FC Grenoble Rugby

FC Grenoble Rugby

Fiche Club

FC Grenoble Rugby - Rugby

Nom : Football Club de Grenoble Rugby
Championnat actuel : Top 14
Les couleurs : Bleu et Rouge
Année de fondation : 1892
Stade : Lesdiguières (12000 places) et Stade des Alpes (20 068 places)
Président : Marc Chérèque
Entraîneurs : Sylvain Begon – Franck Corrihons – Fabrice Landreau
Palmarès : Championnat de France : 1 (1954)

Le Parcours sportif de Grenoble
Le FC Grenoble est né en 1892 à l’initiative d’un petit groupe d’élèves du lycée Champollion qui désirait faire la promotion d’activités physiques, en plus des études. L’ovalie est apparu timidement quelques années après, avec les créations du Club Sportif Grenoblois en 1896 et le Stade Grenoblois en 1897 qui s’affrontaient au niveau régional. Mais c’est en 1911 que le FC Grenoble vit réellement le jour après la fusion des trois clubs précédents. A peine trois ans après, l’appel à défendre la patrie met un sérieux coup de frein au développement du rugby à Grenoble qui perdit de nombreux joueurs dans les tranchées. Malgré cela le FCG se hissa en finale de la coupe de l’Espérance en 1918, qu’il perdit 22 à 9 face au Racing Club de France, une référence à l’époque en matière de rugby.

L’après guerre fut marqué par l’arrivée d’un personnage qui fit énormément progresser le club : Paul Lamouret. Ce basque apporta à la capitale des alpes sa fameuse « méthode » rugbystiquement révolutionnaire. Les « méthodes made in Sud-Ouest » ont permis aux grenoblois de remporter quelques victoires de prestige notamment contre les équipes parisiennes du stade Français et de l’Olympique devant des spectateurs de plus en plus nombreux à se masser dans les travées de Lesdiguières.
La guerre ayant laissé des traces, le FC Grenoble est confronté à une grosse crise à la fin des années 1940. Malgré cela le président de l’époque Octave Raymond créa la première école de rugby. Cette crise se traduisit par une descente en excellence (deuxième division).

La consécration pour le club des Alpes arrive en 1954. Après une épopée qui les a fait s’imposer successivement en 16ème de finale contre Mazamet 14 à 12, en 8ème de finale contre Agen 11 à 3, en 1/4 de finale contre Vienne 3-0 et en 1/2 finale contre Romans 8-5, le groupe grenoblois remporta son premier bouclier de Brennus en battant Cognac 5 à 3.

Les années 1960 voient arriver une très bonne génération de rugbymen grenoblois qui sont les acteurs de quelques belles performances en championnat et en challenge Yves du Manoir. Le départ à la retraite de cette génération des Greffe, Boujet, Chenevay et des frères Alberto fit basculer le FCG dans une décennie relativement noire marquée par la relégation en deuxième division en 1975. La saison 1978-1979 est celle de la remontée pour le club alpin et marque le début d’une période de bons résultats (1/2 finale perdue contre Bayonne en 1982 puis deux finales de Challenge Yves du Manoir en 1986 et 1987 dont la seconde remportée au dépend d’Agen). Le début des années 90 est également très réussi de la part de FC Grenoble. Celui-ci participe à une nouvelle finale de Challenge en 1990 perdue contre Narbonne. Puis s’ensuit deux demi finales perdues en 1992 et 1994 respectivement contre Biarritz et Montferrand et surtout une finale au Parc des Princes perdue contre Castres de seulement 3 points en 1993. Cette défaite en finale fait mal au moral et marque le début d’une longue descente pour le club grenoblois. Mis à part une demie finale en 1999, perdue face à Montferrand, et une qualification pour la coupe d’Europe, le FC Grenoble se dirige tout droit vers la relégation qui finit par tomber en 2001.

L’arrivée de Jacques Delmas dans les alpes a pour effet de faire remonter directement le club dans l’élite. Le FCG, tout feu tout flamme après sa pige d’un an seconde division, va même jusqu’à se qualifier pour les play-offs en 2003. Mais en 2004, le club va être rétrogradé en Fédérale 1 à cause de graves problèmes financiers. Il remonte l’année d’après en Pro D2 et va y rester jusqu’à l’heure d’aujourd’hui entamant une longue reconstruction. Au début abonné au ventre mou du classement, Il se qualifie pour les Play-offs pour la montée en Top 14 en 2010-2011 qu’il perd contre Bègles-Bordeaux. L’arrivée de l’ancien coach du Stade Français Fabrice Landreau en 2009 n’est pas étrangère aux bons résultats d'un club Isérois ambitieux.

Le retour dans l'élite se fera finalement la saison suivante, après sept ans d'absence au plus haut niveau rugbystique français. Cette remontée se fait de la plus belle des manières, en remportant avec brio le championnat de Pro D2 à trois journées de la fin. Le challenge pour le club isérois est maintenant de ne pas faire l'ascenseur.

Pour son retour en Top 14, le FCG termine à une honorable 11e place après une première saison en boulet de canon qui voit notamment les hommes de Fabrice Landreau s'imposer à Lesdiguières face au Stade Toulousain (15-6). La deuxième année sera plus mitigée. En effet, malgré les départs de Jonathan et Lucas Dupont notamment, les Grenoblois figurent très bien en Top 14, épinglant notamment le RCT à Mayol. Mais la fin de saison sera cauchemardesque, les joueurs de Fabrice Landreau connaissant une infernale série de défaite qui aurait pu leur coûter leur place dans l’Élite. Heureusement pour eux, ils se maintiennent de justesse. Avec les arrivées de Gio Aplon et Jonathan Wisniewski notamment, le club isérois espère passer définitivement un cap. Le fait de disputer tous ses matchs au Stade des Alpes pourrait l'y aider !

La tribune Finet
Une des tribunes du stade Lesdiguières porte le nom des deux frères qui avaient fait le bonheur du FC Grenoble à la fin des années 1920 : Paul et Marcel Finet.

Pourquoi les trois roses ?
L’écusson du club Grenoblois représente trois roses rouges sur fond bleu. Les alpins n’ont fait que reprendre les armoiries de la ville de Grenoble datant du moyen âge dans lesquelles les trois roses représentaient les trois pouvoirs gouvernants la cité (le clergé, la noblesse et le peuple).

Publié le 10-12-2011 à 22h10 - Mis à jour le 25-08-2014 à 16h03 // Par

Résultats

SELECT * FROM matches WHERE ( OR (equipe_a LIKE "%Grenoble%") OR (equipe_b LIKE "%Grenoble%") OR (equipe_a LIKE "%FCGR%") OR (equipe_b LIKE "%FCGR%")) AND (saison = "2014-2015") AND (championnat NOT LIKE "%édéral%") ORDER BY championnat DESC, LPAD(journee,2,'00') DESC, date, heure - You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'OR (equipe_a LIKE "%Grenoble%") OR (equipe_b LIKE "%Grenoble%") OR (equipe_a LIK' at line 1