VIDEO. Le talonneur Codie Taylor enrhume la défense sur 40 m, les Maori All Blacks crucifient le Japon
Maori All Blacks. Codie Taylor enrhume la défense du Japon.
Admirez en vidéo l'essai du talonneur le plus rapide de la planète rugby, Codie Taylor lors du deuxième match entre les Maori All Blacks et le Japon.
Une semaine après avoir été corrigé par les Maori All Blacks (61-21), le Japon a offert une bien meilleure opposition aux Néo-Zélandais sur la pelouse du Chichibunomiya Stadium. Un essai à la 80e du troisième ligne Dan Pryor a cependant permis aux visiteurs de l'emporter malgré la belle remontée des Japonais (18-20). Après une bonne entame face à un adversaire rapidement réduit à 14 suite à la biscotte de Tom Franklin (6e), ces derniers ont néanmoins encaissé deux très beaux essais. À la 22e minute de jeu, Nehe Milner-Skudder a parfaitement exploité le mince espace entre deux défenseurs pour aller à dame. Et que dire que l'accélération du talonneur Codie Taylor sur près de 40 mètres quelques instants plus tôt. En septembre dernier, le joueur de la province de Canterbury nous avait d'ailleurs déjà régalés en ITM Cup grâce à sa vitesse, peu commune compte tenu de son gabarit (1m 83, 106 kilos), mais cela reste tout de même impressionnant.


Crédit vidéo : NZAUTV Rugby Internationals

Menés 15 à 0, les Brave Blossoms ne se sont pas écroulés pour autant. Au contraire, ils ont répondu de fort belle manière juste avant la pause par l'intermédiaire de l'ailier Akihito Yamada en bord de touche. Revenus dans la partie, les hommes d'Eddie Jones ont mis la main sur le cuir dans le second acte. Grâce à leur pack, que l'on avait déjà vu conquérant la semaine passée, ils ont obtenu un essai de pénalité dès la reprise. Quelques minutes plus tard, Ayumu Goromaru, décisif sur le premier essai, a ramené les siens à égalité sur pénalité (15-15). À moins de dix minutes de la sirène, l'arrière a une nouvelle fois trouvé la mire pour le plus grand bonheur des supporters nippons et de ses coéquipiers (18-15).

La victoire était alors à portée pour les Japonais
. Mais les Maori All Blacks ont lancé une dernière attaque à partir de leurs 22 mètres à moins de trente secondes du coup de sifflet final, et obtenu une touche 60 mètres plus loin. En la jouant rapidement, ils ont ainsi créé un surnombre, parfaitement exploité au large par le centre Charlie Ngatai, auteur d'un magnifique offload pour Pryor à la sirène. Une fin de match cruelle pour le Japon.


Crédit vidéo : NZAUTV Rugby Internationals
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Kintoa
    761 points
  • il y a 4 ans

C'est tout bonnement incroyable la vitesse à laquelle ils ont exécuté leur dernière contre-attaque ! Pour un baroud d'honneur, sur que c'en est un !

  • Nbat64
    8313 points
  • il y a 4 ans

Well done Maori! Cette dernière attaque magnifique, ils font aussi bien que les blacks. Pour une équipe compose avec uniquement des joueurs de ITMcup sa montre le niveau des NZ, skills et vitesse.

  • m73
    10428 points
  • il y a 4 ans

Crochet histoire que tu choppes la crève et puis mistral histoire de la filer à toute l'équipe adverse ! Impressionnant !

Derniers articles

News
News
Transferts
News
News
News
News
News
News
Sponsorisé News
News