VIDEO. RUGBY. Traumatisé par la prison en France, James O’Connor ne supportait plus le français
James O’Connor a porté les couleurs de Toulon avant de rejouer pour les Reds.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'ancien joueur australien de Toulon James O’Connor est revenu sur un épisode très traumatisant de sa carrière : ses nutis passées en prison en France.

VIDEO. Super Rugby. James O'Connor goûte à la chiropractie de Michael WellsVIDEO. Super Rugby. James O'Connor goûte à la chiropractie de Michael WellsJames O’Connor a vécu mille vies. De prodige du rugby australien à ses frasques en Europe et ailleurs, le 3/4 australien aura été l'une des figures du rugby mondial pendant de nombreuses années. À 30 ans passé, et alors qu'il est plus proche de la fin de sa carrière qu'à son début, le Wallaby est revenu sur une période compliquée de sa vie. Une période où il a fait de multiples abus. Lesquels l'ont conduit non seulement à avoir une crise dans le bus de Toulon, mais aussi à faire de la prison pendant quelques jours pour détention de drogue. Gardes à vues levées pour Ali Williams et James O'Connor, les deux joueurs poursuivisGardes à vues levées pour Ali Williams et James O'Connor, les deux joueurs poursuivisUn épisode qui l'a marqué mentalement et physiquement comme il le confie à Fox Sports : "C'était dur, vraiment terrifiant parce que personne ne parlait anglais là-dedans. C'était choquant, mec. La première nuit, quelqu'un a chié dans ses mains et l'a frotté contre le mur. Une autre nuit, un gars a juste crié toute la nuit à plein poumon. Il n'a fait que crier. Je me suis réfugié contre Ali (Williams) pour qu'il me protège." Un épisode traumatisant pour l'Australien qui n'a ensuite plus voulu entendre du français, ni le parler pendant une année entière. Entendre cette langue le ramenait à ces nuits de cauchemar en prison.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par RugbyPass (@rugbypass)

Après des années d'abus, il a enfin pris soin de lui par la suite et a pu retrouver les Wallabies. Il vise désormais la coupe du monde pour faire ses adieux au rugby international et souhaite continuer à jouer en Australie ou bien au Japon. Il se dit ouvert à une carrière d'entraîneur à l'avenir et se voit pourquoi pas devenir joueur-entraîneur dans un avenir proche.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • duodumat
    26532 points
  • il y a 3 semaines

Je pense que Rugbynistère ce n'est pas la place d'un tel article, malgré la pertinence de quelques commentaires.
Parce que ce sont deux joueurs qui ont vécu ce traumatisme ? Cela ne le justifie en rien, même s'il s'agit d'un fait divers qui provoque un débat intéressant.

Beaucoup de gens en prison qui auraient plus leur place dans un établissement psychiatrique. Mais voilà, il est beaucoup plus simple d'enfermer quelqu'un que de s'occuper de lui.Et puis c'est bien démagogique, beaucoup de gens aiment les solutions binaires. Et tant pis si ça l'endurcit, fait son éducation criminelle, et a toute les chances de le rendre encore plus dangereux pour la société.

@potemkine09

Attention qd même, concernant O Connor nous ne connaissons pas le dossier, on peut considérer qu il avait un bon avocat, si le juge a décidé une telle peine et de cette incarcération, c est qu il y avait matière à sanctionner, et cela malgré l entourage dont il a bénéficié. Ce qui n est pas le cas de tous les pénitents !

@Passovale

Je suis d’accord mais ça ne justifie pas l’état, voire l’existence des prisons françaises, à mes yeux.

  • CEVEN
    197549 points
  • il y a 3 semaines
@potemkine09

+ 100
«Beaucoup de gens en prison qui auraient plus leur place dans un établissement psychiatrique. »
Ou dans des centres d'accompagnement (moins lourds et coercitifs)

Il y a quelque chose de vicié et dévoyé dans la réponse pénale qu'imposent les dogmes français: datés & obsolètes.
Alors qu'ailleurs la solution passe par des prises e charge et des solutions/réinsertions par l'accompagnement

Mais depuis des lustres (Sarko?) la politique du chiffre, conduit à une judiciarisation de comportements ne relevant ni de la sphère délictuelle (qui dit addiction, dit maladie), ni correctionnelle ( consommation et non revente)

@CEVEN

La prison ne sert pas à protéger qui que ce soit, bien que ce soit l’argument avancé. Depuis le temps que ça existe, ça se saurait si c’était efficace.

Ce qui est efficace en matière de sécurité, c’est de s’attaquer à la misère (économique, sociale, sanitaire…).
La surreprésentation carcérale par rapport à la population générale concerne très majoritairement les plus précaires. C’est vrai dans tous les pays du monde.

La prison proche de Bordeaux est une des pires en terme de surpopulation : régulièrement autour des 150%. Ça représente plus de la moitié des cellules avec 3 détenus au lieu d’un, dans 9m2, 23h/24. Comment peut-on croire qu’on puisse s’améliorer dans ces conditions ?
Surtout en sachant que les détenus sont très souvent des personnes lourdement abîmées par leurs histoires de vie…

"alors qu'il est plus proche de la fin de sa carrière qu'à son début", grand moment de journalisme...

  • CEVEN
    197549 points
  • il y a 3 semaines
@Le Haut Landais

As usual 😊

Je crois que le XV de la pénitentiaire de Fleury Merogis cherche un entraîneur joueur.
Ben voilà James…

  • Yonolan
    140462 points
  • il y a 3 semaines

Si cela l'a traumatisé et a été un facteur supplémentaire pour lutter contre son addiction , tant mieux
Si ça a pas marché je lui conseille de consommer de la cocaïne en Turquie ou au Cambodge
Ca lui permettra de relativiser son expérience française
Et attention si il finit au japon ; plaisante pas trop non plus avec ça là-bas

@Yonolan

Le Canada vient d'autoriser le port de moins de 3gr de drogue dite dure...
Le saviez vous, la France est le plus gros consommateur de psychotropes malgré une législation des plus sévère sur ces "produits"..??
La lutte contre la drogue est un échec, la continuer n'est que politique et pour plaire à un électorat qui se voile la face...
Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire, je dis juste qu'il faut faire autrement...mais ça, seul nos politiques peuvent le faire...encore faut-il qu'ils le veuillent

@pascalbulroland

En tous cas, ne rien faire serait déjà mieux que de continuer ce que l’on fait.

  • dusqual
    35626 points
  • il y a 3 semaines
@pascalbulroland

oui, on a en effet une situation qui est des plus paradoxales. c'est certainement dû en effet à une volonté de plaire à un électorat qui devient moins tolérant, moins compréhensif. car il faut pas se leurrer, notre société devient puritaine, n'acceptant plus les différences, ceux qui sortent du moule, créant des catégorisations systématiques.

y a qu'à voir par exemple les réactions pendant ces deux dernières années avec les non vaccinés ou la marginalisations des fumeurs sur les dernières décennies, la montée des mouvements nationalistes en politique...
la population de plus en plus égoïste, portée par l'émergence des réseaux sociaux, le culte de soi, le dogme du pognon se fait balader par les médias et répond parfaitement à la volonté de diviser pour mieux régner des politiciens.

à côté de ça tu rajoutes les lobbies pharmaceutiques qui lâcheront jamais le morceau pour continuer à vendre leurs anti-dépresseurs et autres drogues légales (car on oublie souvent ceux qui sont arrivés à la drogue après une opération lourde et qui n'ont jamais pu décrocher des anti douleurs)

bref le système est bancal parce qu'il est régit par l'argent et qu'il est plus important de continuer à alimenter le système que de régler les problèmes.

@dusqual

Aux Etats-Unis, ce n’est pas qu’après des opérations lourdes qu’ils ont distribué des opioïdes à gogo. Je n’ai pas le chiffre en tête mais le nombre de morts par an à cause de ça chez eux est littéralement scandaleux.

  • CEVEN
    197549 points
  • il y a 3 semaines
@pascalbulroland

"Je ne dis pas qu'il ne faut rien faire, je dis juste qu'il faut faire autrement..
votre propos révèle avec justesse ce crasseux (intellectuellement parlant) paradigme que nos "penseurs" dirigeants (élus et donc légitimes) ne parviennent pas à renverser.
Alors certes, la zon en France, c'est ni la Turquie, ni l'Irak; encore moins la Birmanie
Mais la politique répressive chez nous conduit à des aberrations flagrantes, délirantes et quelques fois tragiques.

Alors qu'ailleurs ....

@CEVEN

Merci pour votre commentaire...

  • Yonolan
    140462 points
  • il y a 3 semaines
@pascalbulroland

Je ne voulais absolument pas faire l'apologie de la répression dans ce domaine; loin de là

Je pense même le contraire

enfin je parle pour les consommateurs addicts

Je voulais simplement dire que nos prisons ne sont pas forcement les plus dures du monde

et que si cet épisode lui a flanqué la trouille tant mieux si cela a pu l'aider à raccrocher

  • CEVEN
    197549 points
  • il y a 3 semaines
@Yonolan

Vos comm. sur le 'Nistère demandent rarement rectification tant dans leur justesse, que leur pertinence
Une fois n'est -donc- pas coutume 😊
Poser «et que si cet épisode lui a flanqué la trouille tant mieux si cela a pu l'aider à raccrocher» est difficilement recevable
Est-ce la finalité de l'emprisonnement que de " flanqu(er) la trouille?
Un détenu doit-il ressentir/subir/vire dans la peur pour s'amender ?
Ce système carcéral eb foutant la trouille, ne brise-t-il pas des individus ?

Une détention (selon la Loi) n'est pas fondée à briser un individu, mais comme une peine pour ensuite l'accompagner sur le chemin de la "réinsertion"('resocialisation"?)

Au delà, incarcérer (même si c'est en préventive) des consommateurs de drogues au lieu d'opter pour une solution d'accompagnement est une ineptie dénoncée depuis des lustres
Avec raison ...

  • Yonolan
    140462 points
  • il y a 3 semaines
@CEVEN

Je suis totalement d'accord avec vos propos et je pense que la prison pour des consommateurs est une aberration
et non ce n'est pas une finalité de flanquer la trouille et surement pas le rôle de l'incarcération et la prison a depuis longtemps échoué dans son rôle de réinsertion

  • CEVEN
    197549 points
  • il y a 3 semaines
@Yonolan

En accord parfait avec votre analyse
En marge (pas en marche) c'est quand votre prochain édito sur les déboires de la FFR alors que Atcher (@Cher ?) vient compléter le tableau des margoulins convoqués en septembre en correctionnelle ?
Attendu avec impatience avec pistache & mojito 😉

  • Yonolan
    140462 points
  • il y a 3 semaines
@CEVEN

Oui il va falloir que je m'y mette
Mais actuellement je termine la coque et le pont d'un chalutier et j'avoue que je veux terminer cette partie là et c'est très chronophage
Mais promis lors du prochain comité directeur , je retrousserai les manches...

  • CEVEN
    197549 points
  • il y a 3 semaines
@Yonolan

Charpentier de marine ?
"Bon courage & bel ouvrage !" disaient jadis mes mentors en construction bois
Même si j'imagine que la résine doit ajd prévaloir sur le bois en nautisme 😊

  • Yonolan
    140462 points
  • il y a 3 semaines
@CEVEN

alors non juste des maquettes de bateaux en bois
Et aucun avec des canons ( hormis un Chebec )
Pas que des bateaux d'ailleurs mais aussi des avions en bois et même le premier sous marin russe du 18 -ème siècle qui fut un vrai échec
J'ai toujours aimé ça
Mais rien ne navigue...

@Yonolan

Merci d'avoir préciser votre pensée...

@Yonolan

Si la prison empêchait la récidive ça se saurait c'est même plutôt le contraire... Son seul intérêt est d'isoler les gens dangereux.

Prenons ce cas précis par exemple, un traumatisme est plus un facteur favorisant la prise de drogue que l'inverse.

  • AKA
    57833 points
  • il y a 3 semaines

J’ ai suivi quelques uns de ses matchs et il fait une excellente saison il a l’ air de s’ être remis dans l’ axe .De plus je ne lui jette pas la pierre! J’ ai vu un témoignage d’ un malfrat qui avait des années de cabane derrière lui avoir vu un péquin qui avait fait 1 mois de tôle pour des infractions routières partager sa cellule. Le gars a pleuré tous les jours. Le malfrat se demandait ce que faisait ce gars dans ce quartier et dans quel état il est retourné à la vie civile

Remake de midnaïte expresseu peuchère

C'est vrai qu'aux antipodes, on marche sur la tête...

  • alan75
    1213 points
  • il y a 3 semaines

"parce que personne ne parlait anglais là-dedans. C'était choquant," ce qui me choque c'est le motif de sa présence en prison.
Pour le reste c'est l'arrogance anglo-saxonne niveau zéro...

  • P243151
    7209 points
  • il y a 3 semaines

Pauvre chéri et il fera comment pour ne entendre le français si jamais il est sélectionné peut-être qu’il jouera avec des boules quies

  • CEVEN
    197549 points
  • il y a 3 semaines
@P243151

Pauvre chéri
Ce type de rhétorique viriliste est-il évitable ?
En quoi un séjour en zon légitime-t-il un trauma quelconque ?
Et ce quel qu'en soit le motif (en l'espèce la détention de coke est somme toute assez banale, nonobstant sa prohibition)
La prison n'a pour vocation ni de briser, ni traumatiser.

Aucune incarcération ne se passe de manière univoque
Certains détenus ont le cuir pour la passer sans s'en soucier
D'autres plus fragiles (moins endurcis/préparés/habitués) y laissent une part d'eux-même.

Dans un bled proche, un infirmier s'est flingué suite à un séjour en zon préventive pour des faits mal qualifiés (et -in fine- non avérés)
Un autre "Pauvre chéri" ?

Derniers articles

Vidéos
News
Sponsorisé News
News
Vidéos
News
Vidéos
Vidéos
Sponsorisé News
Vidéos