VIDEO. Wellington Seven. Le plaquage dangereux de George Tilsley sur Ciaran Hearn
Le plaquage dangereux de George Tilsley sur Ciaran Hearn.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
La semaine passée à Wellington, le Néo-zélandais George Tilsley a raté son plaquage sur le Canadien Ciaran Hearn, lequel a mangé la pelouse.
Spectaculaire et physique, le rugby à 7 n'en reste pas moins une discipline où les contacts violents sont finalement assez rares. Compte tenu de l'espace disponible et du faible nombre de joueurs sur la pelouse, ces derniers préfèrent en général donner libre cours à leur vitesse ainsi qu'à leurs appuis pour prendre à défaut la défense plutôt que de taper dans le tas. Cependant, il arrive parfois dans le feu de l'action, qu'un joueur perde le contrôle au moment de plaquer son adversaire. Il y a presque un an, le Fidjien Ilai Tinai s'était rendu coupable d'un plaquage cathédral sur le Gallois Lee Williams en finale du tournoi du Hong Kong. Un geste qui lui avait d'ailleurs valu un carton jaune durant le match ainsi qu'une suspension de cinq matchs.



La semaine passée à Wellington, c'est le Néo-zélandais George Tilsley qui a raté son geste défensif face à Ciaran Hearn, lequel a mangé la pelouse, lors du quart de finale de la Cup face au Canada. Il a logiquement été temporairement exclu du match. Cela n'a cependant pas empêché les Kiwis de largement remporter cette rencontre avec quatre essais à zéro (24-0).

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Un petit jaune !!!

Un jaune ! Un pur... sans eau s'iou plait ! ...(il retombe sur l'épaule)

Je me demande dans quelle mesure le canadien n'en rajoute pas dans sa chute en se renversant pour obtenir un carton pour la plaqueur. Le plaquage me parait correct, le plaqueur est entrainé par la vitesse et le crochet de l'attaquant, et rien dans sa gestuelle ne laisse apparaitre une intention de retourner et de planter. De mon temps, une cathédrale, c'était rester debout, retourner le mec et l'enfoncer en s'entrainant dans sa chute. Puis, suivant où tu jouais, prendre la marée adverse ou non, et ensuite le reflux des copains. Ces simulations commencent à me fatiguer.

  • Carbit
    706 points
  • il y a 6 ans

Par forcément le basque. Les directives de cette année sont assez claires, en cas de plaquage cathédrale :

- Soit le plaqué retombe sur le dos ou l'épaule -> carton jaune

- Soit le plaqué retombe sur la nuque, le cou ou la tête -> carton rouge

Là on ne voit pas tout mais il a l'air de retomber au maximum sur l'épaule, et encore c'est pas évident. J'suis un grand partisan un carton rouge sur les vrais plaquages cathédrale, autant là le jaune ne me gêne pas.

Ils sont gentis les arbitres a 7. A 15 cela vaut un rouge

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News
Transferts
News
News
News