Top 14. Section Paloise, Bayonne : destin lié, destin croisé
La Section Paloise et l'Aviron Bayonnais se battent une fois de plus pour rester en Top 14.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
Lors de sa dernière relégation en date, la Section Paloise était déjà au coude à coude avec Bayonne en bas du classement. C'était en 2005/2006.

Fin de saison sous tension en Top 14. En haut du classement, on se bat pour la qualification avec des formations qui se tiennent en un point. En bas, deux clubs sont au coude à coude pour éviter la relégation : Bayonne et Pau. L'Aviron compte 40 unités et la Section 41. Ce sera tendu jusqu'au bout entre les Bayonnais et les Palois. Lesquels partent avec le petit avantage de recevoir deux fois quand les Basques devront se déplacer à deux reprises. Premier rendez-vous ultra-important pour les Béarnais ce vendredi soir avec la réception du Racing 92. L'occasion de prendre un peu plus d'air sur l'Aviron en visite à Toulouse. En cas de succès, la Section Paloise pourrait donner le coup de grâce à son adversaire direct. Mais mathématiquement, rien ne sera fait pour autant. Il est très probable qu'il faille attendre jusqu'à la 26e journée pour savoir qui de Pau ou de Bayonne accompagnera Agen en Pro D2. Top 14. L’ouvreur champion du monde, Elton Jantjies, sera-t-il le sauveur de la Section Paloise ?Top 14. L’ouvreur champion du monde, Elton Jantjies, sera-t-il le sauveur de la Section Paloise ?Cette situation compliquée, les deux clubs l'ont déjà connue lors de la première 2005/2006. Une saison bien particulière puisqu'il s'agissait de la saison inaugurale du Top 14 après plusieurs années de Top 16. Après 23 journées, c'est Toulon, promu, qui occupait la place du SUA. Pau avait longtemps été lanterne rouge du championnat avant de se mettre à rêver du maintien. À l'orée de la 24e journée, la Section de Beauxis, Laussucq, Tabacco et Laperne était toujours en position de relégation derrière... Bayonne, 13e. Et c'est le BO, champion en titre qui se déplaçait au Hameau. Un revers, et s'en était terminé des espoirs de maintien. Grâce à des essais de Cistacq (24e), Soucaze (73e) et au pied de Beauxis Pau l'avait emporté 26 à 20 sur les Dusautoir, Lièvremont, Peyrelongue et autres Dambielle emmenés par Patrice Lagisquet et Jacques Delmas.Le Biarritz Olympique peut-il être le trouble-fête de cette fin de saison de Pro D2 ?Le Biarritz Olympique peut-il être le trouble-fête de cette fin de saison de Pro D2 ?Revenu à trois points des Bayonnais, les Palois n'ont finalement jamais réussi à faire leur retard. La faute à des revers à Paris lors de la 25e journée, mais surtout à cette défaite finale à la maison face au CO, 25 à 27. Après, quoi, la Section a passé près de dix ans en Pro D2, jouant deux finales entre 2011 et 2013, face au Stade Montois puis Brive. Avant de finalement gagner son billet en 2015 en terminant premier de la phase régulière... tandis que Bayonne était relégué en Pro D2. Quand on vous dit que ces deux clubs sont liés. Depuis, la Section Paloise n'a jamais fait mieux qu'une 8e place lors de l'exercice 2017-2018.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La fin de cette saison est honteuse. Si j'étais parieur je porterais plainte.Toulouse Bayonne c'est un résultat arrangé, ni plus ni moins...

@p.coutin

Tout à fait, Bayonne a utilisé sa puissance financière pour acheter le fragile Stade Toulousain. On était à 2 mois du dépôt de bilan, on n'avait pas d'autre choix que d'accepter.

  • frakc
    2682 points
  • il y a 1 mois
@Team Viscères

Bru ancien du stade toulousain... Coincidence? Non! Encore une preuve irréfutable de l'existence de la mafia toulousaine qui cherche à dominer le monde en s'appuyant sur le réseau des illuminatis.

  • frakc
    2682 points
  • il y a 1 mois
@p.coutin

"Y'a pas d'arrangement" comme disait Zebda et les parieurs n'ont qu'à faire quelque chose d'intelligent avec leur argent. Après, je ne sais pas si tu as vu le match, oui, ça n'a pas été glorieux de notre part avec une succession de fautes en deuxième mi-temps pas acceptables pour un leader qui joue à la maison, même avec une équipe remaniée. Mais bon, ça n'est pas de l'arrangement mais du "mal joué" alors que tout avait commencé sous les meilleurs hospices. Ça me chagrine pour la section paloise. Ceci dit ce championnat covidé avec une interminable période de doublons (cf. la coupe d'automne) a forcément été quelque peu "faussé", ça se fait plus sentir sur la fin avec des équipes qui jouent trois fois par semaine à un moment ou chaque point semble valoir double, mais il y a un effet de loupe. Après on ne peut pas refaire une saison blanche... Les clubs de D2 on le droit de monter, question de sportivité.

  • CEVEN
    182742 points
  • il y a 1 mois
@frakc

«tout avait commencé sous les meilleurs hospices»

Ceci expliquant cela ?
(désolé, elle était facile 😑 )

  • frakc
    2682 points
  • il y a 1 mois
@CEVEN

😄 Facile mais ça reste une bonne blagounette. Et puis j'aime bien qu'on me corrige quand je fais des fautes, il n'y a que comme ça qu'on apprend, j'ai toujours été nul en dictées, c'est assumé, je le vis bien, pas de soucis. 😊

Il restera le barrage, vous prendrez bien un petit derby Basque BO/AB 😉

On saura bel & bien après la 26ème journée si Pau, Bayonne ou un autre accompagnera peut-être Agen en Prod2.

  • Pianto
    39448 points
  • il y a 1 mois

ça commence avec un match bizarre puisque l'aviron fait un peu tourner et le stade toulousain beaucoup...
La section va essayer de gagner un point à domicile contre le racing mais je doute que ce soit possible.

  • Pianto
    39448 points
  • il y a 1 mois
@Pianto

ça ne s'est pas joué à grand chose... une pénaltouche perdue à la 80ème c'est râlant mais ça faisait un moment que les vert ne passaient plus la ligne de défense des racingmen...
Allez Toulouse.
Ouais, j'en suis réduit à ça.

  • Jon64
    3026 points
  • il y a 1 mois

Encore une fois "qui de Pau ou de Bayonne accompagnera Agen en Pro D2"
C'est fou comment les gens oublient qu'il y a un barrage à jouer ! Je veux bien que le finaliste de ProD2 part avec un avantage, mais quand même..

  • etutabe
    17595 points
  • il y a 1 mois

pour celle qui va sauver sa peau, je mettrai bien une pièce sur les Béarnais mais les deux vont rencontrer du lourd sur les 3 dernières journées.En contrepartie, l'équipe qui jouera le perdant de la finale de ProD2 sera affuté par les joutes précédentes...si pas de casse ou de covid

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
Arbitrage
News
Transferts
News