Ecrit par vous !
Top 14. L’ouvreur champion du monde, Elton Jantjies, sera-t-il le sauveur de la Section Paloise ?
Elton Jantjies espère apporter toute son expérience à Pau en Top 14.

Payez 8 mois au lieu de 12 !

Soutenez le Rugbynistère pendant un an avec le code AU_SOUTIEN
L'ouvreur sud-africain, Elton Jantjies, est arrivé à Pau pour suppléer Antoine Hastoy, blessé. Une aubaine pour le club béarnais qui compte beaucoup sur sa nouvelle recrue pour se maintenir en Top 14.

Elton Jantjies (1.76 m pour 89 kg) est arrivé à Pau le 17 avril dernier, en provenance des Lions. Sa franchise l’a donc libéré pour la fin de saison, afin qu’il puisse rejoindre Pau, en qualité de joker médicale d’Antoine Hastoy, blessé à l’épaule. Une excellente pioche pour le club béarnais, qui récupère un ouvreur de talent. "Je savais très bien que je rejoignais un championnat reconnu, difficile, et sur ce premier match, c’est ce que j’ai ressenti. Mais j’aime ce style de jeu", confie le numéro à Sud Ouest. Le capitaine des Lions est un joueur très complet : excellente vision du jeu, très technique, bon défenseur et très bon jeu au pied. Un talent qui devrait donc apporter beaucoup à Pau pour cette fin de saison. L’international Springbok aux 37 sélections restera donc Palois jusqu’à la fin du championnat, avant de rejoindre le club de Johannesburg, avec l’objectif de maintenir le club Vert et Blanc (actuellement 12e à un point de Bayonne, 13e) dans l’élite du rugby français. Un objectif qui ne fait pas peur au trentenaire, car il l’a déjà vécu avec les Lions : « C’est un défi que j'ai hâte de relever. Lutter pour ne pas descendre, c'est une situation difficile. Mais j'ai déjà connu ça avec les Lions », avait-il confié à Sud Ouest.

Pour Rugbyrama, le meilleur réalisateur de l’histoire des Lions explique vouloir se faire plaisir en jouant, afin de gagner les matchs : « Il faut qu’on arrive à s’amuser. Si c’est le cas et qu’on pratique notre rugby, le résultat suivra. Mon objectif est de jouer mon rugby normal, de convaincre mes coéquipiers d’en faire de même. Il ne faut pas être dépassé par l'enjeu. J’ai confiance dans ce qu’on est capable de proposer. Si on arrive à jouer comme on sait le faire, ça devrait aller ». Pour autant, le champion du monde reste humble, et ne se voit pas comme étant le sauveur de Pau : « Je n’ai pas la prétention d’être un sauveur. Je ne me mets pas une pression particulière » explique-t-il avant de poursuivre : « Champion du monde ou pas, tout le monde fera partie du projet pour sauver le club ». Il espère cependant « amener son expérience ». Une expérience, enrichie par un titre de champion du monde et dans le Rugby Championship avec les Springboks. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui a poussé le club à le recruter, comme l’expliquait son communiqué, via son site internet : « L’expérience d’Elton sera précieuse pour la dernière ligne droite de la saison. C’est un joueur qui va amener de la confiance au groupe. Son arrivée nous permet de sécuriser un poste impacté par les blessures ». Un avis que partage également son homologue, Antoine Hastoy : « C’est bien d’avoir quelqu’un qui a de l’expérience, qui a déjà joué de gros matchs. C’est bien pour le groupe qu’il puisse venir, il va emmener de la confiance, c’est sûr », avait-il déclaré lors d’un entretien avec le Midol.

Mais au-delà de l’objectif du maintien, il y en a également un autre pour le natif de Graaff-Reinet. Celui de pouvoir gagner du temps de jeu pour espérer participer aux matchs face aux Lions Britanniques, qui auront lieu cet été en Afrique du Sud. En effet, le Sud-af' n’avait plus joué depuis le 7 novembre dernier et l’arrêt du Super Rugby en raison de la crise sanitaire du Covid 19. Mais depuis le 8 mai dernier, ce n’est plus le cas ! Après avoir respecté une période d’isolement lors de sa venue en France, l’ouvreur de 30 ans a pu jouer son premier match en top 14, face à Agen. Il marquera, pour l’occasion, deux transformations et une pénalité. Une première en demi-teinte pour lui lors de cette victoire écrasante, 7 à 47, comme il le confie à Sud Ouest : "Cela a été un peu compliqué pour moi de m’adapter, je suis juste déçu. Il y avait beaucoup de vent que je ne maîtrisais pas là-bas. Mais ce n’est pas une excuse". Un succès qui était très important pour la Section Paloise, car le club a regagné la 12e place du classement, devant Bayonne. Le club Pyrénéen n’est donc, pour le moment, plus barragiste. Il reste, malgré tout, trois matchs à gagner, pour que l’objectif soit réussi pour Jantjies et Pau. Le prochain en date ? Vendredi, face au Racing 92. Un gros rendez-vous pour les Palois, et un joli duel à suivre entre Russell et Jantjies.

Théophane Le Bourgeois
Théophane Le Bourgeois
Cet article est rédigé par Théophane Le Bourgeois, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Pianto
    39452 points
  • il y a 1 mois

c'est étrange ce recrutement pour trois matchs.
il va apporter une plu valu, c'est un joueur de haut-niveau mais être le sauveur, je ne crois pas. C'est du rugby, le sport collectif le plus collectif. Si la section échappe au barrage, ce sera d'abord et avant tout grâce au groupe plutôt qu'à un joueur.

A priori, à Agen, Jantjies a été plutôt bon dans l'animation mais maladroit devant les poteaux. pas grave, c'était Agen (même si avant le match, j'étais inquiet) mais des coups de pied décisif, le petit Hastoy nous en a passés quelques uns. Chaque point va compter, on a un point d'avance, 3 matchs à jouer dont 2 à domicile, le dernier contre le MHR qui ne devrait plus rien avoir à jouer à ce moment là...
A mon avis, ça va se jouer jusqu'aux dernières secondes du dernier match.

C'était vraiment à l'ouverture qu'il y avait besoin de recruter à la Section ? Pas sûr ...

  • oc
    7306 points
  • il y a 1 mois
@Ghy Nofèros

On attend Pianto , ou tu nous mets un peu plus sur la voie ?

@Ghy Nofèros

Recruter une seconde ligne pour pallier à la blessure de Hastoy, cela n'aurait peut être pas été un choix judicieux .............

@L\\\'ibère

Nan mais j'ai dit une connerie, j'ai lu vite et je pensais pas qu'il était juste un joker médical
Oui, du coup c'est pas mal.

  • oc
    7306 points
  • il y a 1 mois
@Ghy Nofèros

Tu as qd mm ouvert une brèche pas anodine . A explorer ...

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
Arbitrage
News
Transferts
News