VIDÉO. RUGBY. Ramos, Dumortier, Capuozzo, etc. Voici tous les essais d’Italie - France !
Pour ce premier match du Tournoi des 6 Nations 2023, la France a été prolifique et repart de Rome avec le bonus offensif malgré une indiscipline criante.
Pour ce premier match du Tournoi des 6 Nations 2023, la France a été prolifique et repart de Rome avec le bonus offensif malgré une indiscipline criante.

Avec un début de match prolifique, les Bleus sont venus à bout des Italiens ce dimanche 5 février. Sur la pelouse du Stadio Olimpico, le XV de France gagne le derby latin. Néanmoins, la réussite française n’éclipse pas pour autant la forte indiscipline observée chez les hommes de Fabien Galthié. Face à la formation internationale la moins pénalisée au très haut niveau, ils ont commis pas moins de 9 fautes en première période. À titre d’exemple, Fabien Galthié et son staff demandaient aux joueurs de rester sous la barre des 10 sanctions, un chiffre largement dépassé. L’arbitre anglais Matthew Carley a eu du travail sur la pelouse romaine.

Avant la rencontre, le manager de l’équipe de France Raphaël Ibañez allait dans le sens d’un “optimisme” italien. Selon ce dernier, les transalpins poseraient des sérieux problèmes au Bleu en début de match. Une idée qui s’est vérifiée et qu’il détaille ainsi à travers des propos relayés par Rugbyrama

On ne va pas jouer sur les mots, très ou trop. L’optimisme fait partie de leur source de motivation, c’est normal qu’ils s’appuient sur leurs récentes performances. Il y a un vent de renouveau autour de ces Italiens. Ça leur donne de l’enthousiasme et sans doute, que ça se concrétise par une entrée en matière assez furieuse de leur part. Ils chercheront probablement très vite le soutien du public. En face, on devra répondre présent dès le coup d’envoi avec beaucoup d’énergie face à une équipe qui cherchera aussi à avoir l’appui du public.”

RUGBY. 6 Nations. Pour la presse italienne, la Squadra ne présente pas en ''victime sacrificielle'' face au 15 de FranceRUGBY. 6 Nations. Pour la presse italienne, la Squadra ne présente pas en ''victime sacrificielle'' face au 15 de France

Essai la France, Thibaud Flament (5’) : 

Essai refusé pour la France, Charles Ollivon (15’) : 

Essai pour la France, Thomas Ramos (19’) :

Essai pour la France, Ethan Dumortier (27’) :

Essai pour l’Italie, Ange Capuozzo (33’) :

Essai de pénalité pour l’Italie (51’) :

Essai pour la France, Matthieu Jalibert (67’) :

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Yonolan
    188839 points
  • il y a 1 an

"L'arbitre, c'est comme le vent et la pluie. Il fait partie du jeu. Il faut faire avec." disait ce brave Lucien Mias il y a quelques décennies
Toujours d'actualité

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News