Pierre Camou supprime le comité de sélection

Pierre Camou supprime le comité de sélection
Le staff du XV de France sera seul décideur désormais

Le président de la FFR Pierre Camou a décidé de supprimer le comité de sélection et laisse Philippe Saint-André et ses adjoints seuls maîtres à bord.

Le président de la FFR, fraîchement réélu, Pierre Camou a décidé cette semaine de mettre un terme au comité de sélection du XV de France et a ainsi supprimé un des organes ancestraux du rugby hexagonal. Désormais le sélectionneur et son staff seront seuls juges des listes de joueurs appelés à venir enfiler le maillot frappé du Coq, une évolution voire une révolution.

C’est dans un souci de modernisation et de simplification du système de sélection que Pierre Camou a mis un terme à l’histoire du comité de sélection. Réuni pour la dernière fois le 16 octobre dernier, avant l’annonce de la liste des 33 joueurs retenus dans l’optique des Tests de novembre, ce collège de spécialistes n’existe plus désormais. Créé pour assurer le staff des Bleus du soutien de la FFR et présidé depuis 1996 par Jo Maso, ce comité permettait au sélectionneur d’avoir différents avis à disposition sur certains choix et ainsi d’être épaulé lors de l’annonce des groupes. Avant la professionnalisation du rugby il avait un rôle clef dans le sens où les entraîneurs ne pouvaient pas voir les images de toutes les rencontres et envoyaient donc des émissaires un peu partout en France. Avec la puissance et l’omniprésence des diffuseurs, le staff n’est plus confronté à un tel problème.

En 2011, une interview de Fabien Pelous dans l’Equipe Magazine permettait de voir plus clair concernant le fonctionnement de cet organe. Question : Comment concevez-vous votre rôle dans le comité de sélection ? D'ailleurs, qui le compose ?
« Il y a les trois entraîneurs, Marc, Didier et Emile; Jo Maso, Jean Dunyach (responsable du haut niveau), Pierre Camou, Jean Claude Skrela (DTN), Philippe Sella et moi. Nous sommes là pour exprimer des avis afin que Marc ait toutes les données, toutes les tendances. On défend nos opinions, on bataille. Après, c'est lui qui décide. Une fois qu'il a tranché, on est solidaires. ».

Conservé sous l’ère Lièvremont certainement pour protéger le sélectionneur des critiques dont il faisait l’objet régulièrement et également pour l’assurer d’avoir les coudées franches, le comité de sélection n’aura pas fait long feu avec l’arrivée de Philippe Saint-André. Le 11 janvier prochain, à l’occasion de l’annonce de la liste pour le Tournoi des VI Nations, Philippe Saint-André et ses adjoints Yannick Bru et Patrice Lagisquet seront donc maîtres de leurs choix.
Shopping avec Rugby Shop !

Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
VIDEO. TOP 14 - Stade Rochelais : Levani Botia cité, un déblayage virulent en cause ?
Vidéos VIDEO. TOP 14 - Stade Rochelais : Levani Botia cité, un déblayage virulent en cause ? 23 mars 2017 à 12:30
Top 14 : quelle ville pour accueillir les demi-finales en 2018 ?
News Top 14 : quelle ville pour accueillir les demi-finales en 2018 ? 23 mars 2017 à 11:45
Business, Bernard Laporte, pertes des valeurs : Marc Lièvremont dénonce les dérives du rugby français
News Business, Bernard Laporte, pertes des valeurs : Marc Lièvremont dénonce les dérives du rugby français 23 mars 2017 à 11:15
TOP 14 : attaquée par la FFR, la LNR contre-attaque... Le classement bientôt chamboulé ?
News TOP 14 : attaquée par la FFR, la LNR contre-attaque... Le classement bientôt chamboulé ? 23 mars 2017 à 10:05

Charger les commentaires