SU AGEN : en chantier et totalement chamboulé, quel effectif pour le retour en Top 14 ?

SU AGEN : en chantier et totalement chamboulé, quel effectif pour le retour en Top 14 ?
L'effectif du SU Agen en chantier avant le retour en Top 14.
Quel effectif pour le SU Agen après la montée décrochée en Top 14 ? Faisons le point.

Pro D2. Finale d'accession : Les 5 points à retenir de la victoire d'Agen contre MontaubanL’ascenseur ne s’est pas bloqué pour le SU Agen. Relégué en Pro D2 au printemps dernier, l’octuple champion de France va retrouver l’élite du rugby français la saison prochaine, à la faveur de sa victoire en finale d’accession face à Montauban. Un aller/retour express qui doit permettre au club d’Alain Tingaud de s’acclimater plus rapidement au Top 14. Sous peine de retourner à nouveau dans l’ascenseur.

Mais avec quel effectif les Agenais affronteront-ils Toulon, Clermont ou le Stade Français ?

Ils partent

Dix, c’est le nombre de joueurs présents sur la feuille de match de la finale d’accession… qui vont quitter le club à l’intersaison. Hallucinant, et surtout inquiétant pour la formation bleue et blanche. Le cas le plus “célèbre” est celui de Clément Darbo. Bourreau de Montauban avec 21 points, il jouera pour l’USM la saison prochaine ! Sauf si le joueur - qui aimerait finalement rester - paie de sa poche une clause de dédit “qui s'élève à plusieurs dizaines de milliers d'euros” selon Petit Bleu.

Autre cadre sur le départ : William Demotte. L’international tricolore sait depuis plusieurs mois qu’il évoluera à La Rochelle. Le Top 14 accueillera également l’excellent Taylor Paris (Castres), le finisseur Filipo Nakosi (Toulon) et le précieux Mike Tadjer (Brive). Deux espoirs s’envolent également pour l’élite : direction l’UBB pour Florian Dufour et Nathan Decron, qui disputeront tous deux le Mondial U20, preuve de leur potentiel…

Agen se retrouve également “à poil” à l’ouverture avec les départs du trio Burton Francis (Grenoble), Dan Hollinshead (Coca Cola West Red Sparks) et François Bouvier (Carcassonne). Comme Darbo, le solide Sione Tau jouera en D2, à l’USAP. Idem pour François Tardieu (Colomiers). Enfin, Agen va également perdre les historiques Arsène Nnomo, Marc Baget et Rémi Vaquin. De son côté, Jese Cirikisuva n’est pas conservé.

Ils arrivent

Comment se remettre de tant de départs ? En recrutant massivement, si possible des joueurs ayant déjà connu l’élite. Or, qui présente ce profil parmi les nouveaux venus ? Anthony Belleau (Toulon) et Ignacio Mieres (Dax) devraient se voir confier les rênes. Mais l’un a peu joué sur la Rade, quand l’autre a effectué la majeure partie de sa carrière en 2ème division : à lui de passer un cap.

Un autre Argentin arrive : le talonneur international Facundo Bosch (Jaguares). Leandro Cedaro (La Rochelle) fera également du bien au pack : avec Belleau, il est le seul à venir de 1ère division, même si Mickael De Marco (Oyonnax) y a longtemps joué. Lucas Rubio a également connu le Top 14, mais barré au Stade Français, c’est à Bobigny (F1) puis à Narbonne qu’il s’est relancé. Lui aussi devra passer un cap s’il veut s’imposer au plus haut niveau.

Morgan Phélipponeau (Vannes), Vincent Farré (Albi), Vilikisa Salawa (Mont-de-Marsan) et les frères Lucas et Loris Tolot (Montauban) rejoignent le club. Nicolas Metge, non conservé par Oyonnax, est pisté selon Petit Bleu… Mais pour le moment, l’effectif agenais est en construction, et ne semble pas idéalement armé pour se maintenir en Top 14.

PRO D2. Finale : Waisale Sukanaveita régale malgré la défaite de Montauban