Ecrit par vous !
France 7 - Quel bilan après les deux premières étapes de la saison ?
Nisié Huyard a été en vue avec France 7 au Cap.

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Première partie de saison difficile pour France 7 qui n'a toujours pas réussi à se qualifier pour la Cup après deux étapes du circuit mondial.

Quel bilan pour France 7 après le premier tournoi à Dubaï ?Dixièmes après le tournoi de Dubaï, les Bleus avaient pour objectif de décrocher un ¼ de Cup durant la deuxième étape en Afrique du Sud. Avec une poule assez difficile : Fidji, Angleterre et Kenya, les Tricolores voulaient bien faire. Face aux Fidji, les hommes de Daret jouaient leur 56ème confrontations pour seulement quatre victoires. Malgré de bonnes séquences offensives, ils ne sont jamais parvenus à inscrire le moindre point face à des Îliens en place tactiquement qui l'emportent 50 à 0.Kalione Nasoko réalise un offload impossible face à France 7 au Cap [VIDEO]En revanche, Paulin Riva et ses coéquipiers se sont mieux débrouillés face aux Aanglais en mettant beaucoup plus de pression défensive et de la vitesse. Même si les Français s’inclinent finalmement 26-12, ce type de match à fort engagement ne peut que les faire progresser.La passe entre les jambes qui a crucifié France 7 au Cap [VIDÉO]La victoire contre les Kényans 19-12 n'a rien changé puisqu'ils ont été renversés en Trophy. Néanmoins, ils ont montré dans ce match la présence et la technique qui leur avaient cruellement manqué sur le premier match face aux Fidji. Une victoire 31-0 aux dépens du Japon a permis à France 7 d'accéder à la demi-finale du Trophy contre les Samoa. Mais les Bleus n'ont pas rivalisé, souffert de carences défensives et n'ont pas su faire face à la puissance samoane.


Les Top/Flop de Cape Town

Coté jeu, les Français sont l’équipe qui a réalisé le plus de passes durant le tournoi : 162 soit environ 40 par match. Ce qui leur permet de fatiguer leurs adversaires. Le trio Mazzoleni, Riva et Barraque fonctionne bien offensivement. Ils font le travail en cassant les lignes et en grattant un bon nombre de ballons tout comme Laugel qui est l’un des tous meilleurs récupérateurs en touche. En revanche, comme la semaine dernière, Bouhraoua n’a pas répondu présent, contrairement à Stephen Parez qui s'active défensivement malgré un faible temps de jeu. Lors du prochain tournoi à Hamilton en Nouvelle Zélande, les Bleus seront dans la poule C avec L’Afrique du Sud, l’Ecosse et le Kenya.Quels seront les adversaires de France 7 lors du tournoi d'Hamilton ?

Top

  • Nisié Huyard : Le joueur de Mont-de-Marsan a été l'une des rares satisfactions du week-end. Nisié Huyard s'est distingué dès la première rencontre face aux Fidji grâce une grosse activité. Une performance qu'il réitère directement contre l'Angleterre lors du deuxième match, puisque sa puissance a mis très souvent l'équipe de France dans l'avancée. Il inscrira notamment un doublé dans cette rencontre. En l'absence de Tavite Veredamu, il a su prendre le rôle d' « impact player » dans le jeu et apporte un plus à cette équipe.
  • Thibaud Mazzoleni : Il confirme ses très bonnes performances lors du tournoi de Dubaï. Un travail qui paye, puisque Thibaud Mazzoleni a été titulaire sur l'ensemble des matchs à Cape Town. S'il s'est illustré avec deux essais à son compteur, sa vitesse et sa vision du jeu ont mis plusieurs fois la France dans des situations favorables. Il est actuellement en train de prendre le leadership de cette équipe et c'est tant mieux pour les Bleus.

Flop

  • Terry Bouhraoua : Il a été transparent lors des deux premiers tournois. Une nouvelle fois à Cape Town, le joueur n'a pas osé jouer ses duels et s'est contenté de distribuer le ballon, attendant un franchissement d'un coéquipier pour terminer le travail sans trop forcer. On se demande alors si la stratégie de France 7 ne tournerait pas alors autour de cette régulation portée par Terry Bouhraoua. Ce qui serait bien dommage pour tous ceux qui appréciaient ses envolées de l'époque.
  • Pierre Mignot : Pour son premier tournoi de la saison, le jeune Pierre Mignot (21 ans) a été en difficulté. Première rentrée face aux Fidji et premier carton jaune en quelques minutes, après un ballon jeté sur une pénalité adverse. Erreur de jeunesse. De nouveau entré en jeu face à l'Angleterre, dans la rencontre qui suit, le Grenoblois peine à faire la différence et tente même des passes un peu hasardeuses. Malgré tout, sa puissance dans les zones de rucks peut apporter à cette équipe de France, comme il l'a montré à plusieurs reprises
Audrey Lafforgue Et Antoine Poussin
Audrey Lafforgue Et Antoine Poussin
Cet article est rédigé par Audrey Lafforgue Et Antoine Poussin, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

y'a du boulot

  • cahues
    119414 points
  • il y a 1 an

Et le bilan du tricolore le plus festif ?

Quel bilan ? Quel bilan !

Derniers articles

News
Sponsorisé News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
News