Et si un club belge intégrait le championnat français ?

Et si un club belge intégrait le championnat français ?
Basé à Bruxelles, le club de Kituro s'est incliné face à Soignies en première division belge.

Une équipe belge engagée dans le championnat de France ? L'idée peut sembler folle, mais le maire de la ville de Bruxelles, Philippe Close y croit.

Dans les colonnes du Midi Olympique cette semaine, ce passionné du ballon ovale et ancien troisième ligne centre, parle très sérieusement de l'idée de voir une formation basée à Bruxelles intégrer le championnat de France. Selon lui, toutes les conditions sont réunies. Les joueurs ne manquent pas puisque 10 clubs cohabitent dans la capitale belge et sa banlieue. La grande majorité des pratiquants sont d'ailleurs francophones (60 % des 13 500 licenciés (hors les scolaires) selon le Midol). Un stade de 7 000 places vient d'être érigé à côté du stade national de 60 000 places. Question budget, cette équipe belge pourrait compter sur l'abondance d'entreprises implantées dans la capitale européenne.

Philippe Close

Les pouvoirs publics sont prêts à aider. Bruxelles peut très bien trouver le budget pour cela. À titre personnel, je suis prêt à ouvrir des portes. On a tout pour faire naître ici une grande équipe. C’est la ville internationale par excellence. Mais il faut que la France nous aide.

Il faudrait en effet modifier le réglement mais l'idée a été qualifiée d'"originale" par le président de la FFR, Bernard Laporte, lequel entend rencontrer le maire de Bruxelles pour en discuter. "Il en va de l’intérêt du rugby dans nos deux pays et si l’on peut aider la Belgique nous le ferons." Si Philippe Close rêve de Pro D2, il sait pertinemment qu'il ne faut pas brûler les étapes. Un passage par la Fédérale 1 est plus réaliste, et même "indispensable" pour Laporte. Ce serait déjà une très belle victoire quand on sait que d'autres clubs "étrangers" ont dû passer par des divisions inférieures lorsqu'ils ont été intégrés.
L'équipe du RC Servette de Genève en finale de 3e série avec une moyenne de 80 points par matchLe cas le plus récent concerne le Servette Rugby Club. Basé à Genève en Suisse, il a débuté en 4e série et gravit les échelons en écrasant tout le monde. Cette saison, les Suisses sont engagés en Promotion Honneur du comité du Lyonnais. Vainqueurs de l'AS Culin Rugby sur le score de 59 à 7, ils ne semblent pas décidés à s'arrêter en si bon chemin sous les ordres de l'ancien joueur de Paris, du Racing ou encore d'Oyonnax, Guillaume Boussès. Un cran en dessus, on trouve également l'AS Monaco, qui évolue dans le championnat de France depuis des décennies. En 2002, l'ASM a même atteint la Fédérale 3 après avoir enchaîné quatre titres de rang : 1re série, promotion d’Honneur, Champion PACA Promotion d’Honneur et Honneur. Alors à quand un club belge champion de France ?