VIDEO. Top 14. Bayonne créé la sensation à Toulouse malgré l'essai gag de 80m de Ramos
La joie des joueurs de Bayonne après la victoire à Toulouse en Top 14.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
Ce samedi, l'Aviron Bayonnais s'est offert une victoire précieuse en vue du maintien en allant battre le Stade Toulousain sur sa pelouse.


Après deux essais au quart d'heure et un avantage de 14 à 0, on pensait le Stade Toulousain parti pour une balade de santé. Ramos s'offrant même un essai de 80 m après une superbe course et un cafouillage de l'arrière basque. Mais c'était sans compter sur l'instinct de survie des Bayonnais. Relégable avant cette 24e journée, ils ont remporté un précieux succès dans la lutte pour le maintien à distance avec la Section Paloise. Ils ont ainsi repris les commandes du match dix minutes plus tard après deux essais et une pénalité. Tolofua a répondu avant les citrons, mais Lafage, dans un grand jour face aux perches, a permis à l'Aviron de rester au contact puis de prendre l'avantage.VIDEO. Top 14. La chevauchée fantastique de Diallo, la superbe feinte d'Habel Kuffner, Pau/Racing n'a pas déçuVIDEO. Top 14. La chevauchée fantastique de Diallo, la superbe feinte d'Habel Kuffner, Pau/Racing n'a pas déçuL'indiscipline de cette formation toulousaine remaniée a été la clé dans cette partie. En effet, l'essai de Delibes n'a permis aux locaux que de décrocher le bonus défensif et non la victoire. Celle-ci ayant choisi son camp dans le second acte à la faveur de quatre pénalités réussies par les visiteurs. Lesquels ont pourtant écopé de deux cartons jaunes dans la partie. Au classement, Bayonne passe donc devant Pau et compte désormais trois points d'avance. Ce revers rebat même les cartes dans le peloton de tête puisque Toulouse se retrouve sous la menace du Stade Rochelais, mais aussi du Racing 92 voire de Clermont.Top 14. Section Paloise, Bayonne : destin lié, destin croiséTop 14. Section Paloise, Bayonne : destin lié, destin croisé

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Très clairement la priorité est à la H-Cup, ensuite Mola a-t-il vraiment le choix ?

Sur les lignes arrières en particulier (qui me semble très problématique). En gros, à l'heure actuelle, on peut aligner 1 très bonne équipe à l'arrière (avec les remplaçant), mais on n'a aucune profondeur de banc. Si Akhi se blesse, on a qui? Pareil, pour la finale, si Médard ou Kolbi se blessent, on prends qui? Ramos revient à peine de blessure, c'est un joueur que j'adore, mais ça me semble vraiment trop juste pour le mettre titulaire (la semaine prochaine je parle).
Par ailleurs, si on voit plus loin, il nous reste encore entre 4 et 6 match, très probablement très relevé, on va bien devoir faire tourner.Il faut donc recréer cette profondeur de banc et donc donner du temps de jeu aux nouveaux venus, aux jeunes et aux retours de blessures. Même si ça aurait été mieux d'anticiper un peu plus (c'est ce qui avait fait notre force en 2019), je ne pense pas que l'on ait vraiment le choix.

Evidemment, on aurait pu aligner une équipe plus "compétitive" à l'arrière, mais Mola a fait un pari: je ne blesse personne et je mets un niveau suffisant pour potentiellement gagner le match. On a perdu le match, du coup on dit que c'est une connerie et Mola a perdu son pari, mais si on avait gagné le match, on aurait loué sa stratégie. Je pense que c'était un risque qu'il fallait prendre. Par contre maintenant il va falloir se remobiliser juste après la finale pour parvenir à éviter un quart de final.

Enfin, je trouve que c'est quand même réducteur pour l'AB de dire que s'ils ont gagné c'est juste parce qu'on avait mis l'équipe poussin! Il y avait quand même du beau monde et l'AB a fait le match qu'il fallait pour gagner, donc félicitations à eux.

Pour finir sur une autre note, je voulais remercier les personnes qui participent aux commentaires. Pour être honnête les commentaires des articles sont ma meilleure source d'information et d'analyse des matchs et de l'actualité rugby. Aucun consultant canal ou journaliste au midol ne permet d'avoir ce niveau de discussion et d'analyse et aucun autre site internet n'a ce niveau de respect entre les supporters des différents clubs. Donc merci, ça fait vraiment plaisir!

Et bien il y a de l'amertume de la part des palois, et à Agen s'était pas trop dur l'entrainement avec opposition raisonnée d'où la colère de Régis Sonnes, non ça vous laisse pas perplexes, bien sûr Bru à demander à Mola et tu nous laisses gagner, demandez vous pourquoi vous prenez pas le point de bonus défensif, allez voir vos entraineurs et joueurs.Allez je vous dis AUPA BAIONA.

Je me demande si Mola n'a pas fait une priorité de la C Cup !! Un titre qui le mettrait à hauteur de Novès ?

  • Desman
    1106 points
  • il y a 4 semaines
@Jacques-Tati-en-EDF

Oui c'est l'objectif prioritaire cette saison. Mais la défaite face à Bayonne est autant imputable aux joueurs. Vu la compo mixte et pas dégueu (Cros, Tolofua, Elstadt, Tekori, Arnold dans le pack) je m'attendais quand même à autre chose au niveau du contenu.

@Desman

Oui, mais on a aussi eu l'impression que le match n'était pas préparé collectivement dans la semaine. On a senti pour la seconde fois une équipe un peu perdue sur le terrain.

@Jacques-Tati-en-EDF

C'est fortement probable. Ce groupe a déjà gagné le Brennus mais a buté sur les demies européennes deux années de suite, il doit y avoir davantage d'envie pour ce titre européen. Et puis la coupe d'Europe c'est compliqué, tout dépend du tirage en poules puis en phases finales (surtout sur l'équipe qui reçoit), les erreurs en poule se payent cash. Tu n'es pas assuré d'avoir une autre occasion l'année suivante.
Mais j'aurais quand même apprécié qu'ils sécurisent cette demie directe contre Bayonne.

@Team Viscères

Pour Bayonne, je pensais aussi que ce match était important pour la suite du top 14..

  • AKA
    52740 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

J' avais dis ici même que, nonobstant les blessures et autres doublons, le Stade était mon favori sur les 2 tableaux! Mais depuis la donne a changé et je ferai le SR mon favori! Je ne sais pas si HM avait la CE en priorité mais ce qui est sûr c' est qu' il est en finale pour la gagner et sur un match ça peux le faire, mais pour la fin de championnat ce sera chaud!!!

@AKA

Honnêtement je suis incapable de dire qui est favori ou non, il y a trop de facteurs en jeu : expérience individuelle et collective, dynamique sportive (ici aussi individuelle et collective), approche mentale d'une finale (nouveauté pour La Rochelle mais finalement côté Stade le groupe a juste une finale de Top 14 à son actif même si deux demies européennes), joueurs absents ou diminués... la liste est longue. Sans compter que je n'ai pas envie de provoquer le destin en affirmant quoi que ce soit, on se contentera de serrer les fesses pendant 80 minutes en espérant un dénouement heureux.

Par contre pour le perdant de ce weekend, il faudra être capable de se remobiliser très vite pour éviter qu'une saison encore enchantée mi-mai se révèle finalement cauchemardesque. Parce qu'une finale perdue c'est quitte ou double soit ça te booste par esprit de "vengeance" (le Stade en 2008) soit ça te bousille le moral (Clermont en 2013), mais il n'y a pas d'entre-deux.
D'où le problème de ce match totalement foiré contre Bayonne, avec une victoire on assurait la qualif en demie et il y avait un sas de décompression avant d'y arriver. Là on se retrouve sous la pression de La Rochelle et du Racing, et si on enchaine une défaite en finale avec une perte de cette place directe pour la demie on se retrouve dans les pires conditions pour aborder un barrage (où l'on pourrait retrouver Castres par exemple, qui adore ces conditions et qui sait nous faire déjouer à la perfection).

@AKA

La finale ce sera 50/50 à mon avis ... La Rochelle semble plus en forme actuellement. Le ST est peut-être plus habitué. Mais rien rien n'est fait ... Le ST peut se faire planter s'ils renouvellent une perf indigente comme les deux derniers matchs. Mais on est en plein mystère là. Jamais une finale n'aura été aussi indécise.

  • Erèbe
    2884 points
  • il y a 4 semaines

faute professionnelle, ces joueurs sont réellement payé pour produire des purges pareilles ?
Sans déconner, qu'importe que l'équipe en face joue son maintient, joue sans complexe, soit plus combattive.
c'est honteux d'être aussi nul. aucun respect du maillot, aucun respect des copains qui tryahard en Ulster, en Munster, a Clermont et qui permettent a tous ces parvenus de toucher des trophées.

scandaleux.

Je viens d'apprendre que pour aller à Londres , chaque équipe devra avoir 52 personnes maximum
Ce qui veut dire que les blessés ou les suspendus regarderont la finale chez eux...
Y-a pas à dire, c'était vraiment l'idée de l'année d'aller faire cette finale à Londres

@pascalbulroland

Alors que Bordeaux aurait été idéal: entre les deux villes , grand et beau stade ... (même à 10 000 ...)

Bravo aux bayonnais ... Mais il faut bien le reconnaître, le ST leur a facilité la tache. Ces deux derniers matchs sont étonnants non pas forcément au niveau des résultats mais des contenus. (même si les résultats sont souvent conséquences des contenus ...) On a l'impression que ces matchs n'ont pas été préparés réellement car c'était quand même n'importe quoi dans le jeu : des relances hasardeuses, des fautes à la pelle,des en-avants, pas de mouvement collectif, pas de repères collectifs ... bref pas de préparation. Le ST prépare-t-il sa finale avant tout ? Il me semble que le ST avait aussi fait un match indigent contre le MHR chez eux et avaient perdu juste avant leur match de C Cup le WE suivant au Munster. Outre toutes les explications avancées qui semblent valables ( mise au repos des joueurs, pas de prise de risque etc ...) j'espère que le staff sait ce qu'il fait face à une équipe de La Rochelle qui va jouer avec toutes ses forces (au fait, où en est Botia ? ) et en pleine confiance. Mais ce n'est pas très rassurant ....

  • Pianto
    39334 points
  • il y a 4 semaines
@Jacques-Tati-en-EDF

La Rochelle avait eu un match reporté il y a peu, ce qui fait que les plages de repos indispensables ne sont pas gérées de la même façon. Le plus inquiétant pour le stade, c'est la spirale, 4 défaites en 5 matchs de top14...

J'aurais tendance à imaginer des mises au repos moins radicales, genre par moitié sur deux matchs... mais bon kessilikonais aux femmes Rick Hunter...

@Pianto

Oui, c'est ce qui est fait d'habitude, des équipes mixtes de façon à "assurer" un minimum. D'où le flou ... Après, ils sont encore premiers mais ça va être chaud pour la qualification directe. Bah ...

  • Pianto
    39334 points
  • il y a 4 semaines
@Jacques-Tati-en-EDF

Toulouse a grillé un joker mais ils restent en tête... donc ça va...

  • math1907
    15820 points
  • il y a 4 semaines
@Pianto

Je pense qu'en interne ce sera plus dur à gérer pour Mola si ils perdent en finale de CC et rate la qualif directe en demie.
Mais on est encore loin de ce scénario tant leur équipe type peut être fascinante !!!

Bon une nouvelle fois l'équité sportive est bafouée !!
Faire jouer l'équipe Bis ( ou ter ) contre Bayonne au prétexte d'une finale de coupe d'europe le 22 Mai contre La Rochelle est-ce vraiment équitable ?
Bayonne en a profité ( tant mieux pour les basques ) mais les palois apprécieront !!
ce genre d'attitude contribue a dévaluer le Top 14 ! j'espère qu'en Finale de la Cup La Rochelle rétabliera l'équité !!

  • Desman
    1106 points
  • il y a 4 semaines
@Loulou47

Bon une nouvelle fois la mauvaise foi est reine !!
Tekori-Arnold-Cros-Elstadt-Tolofua c'est une équipe ter ???
L'équipe alignée était mixte, ce qui est bien normal quand la saison est longue et que l'effectif compte 35 joueurs et non seulement 15. C'est plus l'implication de certains joueurs et le contenu proposé qui posent problème. Le ST aurait pu et aurait dû gagner ce match vu la compo. D'ailleurs as-tu-regardé le match ? 4 essais toulousains contre 2 bayonnais... mais 6 pénalités contre le ST (et zéro contre l'Aviron) ! C'est l'indiscipline qui coute le match aux toulousains.

Par ailleurs le vrai problème comme souligné par d'autres est le calendrier et ses cadences infernales, ses doublons, depuis des années...

  • math1907
    15820 points
  • il y a 4 semaines
@Loulou47

Le ST n'est pas responsable du calendrier et fait avec en fonction de ce qu'il juge être prioritaire ou bon pour lui!!!!

Est il équitable D'abroger la règle permettant une rencontre en semaine (3 matchs en 7 jours) exceptionnellement pour faire jouer 7 match en 28 jours à une équipe qualifiée pour une finale européenne et pas encore maintenue en top14 ????
Pas vraiment il me semble, d'autant que là pour le coup on peut rapidement toucher à l'intégrité physique de joueurs !!!!!
Ça a été jugé prioritaire sur la solution qui visait à reculer toutes les phases finales d'une ou deux semaines !!!
Conformité avec le calendrier international, les repos légaux des joueurs entre deux saisons, les plannings des diffuseurs,... ???????

On fait avec !!!
Si lors de la dernière journée la 13eme place ce joue chez vous entre vous et le MHR on fait quoi ?????

Le sport c'est comme la vie, y a des hauts et des bas et parfois des aléas cruels !!!!
J'étais déjà contre les 8 qualifiés en CC la saison dernière d'ailleurs !!!!
Faut apprendre que parfois on est au mauvais endroit au mauvais moment, normalement ça aide par la suite à réfléchir moins court terme et à savourer d'autant plus les bons moments !!!!

Bonne fin de saison à tout le monde !!!

@Loulou47

Les problèmes d'équité sont du ressort de la LNR qui organise le championnat et non pas des clubs. Les clubs pourchassent juste leurs objectifs. Ce qui dévalue le Top 14, c'est le Top 14 avec un calendrier trop lourd pour les clubs qui jouent sur 3 tableaux (championnat, coupe d'Europe, équipe de France) et une formule qui incite aux rotations. Vous trouvez la formule injuste? Alors militez pour un Top 12 ou Top 10, vous verrez il n'y aura beaucoup moins d'impasse... mais pas sûr que les petits clubs vont apprécier.

Mola estime que faire tourner va aider le Stade dans sa quête de titre, donc il fait tourner pour reposer ses internationaux (qui ont juste enchainé championnat, tournée d'automne, Tournoi, coupe d'Europe, bref une promenade de santé qui ne nécessite aucune coupure). Gibbes estime que faire une répétition au complet va aider La Rochelle a préparer sa finale, donc il sort une grosse équipe. Ils n'ont de compte à rendre à personne si ce n'est à leur président et leurs supporters, ils font ce qu'ils estiment le mieux pour gagner des titres. Tu crois quoi, qu'ils vont abandonner une chance de titre au nom de l'équité envers les équipes du bas de tableau?

Quand Bayonne va prendre 60 pions à Lyon pour mieux se concentrer sur le match à Agen la semaine suivante, tu crois que c'est équitable pour les rivaux de Lyon? Mais Bayonne n'a pas de comptes à rendre aux rivaux de Lyon, leur seul objectif c'est de se maintenir. Tu crois quoi, qu'ils vont abandonner leurs chances de maintien au nom de l'équité envers les équipes du haut de tableau?

  • RobinC
    1192 points
  • il y a 4 semaines
@Loulou47

Tu dis ça comme si c'était de la faute du stade, la saison a été longue (coupe d'Europe 2020 + top14 + coupe d'Europe 2021), on a pas mal de blessés surtout derrière, c'est bien normal que l'on gère notre effectif. Que cela lèse Pau c'est sur, mais si il faut blâmer quelqu'un c'est la LNR (et le covid) pas le Stade Toulousain.

  • Pianto
    39334 points
  • il y a 4 semaines

Mola fait sa gestion.
On verra si l'avenir lui donne raison ou tort.
Le stade toulousain est sur une série de 4 défaites en 5 matchs de top14. C'est dangereux.

En tous cas, à Pau, on a bien les boules de ce non-match qu'ont livré les toulousains, au-delà de la compo. Après 20 minutes, les joueurs étaient perdus sur le terrain, lâchaient des ballons, tentaient des trucs impossibles... Bref, ils n'ont pas fait un match de haut-niveau, loin de là.
Bayonne qui joue un bon rugby ne s'est pas fait prier pour l'emporter, l'écart aurait même pu être plus important avec un peu moins de fébrilité (mais bon, la tension est forte).

Mais à Pau on a bien les boules.
Entendons-nous bien. L'aviron n'a volé aucun des points qu'il possède, a été très durement touché par le covid au coeur de l'hiver ce qui a nuit à ses résultats assez clairement. Ils ont produit un jeu cohérent toute l'année et ont à ce jour 2 victoires de plus que la section. Rien à dire, il fallait gagner plus de matchs, genre Brive à Pau en janvier. Mais se faire doubler à deux matchs de la fin sur un match comme ça en ayant battu deux fois Bayonne cette année, c'est dur à avaler.

On aimerait bien éviter le barrage, c'est trop aléatoire et l'histoire prouve que c'est très dur pour les ressortissants de top14. Pour cela il ne reste qu'à espérer que le MHR gagne son maintien en battant Bayonne, puis arrive sauvé à Pau pour la dernière journée pour faire un match aux abonnés absents pendant que le stade français viendrait gagner sa qualif dans les 6 à Bayonne.

A suivre.

  • Erèbe
    2884 points
  • il y a 4 semaines
@Pianto

n'oublie pas quand même que si Pau gagne ses deux matchs contre Bayonne comme tu le souligne c'est justement pcq vous avez la baraka d'aller les affronter chez eux après deux mois d'arrêt de compétition pour cause de Covid...
je ne suis pas sur qu'en d'autres circonstances (seulement 2 ou 4 points d'écart a la fin si je ne m'abuse), la section serait aller gagner a Bayonne.

@Pianto

Le pire c'est que sur ce match Mola se fait démonter pour la rotation alors que ce n'est pas le problème, les joueurs auraient dû gagner la rencontre malgré la rotation. Ils échouent juste derrière au score en faisant un match indigne, juste en se sortant un peu les doigts ils gagnaient à l'aise. On est plus sur une mauvaise dynamique et un manque d'investissement des seconds couteaux. Trop focalisés sur les grosses échéances à venir, trop arrogants en se voyant déjà vainqueurs parce qu'ils jouent au "grand Stade"? Je ne sais pas mais il va falloir se remettre en question, parce que la saison n'est pas finie (on est pas encore qualifiés pour les demies) et qu'on va avoir besoin des doublures pour jouer les deux tableaux et ne pas finir la saison avec juste des regrets.

C'est forcément dur pour Pau parce que c'est dans la dernière ligne droite et que cela joue sur le moral. Peu importe si le classement ne se joue pas sur un match dans la saison, cela à un impact maintenant sur les effectifs. Bayonne va forcément être boosté en arrachant le scalp du Stade même remanié, et Pau prend un coup au moral entre la défaite à 0 points contre le Racing malgré les efforts et le rival qui passe devant. Or c'est le moral qui va dicter la suite, sur le niveau intrinsèque Pau n'aurait rien à craindre en barrage quand on voit ce qu'ils ont proposé ce weekend. Mais sur une mauvaise spirale et tétanisé par la peur de descendre contre une équipe sur une bonne série et galvanisée par la montée, tout change.

Ce qui m'attriste c'est qu'on va voir beaucoup de gens soulever le sujet "Machin fausse le championnat en faisant tourner contre Bidule" mais que peu de gens s'attaquent au vrai sujet, le calendrier qui génère ces comportements. Sur des saisons aussi chargées, on verra toujours autant de sources de déséquilibres entre les doublons et rotations qui impactent tout le monde : de celui qui affronte Toulouse sans ses internationaux au petit qui se voit amputé d'un ou deux internationaux, du gros qui fait l'impasse chez le petit pour préparer une échéance au petit qui fait l'impasse chez un gros pour se concentrer sur une confrontation directe avec un rival.

  • O'Livey
    5027 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

Sur le dernier point, c'étaient quoi les éléments qui ont justifié le passage du TOP16 au TOP14? Si je dis pas de bêtises, sur l'ancien format c'étaient 2 poules de 8, donc techniquement plus d'équipes et moins de matchs. Je comprend qu'un TOP12 voire 10 verrait pas mal de "petites" équipes râler puisqu'elles perdraient leur place dans l'élite. Mais ce serai(en)t quoi le(s) inconvénient(s) de repasser à l'ancienne formule (que je connais pas, j'étais trop jeune pour le rugby à l'époque). J'ai l'impression de voir passer beaucoup de discussions sur "faut faire quelque chose avec le TOP14", et souvent la solution avancée consiste à réduire le nombre de clubs, mais je vois rarement passer des propositions de TOP16, qu'est ce qui la rend moins populaire que la première (qui se voit systématiquement opposer un refus clair et net tout à fait compréhensible)?

@O'Livey

La formule à poules est assez illisible (tu avais deux poules de 8, puis une nouvelle phase de poule pour les phases finales et la descente) et comporte elle aussi un biais de manque d'équité : tu n'auras jamais deux poules parfaitement équilibrées, donc des équipes ont un parcours facilité vers les phases finales ou complexifié pour éviter la descente. L'autre point qui pose problème c'est que le fossé entre une petite élite (une dizaine de clubs) et les autres ne fait que se creuser sportivement et financièrement, réunir 2 équipes de plus ne fera qu'augmenter ce fossé. Est-ce qu'il y a vraiment un sens à mettre des équipes dans la division d'élite juste pour les voir faire des saisons comme Agen cette année, est-ce que c'est vraiment leur rendre service? (sur ce point j'interroge, je n'ai aucune idée de la "bonne" réponse s'il y en a une...)

  • Desman
    1106 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

Je ne comprends pas l'argument récurrent de formule illisible pour un championnat à 2 poules. Les sports américains (NFL, NBA) font bien pire en terme de formule avec leurs conférences et pourtant ils n'ont jamais été aussi populaire que maintenant en France ! 😉 A mon avis un championnat à 2 poules est parfaitement lisible et compréhensible, à condition on est d'accord de ne pas refaire d'autres poules derrière pour les play-offs, il faut aller directement en barrages de descente pour les uns, et en huitième ou quarts de finale pour les autres.

Concernant le fossé entre divisions il y a 2 camps qui s'affrontent sans avoir de preuve irréfutable pour l'un ou l'autre. Perso je pense qu'élargir l'élite à 16 clubs aurait l'effet de diminuer ce fossé puisque il y aurait plus de brassage entre les 2 niveaux. Et puis l'argument d'Agen c'est le parfait contre-exemple. Ca fait des années qu'on a pas vu une équipe galérer comme Agen... qui d'ailleurs n'est pas promu puisque l'an dernier déjà dans l'élite, et qui finit devant le Stade Français !

Autre avantage notable pour une formule à 2 poules et 16 clubs : on augmente le nombre de joueurs confrontés au haut niveau, donc on facilite la progression de jeunes joueurs prometteurs, et in fine on augmente le réservoir de l'EDF.

@Desman

L'argument de la formule illisible est pourtant assez simple : on a fait un Top 16 avec deux poules, les gens ont trouvé ça illisible. Cela me parait donc assez logique quand on pose la question "et pourquoi pas un Top 16 avec deux poules?" de répondre "attention, les gens risquent de trouver ça illisible".
On peut bien sûr épurer la formule de l'époque pour faire moins alambiqué que deux phases de deux poules avant les phases finales, mais ça ne colle pas avec les présidents qui veulent assurer un certain nombre de matchs à domicile. D'où la formule avec deux phases de deux poules à l'époque, ou les propositions de matchs croisés avec l'autre poule type NBA.

Pour ce qui est de la NBA, je pense qu'il faut tenir compte des différences.
Déjà la NBA est un championnat "unique" : il n'y a pas de relégation vers une division inférieur, ni de qualifications pour une autre compétition pour les mieux classés. Chez eux les différences d'une place au classement vont seulement influencer un peu les revenus TV et les places de draft, chez nous la différence d'une place peut t'envoyer végéter 10 ans en ProD2 ou te priver de coupe d'Europe (pertes importantes de revenus et moins d'attractivité sur les transferts, ce qui te fragilise tes chances de t'y qualifier l'année suivante et ainsi de suite).
Ensuite la NBA est une compétition qui regroupe plus d'équipes (plus du double de notre championnat) sur un territoire immense qui impose des déplacements très longs. Il y a une nécessité géographique à faire un découpage pour concentrer un maximum de rencontres contre les équipes proches et réduire les rencontres avec les équipes lointaines (4 matchs contre les équipes de ta division, 2 matchs contre celles de la conférence voisine). Cet argument n'existe pas chez nous, il n'y a ni nécessité ni capacité à faire une répartition géographique. Le seul argument pour faire des poules chez nous, c'est la réduction du nombre de match : on ne peut pas rentrer 30 dates de phase régulière dans le calendrier. C'est un argument qui n'existe pas aux USA, avec 30 équipes il leur faudrait 58 dates pour jouer une phase régulière "classique"... ils en ont 82 en temps normal.
Il y a aussi l'élément culturel : le sport aux USA est organisé ainsi. Peu importe que tu joues au baseball, au foot US, au hockey, au basket, en pro ou en universitaire tu joues avec un système de conférences et de divisions. Ce format est lisible pour tous les Américains parce que c'est le leur, ils ont grandi avec (c'est notre format qui doit leur paraître étrange). Chez nous c'est un système qui n'existe quasiment pas, ce qui le rend moins lisible et moins acceptable tout simplement parce qu'il impose un changement. Prends par exemple la coupe d'Europe cette année, on a fait une nouvelle formule qui sort des formules habituelles européennes avec un classement que tu partages avec des équipes que tu n'affrontes pas : personne n'y a rien compris.
Enfin la NBA cartonne à nouveau en France c'est vrai. La Formule 1 aussi a fait un gros travail de comm' et cartonne à nouveau. Mais est-ce que les gens qui suivent la NBA et la F1 sont les supporters de rugby? Parce que la cible numéro 1 du championnat de rugby, ce doit être les supporters de rugby. Aller gagner de nouveaux supporters c'est bien mais pas si tu perds les anciens, car ton néo-supporter n'apporte pas de garantie sur la durée (il faut beaucoup de temps pour en faire un inconditionnel, et son côté volatile qui t'a permis de le capter fait aussi qu'il migrera vers un autre sport s'il se lasse ou trouve mieux ailleurs).
Le fait que la NBA marche ne permet pas de dire que le rugby marchera si on en emprunte certains fonctionnements (cela ne permet pas non plus de dire que cela n'a aucune chance).


Tout ça pour dire que la formule d'un Top 16 à poules n'est peut-être pas mieux ou moins bien qu'un Top 12/10. J'ai ma préférence par rapport à mes convictions et mes réflexions, mais je suis incapable d'assurer que passer à un Top 12/10 sera forcément une réussite et qu'un passage à un Top 16 nous mènera droit dans le mur.
Chacune de ces formules a ses avantages et ses inconvénients, mais je ne pense pas qu'il faille essayer de gommer ou de nier ces inconvénients pour autant.

Un Top 16 à poules sera moins lisible qu'un championnat unique, c'est factuel (et pour le coup, déjà testé). Un championnat où tu ne rencontres pas toutes les équipes est moins "juste" sportivement qu'un championnat où tout le monde joue tout le monde dans les mêmes conditions, c'est factuel. Un Top 16 c'est moins élitiste qu'un Top 12/10, c'est factuel.
Plutôt que d'essayer de démontrer le contraire, je pense qu'il vaut mieux appuyer sur ses qualités. Oui c'est moins lisible mais on va libérer des dates et c'est crucial pour le rugby. Oui c'est moins "juste" sportivement mais de toute façon on part d'un système déjà injuste avec les doublons, et cela n'élimine aucun club. Oui c'est moins élitiste mais on s'en fout on défend des clubs historiques, un maillage de clubs sur le territoire pour assurer la dimension sociale du sport (et si vous voulez de l'élitisme, vous pourrez voir ça en coupe d'Europe).

Si l'on veut vraiment faire un choix, il faut faire ce travail en listant le plus objectivement les points forts et les points faibles des différents projets. Et abandonner l'idée qu'on peut "annuler" les points faibles en inventant des contre-mesures ou en fermant les yeux. Pour gagner sur certains plans il faudra accepter de perdre sur d'autres, il n'y a pas de solution miracle où tout le monde gagnera sur tous les plans (sinon on l'aurait déjà trouvée, même en étant pas doué). D'où le besoin de faire un état des lieux objectifs pour savoir exactement à quoi l'on renonce (et pourquoi on y renonce).
Malheureusement j'ai toute confiance dans notre rugby pour ne pas le faire, soit on fera un choix à l'arrache pour le regretter aussitôt (voir rechanger) soit on ne changera rien. Si j'avais de l'argent à parier je miserai sur cette dernière option, et ces sujets resteront juste l'objet d'enrichissants mais vains débats entre passionnés.

  • Desman
    1106 points
  • il y a 3 semaines
@Team Viscères

"les gens ont trouvé ça illisible" c'est qui les gens ? le public ? 2 ou 3 journalistes pro-poule unique ? Canal+ et les financiers ? J'aimerais bien savoir parce que autour de moi je n'ai vu personne qui trouvait cela illisible. Bien au contraire la formule était assez simple, vu qu'on sortait d'une élite à 80 équipes pendant des décennies, avec des groupes, des sous-groupes et des calculs alambiqués pour les phases finales. Bref c'est une vraie question, peut-être que mon ressenti est faux mais de ce que j'ai vu dans le public à l'époque personne ne trouvait cela illisible ! Par contre je me souviens clairement que le diffuseur poussait pour une poule unique car plus de matchs entre gros clubs chaque saison, etc.

Par ailleurs oui le système des sports US c'est culturel. Et justement cette culture n'a jamais été autant diffusée chez nous. D'où mon argument que la barrière est en train de tomber et que malgré 15 ans de poule unique en Top14 le retour à un championnat à 2 poules ne me parait pas du tout un obstacle au niveau du public. Le public NBA ou NFL en France est en partie du public rugby, en partie du public non rugby, les 2 existent. De toute façon ce n'est pas le problème premier à mes yeux étant donné que la LNR ne cesse d'essayer d'élargir le public rugby en France, donc dans le tas il y aura forcément des gens qui suivent déjà un sport US.

La coupe d'Europe cette année : je ne vois pas le rapport. Ils ont sorti une formule alambiquée à cause du covid et du décalage du calendrier. Personne n'a rien compris mais c'est un "one shot". Quel rapport avec une formule classique à 2 poules comme prônée pour le Top14 ?

Quant à lister objectivement le pour et le contre de chaque formule je suis entièrement d'accord, personne n'a jamais dit le contraire...
Perso je persiste et signe que le coté illisible d'une formule à 2 poules, qui est brandit comme le super argument des "anti" n'est en fait qu'un problème mineur. Le public n'est pas débile et le public est largement habitué à des systèmes de poules suivi de play-offs, que ce soit dans les championnats domestiques de d'autres sports populaires, ou au rugby pour des compétitions entre nations (coupe du monde) ou même au super rugby (où là je l'accorde le système est récemment devenu imbitable). Le rugby ne va pas perdre du public à cause de ça.

  • O'Livey
    5027 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

Merci pour ces points. Effectivement, y'a quelques points négatifs. Après, on est pas obligé de reprendre le premier points avec la seconde poule, la double poule pourrait directement accoucher sur des demies, des quarts ou des barrages. Et pour ce qui est du manque d'équité, ça s'entend bien sûr, mais bon, c'est un fonctionnement propre aux poules, et je vois rarement râler sur la Coupe d'Europe sur ce point là.
Pour le 2e oui, on voit un fossé qui se creuse. Mais actuellement, ce qu'on observe c'est qu'on a une dizaine d'équipes qui ont le niveau pour se qualifier dans les 6, mais que sur cette dizaine, il n'y en a que 3 ou 4 qui aient une réelle chance de remporter le titre (hors malentendu genre Castres il y a quelques années). Le fossé entre un Toulouse, Racing ou La Rochelle et un Stade Français, UBB ou Lyon par exemple est quand même assez conséquent, et je pense comparable à celui entre ces dernières équipes et Brive, Pau, Bayonne... Sachant que ces équipes de fin de tableau ont généralement des niveau comparables à ceux du haut de tableau en Pro D2.
Les deux solutions qu'on a, c'est soit augmenter le nombre d'équipes, soit le diminuer. On peut trouver d'autres équipes de niveau semblable à celui des derniers de tableau, donc augmenter est possible. Et je vois pas pourquoi les clubs s'y opposeraient. Par contre, la solution diminuer, c'est impossible de la mettre en place parce que les concernés vont poser leur veto. Donc soit on applique gentiment un principe de dictature, ils ont pas leur mot à dire et on les fout dehors à grand coup de pied (ce qui est pas terrible), soit on considère définitivement que c'est pas la peine de continuer là dessus et on part sur la 1ere solution (augmenter). Actuellement on est sur un statu quoi qui n'est pas soutenable, il faut le changer, et si aucune des deux solutions n'est parfaite (mais meilleure que la situation actuelle), il y en a une qui ne peut pas être acceptée, l'autre si. Le choix devrait être vite fait.

@O'Livey

C'est l'argument prioritairement l'aspect financier qui fait le statu-quo. Il existerait bien une solution...
Je serais plutôt pour réduire la voilure du nombre de participants aux Championnats Professionnels (Top14 ET Prod2) afin de gagner des dates, du niveau mais aussi d'épaissir la Nationale qui constitue un sas entre mondes amateurs & professionnels qu'il s'agit de vitaminer.
La solution serait de réduire le nombre de participants mais pas le nombre de parts de gâteau !
Top14 devient TOP12 mais les droits restent divisés en 14 parts. Chacun des participants conserve sa part telle qu'actuellement.
Prod2 passe à 14 mais les droits restent divisés en 16 parts. Chacun des participants conserve sa part telle qu'actuellement.
Une descente/une promotion pour ces deux divisions.
Chaque année le relégué de Top12 conserve sa part de droits "Top14" l'année suivante en Prod2.
Chaque année le relégué de Prod2 conserve sa part de droits Prod2 l'année suivante en Nationale.
Restent deux "parts" de Droits (une Top14, un Prod2). La moitié de ses droits pourrait être dévolus à une augmentation de la prime à la montée (de Nationale vers Prod2, de Prod2 vers Top12). L'autre moitié pourrait être destinée à booster la pratique en Nationale.
Ainsi, chacun des participants conserve ses droits, le relégué conserve ses droits de l'étage du dessus un an et profite d'un amortisseur à la descente, les clubs profitent d'une réduction du nombre de match via économie sur la masse salariale, le nombre de relégations est réduit, le niveau général (Top12, Prod2, Nat) est augmenté, les plages de repos des joueurs rallongées, plus de doublon etc....

  • Pianto
    39334 points
  • il y a 4 semaines
@O'Livey

il reste d'autres possibilités de top 14 avec deux poules, par exemple :
en fonction du classement de l'année d'avant :
paire avec les classés 2/4/6/8/10/12/14 et impaire avec 1/3/5/7/9/11/13

match aller retour dans ta poule et aller simple contre les équipes de l'autre poule, 3 à domicile, 3 à l'extérieur, 1 en terrain neutre dans un grand stade pour une journée "fête du rugby" à Noël par exemple.
Tu en qualifie 5 sur 7 pour les phases finales (pour éviter les parcours faciles ou difficiles),
4 rencontre 5 de l'autre poule à domicile puis quarts à domicile pour le mieux classé (poules croisées), demi et finale en terrain neutre.

Playdowns entre les quatre derniers du classement sur le modèle NBA, 6 rencontre 7 de l'autre poule, il gagne son maintien s'il remporte un des deux matchs, le 7ème gagne son maintien s'il gagne les deux.

19 journées de phase régulière contre 26, et pas mal d'éléments pour limiter l'effet "poule facile".

Ces impasses manifestes faussent le championnat et Pau peut remercier Mola pour ce cadeau offert aux Bayonnais qui ont merite leur victoire : de plus tant de coupures ne ravorisent pas le rythme des joueurs ; La Rochelle a choisi par exemple de faire jouer les titulaires ; on verra qui avait raison lors de la finale ...

  • Desman
    1106 points
  • il y a 4 semaines
@copainscommecochon81

J'appelle pas l'équipe mixte alignée par Mola faire une impasse. Sauf si évidemment tu considères que Cros, Tolofua, Elstadt, Tekori, Arnorld et consorts sont des joueurs de seconde zone !

  • RobinC
    1192 points
  • il y a 4 semaines
@copainscommecochon81

A mon avis c'est très lié au risque de blessures, on a peu de profondeur à certains postes. Au centre par exemple si Akhi se blesse on est marrons, même chose pour Dupont en 9, voire Ntamack. Les remplaçants, sans leur manquer de respect, sont 2-3 crans en dessous.

@copainscommecochon81

Le risque pris par La Rochelle a payé...sauf pour Aguillon

@pascalbulroland

Je suis pas du tout convaincu qu’Aguillon aurait ete titulaire contre le ST et la dynamique de victoires est toujours preferable a une serie de revers ...

@copainscommecochon81

Botia est encore incertain, ils leur reste quoi d'autres comme options s'il leur manque Botia plus Aguillon le weekend prochain?

@copainscommecochon81

Titulaire, je ne crois pas mais remplaçant il l'était contre le Leinster

  • math1907
    15820 points
  • il y a 4 semaines
@pascalbulroland

Oui, mais vous pouvez très bien perdre Dupont et Lebel en finale contre La Rochelle et être pénalisée pour la fin du top14 !!!! Je grossis le trait volontairement, mais je ne crois pas qu'il faille réfléchir en terme de joueurs qui risquent de se blesser, car de toute façon dans cette sport qui est leur métier ils peuvent tout aussi bien se blesser à l'entraînement !!!!
C'est leur métier de jouer au rugby et donc de risquer de se blesser !!!!!
Faire des rotations réfléchies pour permettre aux organismes de se régénérer et de supporter au mieux le choc sur la durée de la saison est une chose, mais mettre dans du papier bulles ton équipe type et ses remplaçants pendant 3 semaines en est une autre.
Je ne commente pas ce choix par rapports aux autres confrontations indirectes pour le maintien ou la qualification, car vous avez fait votre route et gagné la possibilité de perdre des matchs sans que ça ne modifie votre classement.
Par contre on a pu constater, cette saison, que les reprises après les coupures COVID19 un peu longues étaient souvent compliquées !!!!
Ça fera 3 semaines pleines sans match Les WE Pour vos joueurs qui devraient être sur la pelouse à Twickenham !!! C'est long!!!
Oui La Rochelle a perdu Aguillon, mais a retrouvé le chemin de la victoire et remis son groupe dans le sens de la marche avec une envie décuplée d'offrir ce titre à Aguillon !!!!!!
Biensur le ST reste toujours compliqué à jouer lors d'une finale, surtout lorsque c'est sa première, alors que pour le club de Toulouse c'est quelque chose qu'ils savent gérer et normalement même avec une équipe de novices ils devraient être capable d'en les mettre dans les meilleures conditions !?

Mais je trouve ce petit pari un peu osé !!!

@math1907

Si tu perds tes joueurs clés en finale, cela veut dire que tu as joué la finale avec ce qui est déjà mieux que jouer la finale sans. Aucune équipe qui a de la marge sur ses objectifs ne va exposer inutilement ses joueurs clés, surtout quand ils ont autant enchainé avant et qu'ils ont des d'absents sur les postes clés.
Trouve moi un seul entraineur qui préfère jouer Bayonne en championnat en étant déjà qualifié pour les phases finales avec Dupont, Akhi et Mauvaka et La Rochelle en finale de coupe d'Europe avec Germain, Chocobares et Marchand Junior plutôt que l'inverse (mon conseil si tu en trouves un : ne le faites pas signer cet été).

Le pire, c'est que si on avait aligné la grosse équipe hier et qu'on avait perdu un ou des joueurs clés sur la rencontre on serait en train de lire en ce moment "pari osé de Mola d'aligner les joueurs clés sur un match sans enjeu à 7 jours de la finale".

  • math1907
    15820 points
  • il y a 4 semaines
@Team Viscères

Ce que je veux dire c'est que tu ne peux pas vivre en tant qu'entraineur ou joueur avec la crainte de la blessure !!!!!!
C'est en plus le meilleur moyen de jouer avec le frein à main et de te blesser !!!!

La blessure est un élément indissociable du sport et notamment les notre !!!!!

Voilà pourquoi je pense que 3 semaines sans match avec comme seul argument les blessures possibles me paraît étrange !!!

@math1907

Ce n'est pas de la "crainte", c'est de la gestion. Oui tu peux te blesser à chaque match, tu peux prendre un carton rouge à chaque match... mais tu évites de t'exposer inutilement, faire le contraire serait un manque de professionnalisme.

Et personne n'a jamais dit que la seule et unique raison de faire tourner deux matchs à la suite c'est pour ne pas se blesser. C'est juste un hasard du calendrier qui t'incite à deux rotations d'équipes sur deux matchs de suite.
Le match à Toulon c'était pour faire souffler les cadres qui viennent d'enchainer les matchs importants sur lesquels il n'y a pas eu de rotation ou presque (Munster, Clermont, Racing, UBB avec l'équipe type en 1 mois), d'où l'équipe presque intégralement remaniée. Aucune équipe n'aurait fait enchainer un match de plus avec son équipe type sur un déplacement chez un gros alors que les phases finales sont déjà assurées. Place la finale où tu veux dans le calendrier, dans tous les cas Mola aurait fait tourner sur ce match.
Seul le match contre Bayonne est là pour préserver les cadres essentiels avant la finale, d'où l'équipe panachée avec pas mal de joueurs qui réintègrent le groupe (Cros, les deux Arnold, Tekori, Ramos, Holmes). Rien d'inédit ni d'anormal de protéger des joueurs clés à une semaine du match qui peut être le plus important de la saison. Repousse la finale d'une semaine ou deux, et tu vois la grosse équipe sur ce match pour sceller définitivement la première place... mais voilà la finale est là, Mola fait avec.

@math1907

Je suis du même avis que vous...
Dans mon commentaire précédent je notais juste la malchance d'Aguillon
La Rochelle était 3ème avant sa rencontre contre Agen ,il lui fallait donc une victoire bonifiée pour reprendre de la distance avec ses poursuivants...
Quand on voit qu'il manque 2 matchs à l'UBB qui potentiellement peut finir devant La Rochelle une fois ses deux matchs joués, le "pari" rochelais était le bon

  • flynch
    100 points
  • il y a 4 semaines

Victoire logique et peu surprenante au vue de l’équipe de Toulouse alignée. La même qui avait pris 40 points le week-end dernier contre Toulon..

@flynch

Hier, il y avait les frères Arnold, Tekori , Cros, tous des titulaires pour samedi prochain...
A Toulon, aucun titulaire n'a joué...

  • Papatch
    1644 points
  • il y a 4 semaines

Très déçu, le Stade Toulousain a bien démarré puis ...
Trois défaites de suite, je veux bien qu'on protège l'effectif pour la suite mais je n'apprécie pas cette méthode. Les doublons puis cette stratégie ne sont pas dans l'essence du jeu du Stade. Enfin, espérons que la suite montre que le staff avait raison!

  • Manu
    12910 points
  • il y a 4 semaines

Théorie du complot n°497
Je trouve très surprenante cette victoire des hommes de Yannick BRU en visite dans son club de coeur.
Que s'est-il passé pendant la mi-temps pour qu'au retour des vestiaires les toulousains aient baissé le pavillon noir et rouge?
Pourquoi n'y a t il pas eu de révolte ? Je n'ai pas vu de rassemblement des joueurs autour de leaders. Pourquoi Tekori ou Cros ont-ils semblé inexistants à ces moments où Bayonne les sanctionnait dans les rucks ? où les locaix multipliaient les en-avants ?

  • Michne
    3934 points
  • il y a 4 semaines

Beau match de l’Aviron mais mauvaise operation pour le Stade qui va devoir mettre la grosse équipe pour Clermont quelque soit le résultat de la finale; grosse deception des 2 centres argentins, il n'y a pas des centres en espoir ? Enfin il faut trouver un bon pilier droit l’an prochain t...

  • frakc
    2399 points
  • il y a 4 semaines
@Michne

"mauvaise operation pour le Stade"

Pour le déplacement à Toulon je trouvais le turn-over logique et m'attendais à une défaite (pas à une fessée non plus) sans réel impact (pour nous) au classement. Par contre je pensais qu'on allait du coup "cibler" la réception de Bayonne pour s'assurer une qualification directe. C'était le match le plus "accessible" des 4 dernières journées. Là on prend un gros risque, la première place n'est pas du tout garantie et il vaudra mieux gagner en finale de Champions. Sinon on peu vraiment craindre un effet domino et finir sans titre.

"il n'y a pas des centres en espoir ?"


Apparemment c'est pas Byzance à ce niveau... Et après deux matchs je ne sais toujours pas quoi penser de nos deux recrues argentines, ce qui n'est pas un bon signe. Sans Guitoune, Holmes et Akhi sont les titulaires indiscutables et il vaut mieux qu'ils soient là...

  • Desman
    1106 points
  • il y a 4 semaines
@frakc

Moi j'aime beaucoup les pitch chocobarres, mais je ne parle pas du joueur...

  • frakc
    2399 points
  • il y a 3 semaines
@Desman

"Moelleux et durs à la fois" (dixit la pub). Je ne sais toujours pas quoi en penser (du joueur) 😀

@Michne

Si il y a Delibes qui jouait à l'aile hier et Mallez qui était sur le banc (20 ans inter U20)

  • Oymar
    5435 points
  • il y a 4 semaines

Ne pas oublier l'UBB dans les équipes qui menacent Toulouse au classement (2matchs de retard). Il va falloir serer les fesses pour avoir sa demie a domicile...
La série de blessures+la suspension de Marchand font du mal pour la fin de saison...

  • math1907
    15820 points
  • il y a 4 semaines
@Oymar

Et puis Pour Montpellier c'est pas notre déplacement à Bordeaux qui va Nous préoccuper le plus !
On pouvait espérer recevoir l'Aviron Bayonnais en étant sauvé et préparer bien plus sereinement notre finale de Challenge.
Tant pis.
J'espère que ça ne remet pas en cause la préparation pour la finale !?
Mais clairement le match le plus important de la saison pour le MHR depuis hier soir est à nouveau la réception de Bayonne !!!!
Et indirectement la confrontation entre La Rochelle et Pau.

Mais l'UBB risque bien de prendre 5 pts contre le MHR.

Tant que nous n'aurons pas une vrai élite avec moins de match, nous aurons toujours des impasses et un championnat biaisé

@L\\\'ibère

Reduction des matchs = reduction des revenus = baisse des salaires des joueurs. J aimerai savoir ce qu'en pensent les joueurs à ce sujet

@beberarverne

Une réduction des matchs c'est aussi une réduction des effectifs : disparition des doublons, moins de blessures (moins d'enchainements infernaux, plus de plages de préparation/récupération)... tu n'as plus besoin de tripler tous tes postes. Cela fera peut-être moins d'argent à consacrer à la masse salariale mais il y aura moins de joueurs pour se la partager.
Et c'est pareil pour le gâteau "élite" : moins de revenus à partager entre moins d'élus, les élus n'y perdent pas fatalement (d'un Top 14 à un Top 10, tu peux perdre quasiment 30% des revenus TV sans que cela n'affecte les parts de chacun). Et en travaillant bien tu peux facilement t'assurer de ne pas trop perdre : quasiment que des rencontres entre "gros", beaucoup moins de rencontres dévalorisées par les impasses et rotations. Tu peux même réintroduire une compétition annexe entre les clubs de l'élite qui y feraient jouer les doublures et espoirs et les équipes de ProD2 pour que les clubs qui descendent puissent encore se montrer. Et enfin revaloriser la ProD2 pour que les clubs qui y évoluent arrêtent d'avoir l'impression d'avoir été mis à mort en y atterrissant.

La véritable raison de la non réduction de l'élite n'est de toute façon pas une peur de la perte financière pour ceux qui seront dans l'élite ou un refus des joueurs de voir éventuellement leurs salaires baisser. Il s'agit tout simplement de la peur de la quasi majorité des acteurs du Top 14 de se trouver dans le wagon de ceux qui descendent (on a vu ces dernières années, aucun gros n'est à l'abri de se rater une année et finir en bas de classement) et d'une volonté farouche de ne pas revoir leur fonctionnement.

@beberarverne

Pas forcément. Avec un championnat à 10 équipes, tu proposent 5 très grosses affiches tous les week end au lieu de 2 ou 3 actuellement. C est plus facile à vendre. La rareté créant par ailleurs de la valeur, tu revalorises ton championnat. Je suis sur que tu peux avoir plus de droit TV. Au passage, tu passes une règle qui permet un très faible quotas de non JIFF et tu renforces le niveau du réservoir EDF.
Enfin, tu augmentés très considérablement le niveau de la ProD2 et de la Nationale, ce qui va valoriser les droits TV pour eux aussi.
Plus égoïstement, j arrête de voir des matchs pourris ....

Le choix de Mola de ne pas aligner la geosse équipe ne risque t-elle pas de fragiliser l'équipe au moment de la finale? La plupart auront eu 3 semaines de repos ça parait beaucoup non?

@beberarverne

3 semaines après des match internationaux et des gros matchs de coupe d Europe, ce n'est pas si énorme que ça.

@L\\\'ibère

On verra la semaine prochaine. En effet je pense que les mecs a certains postes sont usés. Mais N'Tamck n'a pas besoin de jouer et d'enchaîner un peu? Kolbe n'a pas non plus énormément joué

Bravo aux bayonnais ! Ils avaient beaucoup plus faim que les toulousains et ils ont su contenir le peu d'actions digne de ce nom que les rouge et noir ont tenté...
Match à oublier très vite de Toulouse, il y avait longtemps que j'avais vu des toulousains jouer si mal , se faire sanctionner autant et ne pas réussir à se faire 3 passes sans tomber le ballon

Je ne trouve pas que l'essai de Ramos est "gag"...
Je trouve au contraire que c'est la bonne attitude en fin d'action (pour ce qui est du début, il fallait un oser le jouer, deux pousser au pieds dans le bon tempo et dans la bonne zone). Trop souvent, l'attaquant dans cette même situation se jette bêtement sur son adversaire sans trop savoir pourquoi sans garder la marge de sécurité en envisageant une cagade, un rebond capricieux etc...
Pour le reste victoire amplement méritée des Bayonnais qui ont respecté les bases en terme de combat, de structuration du jeu.
Mola n'a mm pas à se creuser les méninges pour discourir en terme de débriefe. Il lui suffit de passer la vidéo de conf de Urios.

  • frakc
    2399 points
  • il y a 4 semaines
@MARCFANXV

C'est d'ailleurs peut être la seule "bonne nouvelle" du week-end côté toulousain: Ramos est en jambe et à l'air bien remis de sa blessure. Bien sûr qu'il est très chanceux avec ce rebond mais traverser le terrain comme une fusée et garder toute sa lucidité pour faire le geste juste à pleine vitesse après cet effort a beaucoup de mérite. Certes, ce n'est pas un mauvais demi d'ouverture, mais c'est définitivement à l'arrière qu'il excelle et qu'il apporte une véritable plus value à l'équipe. 100% au pied (plutôt faciles) c'est bien aussi. Je pense que dans le cas d'une blessure ou absence de NTK il vaut mieux mettre Holmes (qui n'a pas été le plus mauvais sur le terrain) en 10 et Ramos en 15. Bravo à Bayonne en effet qui ne s'est pas effondrée malgré 20 première minutes en mode "sauve qui peut" et à patiemment construit sa victoire. C'est une équipe que je n'ai presque pas vu jouer, je ne sais pas si il est aussi performant d'habitude, mais, quel buteur!

Derniers articles

Vidéos
News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
Vidéos
News
News