Les 5 points de la victoire du XV de France face à l'Argentine (28-13)

Les 5 points de la victoire du XV de France face à l'Argentine (28-13)
Les 5 points de la victoire du XV de France face à l'Argentine (28-13).
A Lille, les Bleus ont renoué avec la victoire en venant à bout des l'Argentine, sur le score de 28 à 13.

Couac en début de match

Les Bleus étaient attendus dès l’entame de ce match face à l’Argentine. On les disait revanchards, après une fin de match frustrante la semaine passée. Las, sur un ballon de récupération, les hommes de Mario Ledesma ont trouvé la Terre Promise après une jolie passe de De La Fuente qui joue juste, et une course tranchante de Moyano. Baptiste Serin passe une pénalité, mais les Bleus se remettent à la faute en suivant. On joue depuis dix minutes, les Bleus sont menés 3-10, et ont perdu Maxime Medard sur blessure.

Un certain manque de justesse... mais un retour au tableau d’affichage

Dix, c’est le nombre de ballons perdus dans le premier acte. Deux symboles : cette superbe relance initiée par Serin, où Wenceslas Lauret commet un en-avant regrettable. Et cette 89 dans les dix mètres argentins, où Serin, gourmand, se débarrasse de son ballon au milieu de trois Argentins... Heureusement, un magnifique mouvement en première main avec Lopez, Huget, Fall, puis Teddy Thomas à la conclusion permet aux Tricolores, plus forts en mêlée, de relever la tête. Avant que d’une pénalité, Serin ne concrétise la domination française d’une nouvelle pénalité (11-10).

Mathieu Bastareaud confirme, Gaël Fickou s’affirme

On a beaucoup parlé de Geoffrey Doumayrou ou de Gaël Fickou depuis dix jours. Un peu moins de « Basta ». Parce que sa présence ne souffre d’aucune contestation ? Pas vraiment : qui sait si le Toulonnais aurait débuté cette tournée sans les forfaits de Lamerat ou Fofana. À Lille, Bastareaud s’est en tout cas montré décisif, capable de fixer, mais aussi de donner. Son utilisation en leurre sur le premier essai de Thomas montre aussi son importance dans le jeu sans ballon. Et comme à son habitude, il gratte dans les rucks, et permet aux Bleus de réaliser des turn-overs, comme à la 63ème. Son association avec Fickou, qui a confirmé ses récentes prestations avec le Stade Français, a fonctionné. Et si on gardait ce duo jusqu’au Mondial ?

Au rayon des satisfactions, Arthur Iturria mérite également d'être cité. Notre homme du match.

Un second acte plus maîtrisé

D’une pénalité, Nicolas Sanchez permet aux Pumas de passer rapidement devant au score. Encore une reprise manquée ? Gaël Fickou décide que non, avec un exploit personnel et une passe sautée sublime pour le deuxième essai de Teddy Thomas (18-13). La suite, c’est un essai argentin évité sur un en-avant de Moyano, et une nouvelle pénalité de Serin. Comme la semaine passée, le Bordelais a été très précieux face aux perches. Plus libéré, le XV de France inscrit un dernier essai par son capitaine, Guilhem Guirado, profitant d'un cafouillage adverse sur une touche. (28-13)

La fin d'une terrible série...

Le Pays de Galles, la Nouvelle-Zélande à trois reprises, puis l’Afrique du Sud le week-end passé. Les Bleus restaient sur cinq défaites d’affilée avant d’affronter les Pumas. En battant ces derniers, le XV de France a donc (enfin) renoué avec la victoire, et devra confirmer dès la semaine prochaine avec un test-match contre les Fidji. Avant le début du 6 Nations 2019, dernière répétition avant l'annonce de la liste de Brunel pour la Coupe du monde. Les Bleus se doivent de viser un podium, au minimum.