Fédérale 2 – 1/4 de finale : mais où va se jouer Lannemezan - Fleurance ?

Fédérale 2 – 1/4 de finale : mais où va se jouer Lannemezan - Fleurance ?
Fédérale 2 – 1/4 de finale : mais où va se jouer Lannemezan - Fleurance ? Crédit photo : Facebook As Fleurance Rugby
Deux clubs sur la même longueur d'onde, un stade hôte qui sent bon les grands matches : voilà les conditions idéales pour un beau 1/4 de Fédérale 2. Sauf que le comité Armagnac-Bigorre en a décidé autrement !

Ce devait être une belle fête du rugby en prévision pour un quart de finale de championnat de France entre Fleurance et Lannemezan. Deux clubs qui se sont rencontrés durant la saison régulière et qui entretiennent de bonnes relations sur et en dehors du terrain. Tout aurait pu se dérouler à merveille avec un match sur terrain neutre à Auch, dans l'enceinte de Jacques Fouroux, prête à accueillir une foule des grands jours pour un match d'accession au dernier carré du championnat de France de Fédérale 2. Jean-Philippe Dastugue le président de Lannemezan nous explique : « On a demandé dès le dimanche que le match soit joué à Auch, ce qui nous semblait évident tout comme à nos collègues de Fleurance. On a même demandé à jouer le samedi en fin d'après-midi pour faire une grande fête du rugby au Moulias ! » Michel Courtes son homologue fleurantin abonde : « Le club de Fleurance souhaite jouer à Auch. J'ai eu le président de Lannemezan au téléphone et les deux parties étant d'accord je ne vois pas pourquoi le match ne se jouerait pas à Auch ! »

Mais, il y a un gros mais, contacté par nos soins, le comité Armagnac-Bigorre a décidé de faire jouer le ¼ de finale sur le terrain de L'Isle Jourdain, tout fraichement éliminé par Fleurance en huitième de finale (14-16 à l'aller, 32-18 au retour). Pour les Lislois et leur trésorier, c'est une bonne nouvelle, mais pour le RC Auch, c'est un nouveau coup d'arrêt face au comité. Pourquoi les dirigeants de l'Armagnac-Bigorre n'ont pas suivi l'avis des deux présidents de clubs en attribuant la rencontre à Auch au stade Jacques Fouroux ?

Pour Michel Courtes la raison est simple :

Les deux parties sont d'accords, mais nous sommes sur une guerre politico-sportive. La décision appartient au comité Armagnac-Bigorre et Tony Marin (le président du comité) est en train de régler ses comptes avec le club d'Auch d'une part et avec Lombez, qui aurait pu être une solution plutôt que L'Isle Jourdain qui est un stade où il n'y a qu'une petite tribune alors qu'il pourrait y avoir 5 000 personnes...

Du côté lannemezanais, on pointe le même souci en restant plus prudent du côté du président Dastugue : « On a fait des propositions, après on ne veut pas rentrer dans les problèmes entre le comité et le RCA qui ne serait que le club qui reçoit ! » En effet, le RCA est en conflit avec le comité après un retrait de trois points au cours de sa saison en championnat Honneur. Trois points qui auraient pu empêcher la remontée du RCA en Fédérale 3, un an après le dépôt de bilan de l'entité professionnelle. Au final, après un recours devant le CNOSF, c'est le comité qui s'est vu débouté et le blason d'Auch a été redoré. Cependant, le comité Armagnac-Bigorre n'a pas accepté la décision du Comité National Olympique, obligeant le RCA a poursuivre son action devant le tribunal administratif de Pau !

C'est alors qu'un troisième acteur entre en jeu : la Ligue Occitanie. Selon nos informations, cette dernière préconise pour des raisons de sécurité que le match se déroule à Auch dans un stade habitué aux grands matches et aux grosses affluences. Une enceinte qui est même homologuée pour recevoir des rencontres de Top 14 ! La sécurité justement est un mot qui revient dans la bouche des deux présidents et notamment du côté fleurantin :

L'élément majeur qui fait qu'on doit jouer à Auch c'est la sécurité ! L'Isle Jourdain, avec tout le respect que j'ai pour le club, n'est pas en mesure d'assurer la sécurité pour 5000 personnes avec une seule petite tribune ! Il y aurait des spectateurs frustrés...

Toujours sur la même longueur d'onde, Jean-Philippe Dastugue poursuit la réflexion de son homologue : « Il n'y a qu'une seule tribune pour les supporters ce n'est pas adapté à un match comme celui-là qui pourrait attirer entre 3000 et 4000 personnes ! Sur le terrain de Lapalu que l'on connaît bien ça me paraît un peu compliqué... Après, tout est faisable mais il faut respecter les supporters et avoir un minimum de sécurité ! » Pour l'instant, c'est donc l'Isle Jourdain qui est retenu pour accueillir la rencontre, mais il se pourrait que cette affaire arrive jusque sur les bureaux de la FFR qui statuera en toute objectivité !