipe la moins aimée c'est normal : c'est le stade ou les buteurs sont le plus systématiquement hués, devant Perpignan !! Et Laporte et sa haine des arbitres n'arrange pas les affaires, sans parler de leur président qui a une crise d'ego sans pareil. En tout cas, bravo pour le boulot de l'année, je passe toujours un excellent moment à te lire.

  • sylche
    37658 points
  • il y a 6 ans

Mais non tu ne nous prends pas pour des cons... c'est juste que tu n'es pas toujours inspiré au top du meilleur.. Et alors, par frustration peut-être, par déception surement, on est prêt à t'accuser d'abuser de notre confiance fanatiquement dévouée.
Tu sais bien qu'à prétendre à notre adoration tu nous dois beaucoup.

Aller OM !!

Je veux bien qu'on me dise que je suis mauvais, fainéant ou pas marrant, mais je ne pense pas prendre "mes lecteurs" (putain, tout de suite ça sonne prétentieux) pour des cons. La publication de la saga McCaw a été chaotique mais j'ai pas bâclé un seul épisode. Je ne sais pas si c'est réussi, car l'idée de départ était ambitieuse et un poil casse-gueule, mais j'ai fait ce que j'ai pu.

Pour le reste merci et bisous !

Autant je te méprise depuis qq mois (et tu n'imagines pas à quel point...) pour nous avoir pris pour des cons (en plus, tu continues...) concernant ta saga de l'été, autant tu me sèches avec ton Top5...

Tu es un type ambigu... (© ced)

  • Pakito
  • il y a 6 ans

Ben moi j'ai bien aimé la saga sur Richie Mc Caw... j'ai trouvé ça assez bien écrit, drôle.. plein de petites références au "Grand detournement, la classe americaine" (Classique parmis les classiques) et les petites piques sur le monde du rugby son assez fine... par contre le rateau de Mike Phillips... comme tout ce qui se passe sur twitter : Sans interet.. 🙂

Juste … j'aaaaaaadore ! comme toute tes chroniques !! (j'attend cependant #lemeilleurchampionnatdumonde de la dernière journée!!)

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
Transferts
News
News
News