Le rugby compte près de 800 millions de fans dans le monde

Le rugby compte près de 800 millions de fans dans le monde
La Coupe du monde Rugby à VII a rassemblé 100 000 fans à San Francisco.
Une étude mandatée par World Rugby et menée en 2017 indique que le rugby, et particulièrement le Seven, séduit de plus en plus de gens à travers le monde.

Évolution du rugby, commotion, formation : après les questions, quelles solutions ?C'est un fait. Le rugby ne tend pas forcément vers le mieux, notamment en ce qui concerne les chocs avec de plus en plus de blessures et de commotions, mais aussi du côté des finances avec toujours plus d'argent injecté dans les clubs. Malgré ce que beaucoup considèrent comme des dérives, World Rugby a dévoilé des chiffres en hausse concernant les supporters selon une étude menée en novembre 2017 par le cabinet Nielsen Sports sur un échantillon représentatif de la population dans 36 pays*. Tandis que l'instance mondiale annonce "9,1 millions d'hommes, femmes et enfants (licenciés ou occasionnels) qui jouent régulièrement au rugby", le rapport fait état de 793 millions de fans dans le monde "dont 338 millions qui se définissent comme de vrais fans, soit une hausse de 24 % depuis 2013".
La Chine, nouveau géant sur l'échiquier mondial du rugby ?L'augmentation de fans est encore plus importante (+50 %) au sein de pays où le rugby n'est pas le sport le plus populaire comme le Brésil, la Chine, l'Inde, le Mexique et les USA. À titre informatif, la France compterait 20 millions de fans tandis que la Chine et les USA en comptent 33 millions et l'Inde 25 millions. Le Japon, qui organisera la prochaine Coupe du monde de rugby à XV en 2019 sur le sol asiatique, "est dans le Top 10 des pays où la croissance est la plus forte avec 14 millions de fans". Néanmoins, ce n'est pas la forme la plus connue du rugby qui passionne les foules, mais bien le rugby à 7. Plus spectaculaire, plus courte, plus facile à comprendre, cette discipline est particulièrement mise en avant par World Rugby. Nombreuses sont les petites nations à se focaliser sur le Seven, plus abordable en termes de ressources humaines, plutôt que sur le XV.
Coupe du monde 2019. Les demandes de billets dépassent les attentes
"L'intérêt pour le rugby à 7 a augmenté de 6 % depuis les Jeux olympiques de Rio en 2016" tandis que le récent Mondial à San Francisco a attiré 100 000 supporters. À ce titre, 63 % des fans de rugby au sein des marchés émergents en Asie, Amérique du Nord, Amérique du Sud et Afrique "le sont devenus après avoir été attirés par la forme courte du rugby." De retour au sein du giron olympique depuis 2016, le Seven bénéficie d'une très grosse exposition tous les quatre ans grâce aux JO. De plus, et s'il est un peu moins médiatisé, le circuit mondial de la discipline organisé en dix étapes aux quatre coins du monde touche un public plus varié et sans doute plus jeune. World Rugby indique d'ailleurs que "la moyenne d'âge d'un fan de rugby est de 36 ans, soit un rajeunissement de deux ans depuis 2013."

*L'étude a été menée en novembre 2017 par le cabinet Nielsen Sports sur un échantillon représentatif de la population dans 36 pays. La question était : « Êtes-vous intéressé par le rugby ? » Suivaient plusieurs choix de réponse : « très intéressé », « intéressé », « un peu intéressé » et « pas du tout intéressé ». Ceux qui ont répondu « très intéressé » ou « intéressé » ont été classés dans la catégorie « fans » et ceux qui ont répondu « un peu intéressé » dans la catégorie « amateur de rugby ».