VIDEO. La mêlée du XV de France (trop) surveillée face à l'Italie selon Yannick Bru
La mêlée du XV de France (trop) surveillée face à l'Italie selon Yannick Bru.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Le XV de France a pris le meilleur sur l'Italie dans le Tournoi mais sa mêlée a été beaucoup sanctionnée. Ce n'est pas une coïncidence selon Yannick Bru.
Dimanche dernier, le XV de France a su prendre le meilleur sur l'Italie à la faveur de trois essais en moins de dix minutes. Cependant, et comme face à l'Angleterre, tout n'a pas été parfait. D'un point de vue physique, les Français ont cette fois-ci tenu la distance malgré une baisse de régime après la 60e et les trois essais. À ce moment-là, l'équipe de France n'a presque plus touché le cuir dans ce qu'a décrit Philippe Saint-André « une bouillie de rugby ». L'entraîneur des avants Yannick Bru regrette également que le point fort du Crunch, à savoir la discipline, ait un peu été laissé au placard face aux Transalpins. « Contre les Anglais, la semaine dernière, on avait subi quatre pénalités sur la totalité du match. Là, on en prend seize » confie le spécialiste des avants sur l'Equipe.

Particulièrement sanctionnée, la mêlée française a souffert la comparaison face à son homologue italienne et ses 100 % de ballons gagnés. « Une fois pour une mauvaise introduction, une autre fois pour une mêlée relevée, deux fois pour une mauvaise liaison des piliers. » Bru y a va d'ailleurs de sa petite explication personnelle. « J'ai l'impression que certains ont fait un bon travail de lobbying dans la semaine pour que notre mêlée soit étroitement surveillée. » À vous de juger avec les images qui suivent.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • ringo
    5260 points
  • il y a 6 ans

pour en avoir discuté lors d'un apero rugby avec un arbitre niveau federal (peut etre se reconnaitra t il !!!)
arbitrer une mélée est probablement l'une des phase de jeux les plus difficile !

de là a parler de lobbying (ou pour d'autre de s*d*mie!!!!!)
on a systhematiquement de meilleurs angles de vue grace aux cameras
que lorsque l'on est a coté et a la meme hauteur de 16 golgoth en train de pousser
les uns contre les autres .

la premiere ligne italienne a été egale a elle meme
autant l'admetre !!!!!

  • Grisou
    17632 points
  • il y a 6 ans

Il y a toujours des interprétations qui paraissent hasardeuses en mêlée, mais dans l'ensemble, je trouve que Castro est juste énorme... Pas spécialement besoin de lobbying pour expliquer ca !

ben moi j'ai joué aux 3 postes de première ligne, et je suis rarement d'accord avec les arbitres français notamment... un peu plus avec les british
pour moi Castro n'est pas à la faute quand il met les genoux au sol et se récupère, il n'écroule pas, il a toujours ses appuis au sol, il absorbe la pression et nous creve sur ce coup il est juste énorme

j'en discutais avec Aroun y'a pas longtemps et disait qu'il fallait absolument mettre les arbitres en situation pour qu'ils comprennent et à mon grand bonheur je viens de lire dans le midol qu'ils allaient monter à marcoussis justement pour cela

perso je trouve qu'on veut beaucoup trop légiférer et comme souligné précédemment je ne supporte plus de voir les mêlées qui avancent et l'arbitre siffler systématiquement pénalité ou le 8 attendre que l'arbitre siffle alors qu'il y a de quoi jouer derrière
tant que la mêlée avance autant la laisser avancer comme un maul et au lieu de pénaliser au max mettre un bras cassé pour inciter les 8 à jouer plutot qu'à attendre les 3 points
la mêlée telle qu'elle est arbitrée ne sert plus à rien!

par rapport à l'effet bouchon de champagne, il y a 2 causes et on ne devrait pas forcément sanctionner par ce que ce n'est pas plus dangereux que ça
d'abord le pilier droit qui est vraiment en travers et va chercher direct sous le talon... le problème est que le pilier droit est forcément un peu en travers de par sa position
ensuite on peut avoir des reins hyper solides, on est de chair et d'os avec des articulations et une colonne qui n'est pas "soudée" comme une barre de métal
il est logique lorsqu'on plante les pieds dans le sol et que deux packs poussent, la pression s'exerce soit vers le haut soit vers le bas. On convient que vers le bas c'est dangereux. quand en plus tu as 2 types de 120 kg qui poussent au cul sans amplifie grandement le bordel
dans le cas ou les 2 packs avancent ça ne peux que monter, une fois que tu es debout c'est la pression des secondes lignes qui fait que tu continues à avancer ou pas..laissons faire cette phase n'est pas dangereuse
bref le second point est que celui qui ne veut pas reculer est obligé ou d'écrouler ou de se relever
la règle visant à minimiser les impacts est très bien cela qu'elle diminue le phénomène

pour la mêlée qui s'écroule... il faut siffler parce que ça craint
pourquoi une mêlée s'écroule?
le plus basique c'est les épaules qui descendent plus bas que le bassin au moment de s'allonger.. pourquoi?
là c'est très pervers
soit je subis la pression , donc je suis en difficulté je n'arrive pas à m'allonger (pour visualiser imaginez le pilier qui est plié en 2 alors que la position idéale est allongé) du coup, j'attire mon avis vers moi et vers le bas et c'est lui qui perd ses appuis parce que je ne lui offre pas de résistance... 9 fois sur 10 c'est lui qui est sanctionné alors que c'est moi qui suit en difficulté et qui l'oblige à aller au sol
ça revient au fait d'effacer l'épaule
aujourd'hui les très grands comme debaty doivent chercher à écarter et reculer leurs appuis à l'entrée pour avoir le temps de s'allonger sinon ils sont morts
ensuite il y a la perte d'appuis , souvent un tres lourd contre un plus léger, le terrain se dérobe
(parenthèse pour la pelouse du stade de france qui ne nous favorise pas du tout dans cet exercice puisqu'on a des piliers techniques à petit gabarit)



Quand Castrogiovanni met les deux genoux au sol, il me semble que c'est sanctionnable... je me trompe ?

  • CedricH
    15270 points
  • il y a 6 ans

Comme Rcdcentre, il faut privilégier l'autocritique, mais je me dis que c'est pas impossible.
Par exemple, cette saison, quand Census Johnston joue avec le ST, sur pratiquement toutes les mêlées, il est sanctionné. Il peut bien sûr faire des erreurs, mais un joueur de cette qualité ne peut pas être systématiquement coupable. Sans parler de lobbying, je pense que les arbitres ont des idées préconçues sur certains joueurs ou équipes, et qu'ils se basent sur ceux-ci quand ils ne sont pas sûrs de ce qu'il se passe, ou quand c'est litigieux...

c'est toujours compliqué de savoir qui domine la mélée c'est rarament claire même au ralentis alors pour les arbitres... la seule façon des fois de savoir qui domine c'est etre dans la mélée mais c pas possible 🙂.
Pour les 2 premières mélées je suis totalement d'accord avec l'arbitre on voit en effet bien les français reculer.
Pour la 3ème c'est Doussain qui essaye d'engager direct derrière les pieds vu qu'on s'était fais enfoncer les 2 premières.
Par contre la 4ème jke la comprends on a l'impression que l'aritre sait déjà a l'avance qu'il va siffler contre les français.
Et sur la 5 ème j'ai l'impression de voire le pilier italien tomber.

Mais effectivement comme dis précédemment les Français ont peut etre moins privilégier la mélée lors de l'entrainement et ils ont souffert un moment contre les italiens avant de retrouver leurs repers.

Ce serait bien que les arbitres laissent jouer a la sortie des mélée quand la balle est exploitable. car de plus en plus les équipes cherchent la pénalité au lieu de lancer le jeu alors que ce sont souvent de bonnes rampe de lancement.

  • rico55
  • il y a 6 ans

Je n'ai pas trouvé l'arbitre très cohérent dans son arbitrage sur l'ensemble du match. J'ai trouvé quand meme dommage que l'arbitre ne demande pas de jouer quand le ballon était exploitable en sortie de mêlée. Et d'ailleurs les commentateurs anglais semblent assez étonnés des décisions de l'arbitre.

Les posts précédents expliquent bien les raisons de ces pénalités, mais parler de lobbying est un peu simpliste et empeche une saine autocritique

  • jumisao
    20538 points
  • il y a 6 ans

Je suis pas spécialiste du pack et des mêlées, donc je me suis toujours demandée comment un arbitre pouvait savoir, quand les 2 1ere lignes se relevaient, qui était responsable. Même chose quand ça tombe. Est-ce le pilier A qui tombe ou est-ce que c'est son vis-à-vis qui le fait tomber? Forcément, certaines fois, quand je vois un pilier qui met à sa main au sol, mais que l'arbitre sanctionne l'autre pilier pour être tombé 2sec plus tard, j'ai du mal à comprendre.

A mon avis, ce qui a fait la différence en mêlée c'est la préparation.
Les bleus ont massacré les Anglais dans ce domaine, par conséquent je pense que les Italiens ont énormément travaillé sur ce domaine pour éviter de connaitre le même sort, d'autant plus qu'ils avaient été moyen contre les Gallois dans ce domaine si je ne me trompe pas.
A l'inverse, nos piliers avaient été performant dans ce domaine et moyen dans le jeu courant contre les Anglais, contre l'Italie ils ont été plus forts dans le jeu courant et moins en mêlée. Ce qui me fait penser que l'on a davantage travaillé le jeu courant au détriment de la mêlée.
Ils ne faut cependant pas oublier qu'a la fin de la partie on a été en infériorité numérique en mêlée, même si on a été dominé avant.
Pour moi, la mêlée française est en générale plus forte que celle de l'Italie, mais je suis assez chauvin donc je me trompe peut être.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
News
News
News