VIDEO. Pour Daniel Herrero les  « mercenaires de Toulon sont devenus des hommes sensibles  »
Daniel Herrero évoque la réussite du RCT.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Pour Daniel Herrero, invité de l’émission Thé ou café sur France 2 ce dimanche matin, les mercenaires de Toulon sont devenus des hommes sensibles.
On ne se lasse jamais de l’écouter. Depuis le temps, on pourrait croire que Daniel Herrero tourne en rond et répète inlassablement les mêmes choses. Mais il n’en est rien. D’un stade à l’autre, en passant par les bodegas et les plateaux de télévision, le philosophe du rugby par excellence trouve toujours le bon mot pour parler du rugby mais aussi de la vie. Invité de l’émission Thé ou café sur France 2 ce dimanche matin à l’occasion de la reparution de son « Dictionnaire amoureux du Rugby », l’ancien joueur de Toulon est notamment revenu sur la réussite de son club de cœur, récemment titré pour la troisième fois consécutive en Coupe d’Europe.

S’il n’est pas forcément partisan de la stratégie employée par le président du RCT Mourad Boudjellal, à savoir acheter les meilleurs joueurs du monde pour seulement aller décrocher des titres, il fait remarquer que « ces gens venus d’ailleurs se sont empeignés des passions du lieu, […], de mercenaires qu’ils étaient par définition, ils sont devenus plutôt des hommes assez sensibles aux choses du monde dans lequel ils jouent. » On en redemande.

Crédit vidéo : francetv

Si vous souhaitez revoir l'émission en entier, c'est par ici.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

La reussite de toulon c est de reunir un entrepreneur qui prend des risques, une palette de joueurs exceptionnels et ... un manager unique qui sait gerer les egos des stars. La meilleure chose qui soit arrivee a toulon c est la nomination de PSA a la tete de l edf. Sinon Toulon serait un club ordinaire du top 14.

Ils ne viennent pas pour le cheque sinon ils auraient tres bien pu aller a toulouse ou au racing comme l a fait carter car la paye est la meme...
Mai l avantage de toulon c est qu il gagne...

Il parait que les joueurs sont devenus tellement sensibles que bakies ne peut plus s'endormir sasns son doudou!

Non, sans rire, ces mecs sont tous de grands joueurs qui sont heureux de jouer ensemble, c'est pour eux une véritable aventure humaine et à chaque match ils les mettent sur la table!

Quel régal de l'écouter étaler sa vision du rugby et sa philosophie. Il nous explique clairement et toujours avec cette verve méridionale qui fait de lui un passionné, un "😜agnolesque" de l'ovalie , à cent à l'heure. Je bois littéralement ses paroles les amis.

  • RollandCulet
  • il y a 5 ans

Tu t'es pignolé ??

  • Montpellier rugby
  • il y a 5 ans

BRAVO a Toulon,il sont pour moi le meilleur club du monde n'empeche que CLERMONT il merite au moins un tire en champions cup

Que c'est beau, mais que c'est beau !
Décidément, notre Daniel a le truc pour nous prendre aux tripes pendant ses discours. Et quelle construction ! Dès le début de la question, il sait mot pour mot comment il va tourner ses phrases jusqu'à la conclusion !

Je vais en faire grogner certains, mais il y a plus de joueurs formés au club à Toulon qu'à Oyonnax

Critiquer Toulon en regardant les trois dernières saisons est franchement une affaire de couillus.

Empiler les titres européens et nationaux ne se fait pas sur une somme d'individualités payées comme des cochons, mais avec une équipe soudée, passionnée et extrêmement bien préparée.

Je n'utiliserais plus le terme de mercenaires pour qualifier les stars toulonnaises. Cette équipe a largement mérité le respect.

  • areuh83
    24576 points
  • il y a 5 ans

@Définition du mot mercenaire dans Wikipedia :
Un mercenaire est un combattant étranger aux parties en conflit, « spécialement recruté dans le pays ou à l'étranger » et qui « prend une part directe aux hostilités ». Ce combattant doit également avoir un « avantage personnel » à participer à ce conflit, qui doit prendre la forme d'une rémunération « nettement supérieure à celle » de ses homologues de l'armée régulière.

Moi ce que je relève c’est ça : « spécialement recruté dans le pays ou à l'étranger », dans le pays…

Ce qui veut dire que tout joueur français ayant signé un contrat avec un club qui ne l’a pas formé (ou d’où il n’est pas natif) sur le sol national ou à l’étranger doit être considéré comme mercenaire.

N'est-ce point le cas de tous les joueurs français...
Autre chose, Parra a, à quelques euros près, le même salaire que Giteau...

Je ne me lasse jamais des envolées lyriques de ce grand monsieur du rugby qu'est Daniel Herrero, philosophe à ses heures, mais je rejoint le point de vue de Pat33700 en y apportant même une précision entendue de la bouche même de Mourad Boudjellal lors de son passage au grand journal : le modèle économique qu'il a mis en place et qui lui permet d'attirer de grands joueurs et aussi de les motiver est le suivant, et a priori identique au modèle toulousain, à savoir que les contrats qu'il propose sont de deux types, soit avec un salaire fixe, soit avec un salaire plus des primes en fonction de la participation du club aux phases finales et aux titres gagnés...

Je sais pertinemment que ça n'explique pas tout, mais cela reste quand même un élément de motivation supplémentaire... 😉

  • ced
    100308 points
  • il y a 5 ans

sur les 7 derniers commentaires 6 sont Toulonnais.
vous êtes tous JIFF ?

Il arrive quand même à associer dans une même interview "hommes sensibles" et Bakkies Botha. Incroyable ce Daniel! Plus sérieusement, son raisonnement est bon. C'était effectivement des mercenaires à leur arrivée, par définition. Mais ils ont prouvé depuis qu'ils se battent pour le club et la ville avec leur coeur; ce qui est plutôt incompatible avec la notion de mercenaire

  • m73
    10463 points
  • il y a 5 ans

Il faut aussi prendre en compte une chose, c'est qu'à la base Toulon a sus monter en Top 14 grâce a sa stratégie mais n'a pas tout de suite cartonné. Il a fallu du temps et de l'argent mais aussi beaucoup de couilles pour monter le projet qu'on connaît.

Parce que bon il y a pas mal de joueurs "cassés" qu'on voyais déjà à la retraite que Mourad est allé cherché, à remis sur pied. Le meilleur exemple c'est Wilkinson qui était "foutu" avec justement son club de coeur "Newcastle" , 3 ans sur le banc ou à l'infirmerie à voir la vie en noir avec son fameux "club de coeur" . N'empêche que c'est bien Toulon qui lui a proposé un challenge de dingue et qui en a fait un légende parmi les légendes. Pour ça il a fallu du fric, oui, mais aussi de l'audace, de la passion et du courage et ça, sauf erreur de ma part, aucun autre club ne l'avait fait.

Après perso je suis Néo-Zélandais, on serait venus me voir pour me dire : "tu veux jouer dans le meilleur championnat du monde, dans une équipe ou les plaçes sont à prendre et qui a pour projet de devenir la meilleure d'europe...et bien sûr un salaire jamais vu au rugby ? Bah je sais pas vous mais moi je signe ! "

@Pat33 Le montant du chèque est je pense, depuis au moins 2 saisons, plus l'unique motivation. La région, la passion des supporters, le défi sportif, l'envie de gagner des titres sont je pense passés au premier plan. Toulon n'a plus besoin d'aligner une somme de beaucoup supérieure aux autres clubs français ou même d'autres championnats pour attirer des joueurs.
Ce qui est également le cas pour beaucoup de clubs de Top14 aujourd'hui, qui proposent tous un challenge sportif fabuleux.

alors personnellement et vue de mon petit niveau, si la boite concurrente a mon employeur me propose un poste mieux payé et plus interaissant, j aime bien mon boss et la boite dans la quel je suis ( et encore) mais j hésiterai pas longtemps, J imagine mal pourquoi ça devrai être différent dans le rugby.

  • Sly
    848 points
  • il y a 5 ans

Concernant l'envie des joueurs de venir jouer à Toulon, ce n'est pas simplement le chèque, mais aussi le contexte géographique de notre région, c'est juste une des plus agréable et belle du monde.. C'est sur que la Rade de Toulon ça doit changer du "😜ériph" à Paris ou de la pluie à Grenoble 😉.

À titre d'exemple, Wilko habite à Bandol..

Je ne comprend pas comment on peut reprocher à des joueurs de ne pas rester à vie dans leur club de coeur. Le rugby est devenu un métier, les joueurs gagnent leur vie en jouant et ils vivent rugby h24. On peut donc comprendre que des joueurs quittent un club où ils ne se sentent plus bien, ou bien qu'ils quittent un club qui va leur baisser le salaire (exemple USAP, BO) pour un autre. Faut se mettre à leur place, ils ont des crédits des obligations de lieux aussi (leur conjointes ...), des projets pour leur reconversion... C'est normal qu'ils n'aient pas envie de voir leur niveau de vie baisser. Il faut se mettre à leur place, c est facile de dire que nous on ferait pas ça pour l'argent et de dire qu'ils ont pas "l'amour du maillot" mais c est pas aussi simple que le rugby de clocher qu'on a tous pratiqué ni de l'ère ante professionnelle.

C'est un constat sincère et surtout pragmatique. Car si le RCT est un club avec beaucoup de moyen il devient également un club avec des titres (des finales), ce qui n'est pas le cas de tous les clubs à gros budget. Il faut intégrer des joueurs dans l'équipe et qu'ils s'adaptent. C'est du long terme, c'est limpide lorsque l'on regarde l'équipe type, peu de changement d'une année sur l'autre.
Il suffit de regarder Toulouse, Clermont, racing, SF, lou et le FCG tous les clubs au dessus de 20 millions d'euros de budget, pour s'apercevoir que le budget ne fait pas tout.
Toulouse est pour moi le modèle type de ces grands clubs à gros budget avec une stabilité : manager évidemment et joueurs (depuis 1996 4 titres de champions d'europe et 7 Brennus)

pour rejoindre l'article sur les galères du PUC,le philosophe du rugby va certainement apporter sa caution ,au titre se son engagement dans ce Club dans les années 1995;

Mouais, bon là pour le coup dans le sport pro les joueurs qui ne viennent pas pour le chèque y'en a pas beaucoup quand même ! Y'a qu'à voir les joueurs qui quittent leur "club de coeur" alors que celui-ci est condamné à descendre en division inférieure ( cf. USAP, BO, ... ). Dans le sport pro les joeurs ne pensent qu'à leur carrière et àrien d'autre ... malheureusement.

C'est vrai que Mourad boudjellal a changé le rugby français en injectant de l'argent pour faire venir des joueurs a ses débuts . Mais c'est avant tout en homme d'affaire il a plus que quintuplé le nombre d'emploi administratifs , il permet une évolution économique comme nous l'a rappelé Degun. Mais merde , certes il y a le salaire mais un joueur qui a peut être une décennie a jouer encore ne joue pas pour l'argent forcément ! Ce discours est lassant a force , Mourad a fait un pari en allant chercher des joueurs a une époque , il cherche toujours des joueurs a forte valeur marchande et marketing mais son équipe a gagne 3 fois la coupe d'Europe . C'est tout ce qu'on peut retenir et il a des joueurs français a chaque poste qui devraient normalement être en équipe de France (sauf a l'aile et l'arrière ).

  • m73
    10463 points
  • il y a 5 ans

Encore une fois Daniel a tout dit. J'ai eu la chance d'être entraîné par lui dans les années 90 et je peu vous dire qu'en plus de cette intelligence qui le caractérise on as surtout affaire a un homme, un vrai, capable de vous transcender dans le combat mais aussi d'aller soigner un adversaire blessé.

  • Kadova
    31045 points
  • il y a 5 ans

@Illia Degun
Il me semble que Mourad Boudjellal avait dit qu'il voulait maintenant une equipe de jeunes ?

Ceci dit, je pense que cela fait un moment que les "mercenaires" de Toulon sont sensibles. C'est quand meme des joueurs de rugby a la base, meme si l'argent est une motivation.

Oui,Dany,Mourad Boudjellal est entré dans le Rugby avec un but "le court terme". Les résultats lui ont donné en partie raison mais force est de constater que de tous les "mécènes" qui sont apparus sur la scène de notre sport (avec M Savare,Lorenzetti,Altrad entre autres) il est peut-être le seul à avoir récupéré les billes qu'il avait investi profitant du tissu économique,passionnel de Toulon,du Var voire de PACA.
Le système économique semble viable et pour rejoindre le cœur nostalgique de Dany, il serait temps maintenant de mettre au devant de la scène les minots du centre de formation ,imprégnés du professionnalisme apporté par les pointures ( depuis Umaga jusqu'à Botha,Hayman ou Williams) et qui ont montré leur savoir faire récemment à Clermont.
Il est temps de passer au moyen voire au long terme avec encore une ou deux "😜ointures" par ligne mais avec l'objectif de donner à tous ces jeunes du Club l'occasion et le plaisir d'entrer sur le pré de Mayol jouer devant la famille,les amis et gouter eux aussi à l'honneur de porter le maillot du club qu'ils représentent..

Sans vouloir critiquer le RCT, si les joueurs étrangers se sentent bien à Toulon, tant mieux, mais reconnaissons que c'est quand même le montant du chèque qui les a fait y venir... Il est bien gentil papy avec son bandana et ses envolées poétiques, mais là, il faut arrêter de fumer la moquette...

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
Transferts
News
News
News
News
News