Attaqué par le secrétaire général de la FFR, Guy Novès réplique et parle d'un licenciement prémédité

Attaqué par le secrétaire général de la FFR, Guy Novès réplique et parle d'un licenciement prémédité
Guy Novès réplique suite aux attaques de Christian Dullin.

L'ancien sélectionneur du XV de France n'a pas été ménagé par l'actuel secrétaire général de la FFR, Christian Dullin.

"Novès prend 40 000 euros par mois et de ce que nous disent nos avocats, à 40 000 euros par mois, on peut entamer une procédure de licenciement pour faute grave. La forme, la méthodeon n’est pas dans le monde des Bisounours. Guy Novès n’est pas malheureux, il ne le sera pas." Dans les colonnes du Dauphiné Libéré, Christian Dullin n'a pas ménagé l'ancien sélectionneur des Bleus. Celui qui occupe le poste de secrétaire général de la FFR a expliqué, au sujet du départ de Novès : 

Comme l’a dit Bernard Laporte, ce n’est jamais des décisions simples à prendre. Le soir du Japon, j’ai pensé que Guy Novès allait démissionner. Non seulement il ne démissionne pas, mais en plus, il nous explique que ce n’est pas de sa faute. A aucun moment, il nous dit qu’il était responsable de quoi que ce soit. La forme ? Quand on veut se séparer de quelqu’un, soit on lui dit qu’il est plus beau, le meilleur, qu’on on va le garder, mais c’est une grande hypocrisie, soit, parce qu’il y a quand même 3 millions d’euros en jeu, on met fin à cette collaboration. 

Pour rappel, Guy Novès a été licencié pour faute grave, ce qu'il conteste. L'ancien manager du Stade Toulousain a récemment saisi les prud'hommes.

Conflit Guy Novès / FFR : l'ancien sélectionneur saisit les prud'hommesLe clan Novès n'a pas tardé à réagir, via un communiqué publié dans le Midi Olympique, ce lundi. Ce communiqué précise que "sa rémunération effective était largement moindre" et que "la rupture anticipée pour faute grave de son contrat de travail l’a [...] privé de toute indemnité de rupture et de toute rémunération."

Le communiqué du clan Guy Novès

Dès lors, soit Monsieur Dullin méconnaît lourdement les conditions de l’engagement et de la rupture du contrat de travail de Monsieur Guy Novès, ce qui serait inconcevable compte tenu des responsabilités dont il est en charge et qui auraient dû l’inciter à plus de prudence, soit c’est sciemment qu’il a fait porter ces déclarations, dans le seul objectif de nuire à Monsieur Novès, au-delà des conditions déjà très accablantes pour ce dernier, qui ont entouré son éviction brutale

Enfin, le communiqué fait état d'une préméditation quant au départ de Guy Novès : "il est constant que Monsieur Bernard Laporte a porté dans le cadre de la campagne électorale qui l’a conduit à la Présidence de la Fédération Française de Rugby, l’information selon laquelle il mettrait fin à l’engagement de Monsieur Guy Novès dès son élection, même s’il a, avant cette échéance, diffusé un message contraire."


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
RESUME VIDEO. Castres se fait plaisir face au Canada en amical
Vidéos RESUME VIDEO. Castres se fait plaisir face au Canada en amical 14 août 2018 à 18:30
VIDEO. INSOLITE. Top 14 - L'USAP, premier club de rugby à se lancer dans l'eSport
Vidéos VIDEO. INSOLITE. Top 14 - L'USAP, premier club de rugby à se lancer dans l'eSport 14 août 2018 à 17:00

Abonnez vous !

Et soutenez-nous

Pour le prix d'une pinte !

Un Teeshirt le Rugbynistère offert pour chaque abonné !
  • Pas de pub
  • T-Shirt Rugby Division Rugby Division
  • Mode Lecture Confort
  • Bon d'achat Rugby 20€
  • Satisfait ou remboursé 90 jours
Coupe du Monde féminine 2021 - L'Australie et la Nouvelle-Zélande candidates à l'organisation
News Coupe du Monde féminine 2021 - L'Australie et la Nouvelle-Zélande candidates à l'organisation 14 août 2018 à 16:00
Florian Grill : ''Il est urgent d'agir avec des mesures concrètes pour sauver notre sport''
News Florian Grill : ''Il est urgent d'agir avec des mesures concrètes pour sauver notre sport'' 14 août 2018 à 14:00

Charger les commentaires