Touché dans les attentats de Paris, Aristide Barraud doit renoncer au rugby

Touché dans les attentats de Paris, Aristide Barraud doit renoncer au rugby
Aristide Barraud a décidé de raccrocher les crampons.
Gravement blessé lors des attentats qui ont frappé Paris en 2015, Aristide Barraud a décidé de mettre un terme à sa carrière.

VIDEO. Aristide et Alice, le documentaire sur le rugbyman et sa sœur, survivants des attentats du 13 novembre 2015"Je ne veux pas de regrets, quitte à ce que ça fasse mal." Aristide Barraud était déterminé à rechausser les crampons et à fouler à nouveau les terrains de rugby malgré l'avis contraire des médecins. Mais il a dû se rendre à l'évidence. Ce jeudi, l'ancien joueur du Stade Français et de Massy, a annoncé à travers une lettre publiée sur le site officiel de son club,Mogliano, qu'il mettait un terme à sa carrière.

Le rugby m'a sauvé la vie, l'idée de revenir à jouer m'a sauvé la vie. Il m'a aussi tenu loin du cauchemar de la folie. Mais maintenant, je dois écouter ce que mon corps me dit depuis un certain temps. Je suis arrivé à la limite et je n'entends plus la dépasser.

Il explique avoir ressenti des douleurs qu’il n’aurait "jamais imaginées" et que son corps ne pouvait plus supporter les charges de travail liées à la pratique du rugby. La faute aux blessures qu'il a subies lors des attentats de Paris en 2015, mais aussi aux traitements qu'il a reçus pour le maintenir en vie. Et c'est justement parce qu'il tient à la vie et pour ne pas prendre le risque de mourir sur le terrain devant ses proches qu'il a décidé d'arrêter les frais après avoir eu l'opportunité de remporter son dernier match devant son père.

"J'ai besoin de temps, et j'ai voulu écrire ces lignes parce que dans ce moment je ne veux pas faire encore autres interviews et parler de ces choses." S'il va laisser le rugby de côté pour se soigner, il pense y revenir. "Je pense qu'un jour je pourrai être utile à ceux qui représenteront l'avenir de ce sport. J'aime le rugby et j'aime les gens qui vivent avec passion."

Le Rugbynistère souhaite un promp rétablissement à Aristide.