France 7 - Quels joueurs pourraient être appelés en renfort ?

France 7 - Quels joueurs pourraient être appelés en renfort ?
Samuel Ezeala a de grandes chances de retrouver l'équipe de France à 7.
La Fédération a dévoilé une liste de 30 joueurs au mois d'octobre, pouvant potentiellement intégrer l'effectif de France 7. Mais qui a le plus de chance d'être sélectionné pour les prochaines échéances ?

France 7 veut mettre toutes les chances de son côté cette saison pour obtenir sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Dans ce cadre-là, la Fédération a diffusé au mois d'octobre une liste de 30 joueurs, établie en accord avec les clubs. Le manager, ainsi que l'encadrement de France 7, peut ainsi piocher parmi trois noms au maximum dans cette liste, lors des différents blocs du circuit mondial. Exceptionnellement augmentés à quatre pour le dernier bloc comprenant les étapes de Londres et de Paris.

Comment Calum Randle est-il passé de l'Angleterre à l'équipe de France à 7 ?Si Kévin Bly (Vannes) et Nisié Huyard (Mont-de-Marsan) ont été choisis pour les deux premiers tournois de la saison, Dubaï et Cape Town, quels autres joueurs pourraient venir alimenter cette équipe de France, actuellement en perdition (onzième place sur le circuit) ? Nous avons fait un point en fonction des temps de jeu de chacun.

Ils sont les pièces maîtresses de leurs effectifs et on peut de chance d'être sélectionnés

Ils sont plusieurs à avoir leurs noms dans cette liste et pourtant, on se demande bien comment ils pourraient être appelés vu l'importance qu'ils ont dans leurs clubs respectifs. C'est le cas par exemple du Montpelliérain Yvan Reilhac, qui a participé à l'ensemble des rencontres du MHR cette saison. Il a notamment connu 10 titularisations et fait partie des joueurs qui cumulent le plus de temps de jeu effectif (739 minutes) pour l'instant. Lui aussi joue beaucoup, mais dans une autre division. Il s'agit de Pierre Lafitte, joueur d'Angoulême, qui a disputé 12 rencontres avec les Charentais (toutes en tant que titulaire). Profil différent, mais évoluant également en Pro D2, William Wavrin (Bourg-en-Bresse) a aussi peu de chance de porter le maillot bleu en raison de son temps de jeu globalement élevé (911 minutes).

Troisième ligne également, comme Wavrin, Filimo Taofefinua (Bayonne) a su s'imposer dans sa nouvelle équipe, lui qui a débuté sa carrière professionnelle à Dax. Avec 12 matchs disputés cette saison, la sélection à 7 semble s'éloigner également pour lui. Pour continuer avec les troisièmes lignes, il existe un profil très intéressant dans cette liste, qui aurait pu faire des dégâts à 7. Ce joueur, c'est Sekou Macalou (Stade Français). Malheureusement, lui aussi ne devrait pas s'envoler parcourir le monde avec les Bleus, lorsque l'on voit à quel point Heyneke Meyer compte sur lui au sein du club parisien (12 matchs déjà effectués). Eux, ont moins de matchs à leurs compteurs, mais s'imposent dernièrement avec leurs clubs. Julien Hériteau (Agen) a notamment été titulaire sur la totalité des rencontres qu'il a disputées (9), quasiment comme Hugo Bonneval (Toulon), qui n'a connu qu'un seul match en remplaçant et semble avoir regagné actuellement la confiance de son staff.

VIDEO. France 7. Martin Laveau punit la défense du Portugal sur 90 mètresMalgré son expérience avec France 7, Martin Laveau ne devait pas être libéré par Castres, lui qui a déjà connu 12 matchs avec les champions de France cette saison et qui a souvent été décisif (cinq essais marqués). Quant à Kévin Bly, s'il a malgré tout été laissé à la disposition de France 7 par Vannes pour le tournoi de Dubaï, les Bretons comptent désormais sur lui, comme ils l'ont fait depuis le début de la saison, puisque l'ancien pensionnaire du Racing 92 a participé à neuf rencontres, toutes en tant que titulaire.

Ils sont des remplaçants de luxe et auront du mal à être libérés

Eux, jouent beaucoup moins, mais restent des membres importants de leurs effectifs. C'est le cas de Julien Blanc (Pau), arrivé de Béziers à l'intersaison. S'il a pour l'instant du mal à voler la vedette à Thibault Daubagna, il participe néanmoins à la quasi-totalité des rencontres (13 matchs joués). Tout comme un autre demi de mêlée, Sadek Deghmache (USAP), qui a été présent sur 11 feuilles de matchs, mais n'a été titularisé qu'à 3 reprises. S'il a déjà connu l'équipe de France à 7, Jean-Baptiste Manevy (Nevers) semble désormais se tourner vers le rugby à XV et son club de Nevers. Le troisième ligne de l'USON joue beaucoup avec les Jaune et Bleu (11 matchs) et est un des fers de lance de son équipe. Cameron Woki (Bordeaux-Bègles), un autre troisième ligne, a lui aussi disputé onze matchs cette saison, avec l'UBB, et laisse apparaître le 7 en second plan dans ses objectifs. Parmi les autres joueurs à avoir connu une expérience à 7 dans cette liste, on reconnaît le nom d'Arthur Bonneval (Toulouse). S'il a pour l'instant du mal à s'imposer comme titulaire à son poste au sein du Stade Toulousain, il participe néanmoins à la quasi-totalité des rencontres de son club lui aussi (11) et est souvent décisif lors de ses apparitions, puisqu'il a marqué 5 essais.

France 7 - Quel bilan après les deux premières étapes de la saison ?Également remplaçant de luxe en Top 14, l'ailier de poche du MHR Gabriel Ngandebe. Passé par France Développement à 7, il aura lui aussi du mal à rejoindre les rangs des Bleus cette saison, tant Montpellier compte sur lui pour pallier aux éventuelles blessures des joueurs cadres tels que Nemani Nadolo ou Benjamin Fall. Il fait ainsi régulièrement partie de l'effectif héraultais (10 matchs joués), tout comme Xavier Mignot au sein du LOU, qui a également peu de chance de rejoindre les rangs tricolores et son frère Pierre Mignot. De leurs côtés, Didier Tison (Oyonnax), Louis Marrou (Carcassonne) et Steven David (Massy) évoluent en Pro D2, mais participent, tout comme leurs homologues, à un nombre important de matchs et ne devrait pas être libérés facilement par les clubs.

Ils jouent peu avec leurs clubs et peuvent probablement postuler

Cette liste est courte, car des interrogations se posent sur ses joueurs. Si Thomas Fortunel (Montauban) semble avoir regagné sa place au sein de l'effectif montalbanais, puisqu'il a disputé 4 des 5 dernières rencontres en tant que titulaire, les deux autres joueurs, eux, sont assez irréguliers. International des -20 ans, Pierre-Louis Barassi peine pour l'instant à s'imposer au LOU (8 matchs disputés toutes compétitions confondues) et pourrait peut-être rejoindre l'équipe de France à 7, qu'il connait déjà. Ilian Perraux, joueur de Biarritz manque lui aussi de temps de jeu et pourrait très bien se laisser tenter par une aventure avec les septistes.

Balès, Laporte et Barassi enflamment Chaban-Delmas pour un essai de 80m

Ils ne jouent quasiment jamais et ont de grandes chances d'être sélectionnés

Ce sont principalement des espoirs, excepté Jimmy Yobo (Stade Français), qui lui souffre de la concurrence au sein du club parisien et n'a été aperçu qu'à deux reprises cette saison. Parmi les noms présents ici, on retrouve plusieurs têtes déjà passées par France 7. C'est le cas notamment de Pierre Boudehent (La Rochelle), qui a effectué 23 matchs avec cette sélection, malgré ses 20 ans. Le jeune ailier n'a participé qu'à une seule rencontre avec les Maritimes, contre Bristol lors de la quatrième journée de Challenge Cup. Tout comme lui, deux autres espoirs de cette liste n'ont pas dépassé les deux matchs avec leurs effectifs professionnels cette saison et pourrait aller chercher du temps de jeu à 7. Il s'agit d'Alban Conduche (Agen) et de Mathis Lebel (Toulouse). Antoine Gibert (Racing 92), pourrait lui aussi faire ses débuts avec les septistes, lui qui subit la concurrence de plein fouet chez les Franciliens (seulement six rencontres disputées). Le récent retour de Maxime Machenaud ne devrant pas arranger les choses. Épinglé par les blessures depuis le début de la saison, Samuel Ezeala (Clermont) n'a finalement participé qu'à trois rencontres avec l'ASM et pourrait très probablement aller rechercher de la confiance avec les Bleus du 7. D'autant qu'il avait déjà effectué des prouesses lors du tournoi de Manchester l'été dernier.

France 7 - Comment Samuel Ezeala envisage-t-il son avenir en bleu ? Désormais à Grenoble, Teiva Jacquelain n'arrive, malgré lui, toujours pas à s'installer dans un effectif professionnel (cinq matchs à son actif cette saison). Il y aurait alors de fortes chances qu'il revienne goûter aux sensations du rugby à 7, comme il l'a fait à de nombreuses reprises ces dernières années. Ayant montré des satisfactions lors des deux premiers tournois de la saison, à Dubaï et à Cape Town, Nisié Huyard, peu utilisé par Mont-de-Marsan (4 matchs), pourrait enfin lui aussi aider de nouveau cette équipe de France lors des prochaines échéances.

Rugby à VII. Nisié Huyard, le nouvel homme fort de France 7 ?

La liste complète

BARASSI Pierre-Louis (Lyon OU)
BLANC Julien (Section Paloise)
BLY Kevin (RC Vannes)
BONNEVAL Arthur (Stade Toulousain)
BONNEVAL Hugo (RC Toulon)
BOUDEHENT Pierre (Stade Rochelais)
CONDUCHE Alban (SU Agen)
DAVID Steven (RC Massy)
DEGHMACHE Sadek (USA Perpignan)
EZEALA Samuel (ASM Clermont Auvergne)
FORTUNEL Thomas (US Montauban)
GIBERT Antoine (Racing 92)
HERITEAU Julien (SU Agen)
HUYARD Nisié (Stade Montois)
JACQUELAIN Teiva (FC Grenoble)
LAFITTE Pierre (Soyaux Angoulême XV Charente)
LAVEAU Martin (Castres Olympique)
LEBEL Mathis (Stade Toulousain)
MACALOU Sekou (Stade Français)
MANEVY Jean-Baptiste (USON Nevers Rugby)
MARROU Louis (US Carcassonne)
MIGNOT Xavier (Lyon OU)
NGANDEBE Gabriel (Montpellier Hérault Rugby)
PERRAUX Ilian (Biarritz Olympique)
REILHAC Yvan (Montpellier Hérault Rugby)
TAOFIFENUA Filimo (Aviron Bayonnais)
TISON Didier (Oyonnax Rugby)
WAVRIN William (Union Sportive Bressane)
WOKI Cameron (Union Bordeaux Bègles)
YOBO Jimmy (Stade Français)