VIDEO. Champions Cup - Les avants rochelais marchent sur les Harlequins
Champions Cup - Le Stade Rochelais a construit son succès sur les Harlequins devant.
Les avants du Stade Rochelais ont plusieurs mis leurs homologues des Harlequins sur le reculoir en Champions Cup et ainsi récupéré le ballon.

VIDEO. Champions Cup - Les avants rochelais marchent sur les HarlequinsRESUME VIDEO. Champions Cup. Qualification historique de La Rochelle pour les quarts de finaleOn a tendance à voir La Rochelle comme une équipe spectaculaire qui marque beaucoup d'essais. Une impression qui se confirme grâce aux chiffres puisque c'est la meilleure attaque du Top 14. Et le plus souvent, ce sont ses trois-quarts qui ont le beau rôle au large. Mais ces derniers savent très bien que la moitié - voire parfois plus - des honneurs revient à leurs avants. Dernièrement, les noms qui ont été les plus prononcés après les performances des Maritimes sont ceux d'éléments du huit de devant à commencer par Vito, Botia et plus récemment Priso et Bourgarit. 
VIDEO. Champions Cup - Les avants rochelais marchent sur les HarlequinsVIDÉO. La Rochelle - SUA. Pierre Bourgarit enchaîne 3 changements de bras et 3 raffuts sur 15 mètresPreuve de leur énorme travail sur le pré, Botia et Priso font partie des nominés pour le prix de joueur européen de l'année. Ce dimanche, ils ont encore été au four et au moulin en Champions Cup face aux Harlequins. Tantôt en portant le ballon puis en découpant de l'Anglais mais surtout en les mettant sur le reculoir. A eux deux, Botia et Bourgarit ont avancé sur 128 mètres à la faveur de 32 courses et battu huit défenseurs.

En mêlée fermée comme ouverte, la performance collective des gros a aussi été remarquable.
 Auteurs d'un 100 % sur leur introduction, ils ont plusieurs fois récupéré des ballons aux visiteurs dans cet exercice (3 mêlées perdues). Une leçon de puissance, d'envie et de technique, notamment de la part des deux piliers internationaux, Atonio et Priso.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Devant ça envoie quand même ..
Bourgarit m'impressionne à chaque match ! Priso est monstrueux, mais on a bien vite enterré Uini qui a fait une saison vraiment bof l'année dernière, et qui revient très fort depuis le début de celle là. Il est moins médiatisé et peut-être que ça lui fait du bien..

Du mauvais usage du titre

" Les avants du Stade Rochelais ont plusieurs mis leurs homologues des Harlequins sur le reculoir en Champions Cup et ainsi récupéré le ballon. "


encore une phrase codée??

  • Iyhel
    22770 points
  • il y a 1 an

La domination rochelaise s’est quand même un peu éteinte en été mi-temps hein...

Même les commentateurs se marrent en voyant la domination des gros de La Rochelle!
Belle performance.

" LES AVANTS ROCHELAIS MARCHENT SUR LES HARLEQUINS" : Voilà le genre de titre qui ne me ravit pas surtout quand on lit plus loin :"les avants de La Rochelle punissent les Harlequins". Z'ont eu le tort d'avoir l'audace de disputer ce match et donc méritent d'être punis ? Faudrait pitêt cesser d'employer ce genre d'expressions, le rugby est un jeu, pas une guerre.

@lelinzhou

"Les avants rochelais chahutent les Harlequins et les mettent sens dessus-dessous"... C'est moins guerrier mais est-ce que les Harlequins préfèreraient cette formulation ?

@Kad Deb

Faites l'amour, pas la guerre :les Rochelais culbutent les Harlequins sur le gazon de Marcel Deflandre...

@lelinzhou

Si les Anglais n'étaient pas consentants, cela tourne au viol et les Rochelais vont se retrouver sur #balancetonporc.

  • Ahma
    76259 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

Pour La Rochelle c'est #balancetonport.

@Team Viscères

Meuh non, parait qu'il y a pas mal d'homosexuels dans le rugby anglais.

@lelinzhou

Tu as raison.... Nul besoin d'utiliser le champ lexical de la guerre pour décrire une action sportive ...

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Ça fait parti du jargon rugbystique, c’est comme cela depuis des décennies et tu changeras pas ça.

@Khris

Non, je ne le changerai pas et c'est dommage. Cela fait aussi des décennies qu'on insulte les joueurs et les arbitres, que des joueurs trichent, cognent, cassent délibérément d'autres joueurs, ce n'est pas pour autant que c'est honorable. J'ai eu il y a soixante ans un entraîneur en junior qui nous donnait des consignes genre "le 10 je veux plus le voir à la 2e mi-temps". Je crois que ça n'a pas tout a fait disparu encore, mais puisqu'il y a des décennies que ça dure...

  • Khris
    19611 points
  • il y a 1 an
@lelinzhou

Je pense qu’on à tous connu ça, ça veut pas dire qu’il faut tuer le 10 ou marcher sur les gars, il faut le prendre comme une expression, faire mal à l’adverssaire Sur les placages ou les percus, mettre la mêlée adverse sur le culs pour l’expression « leur marcher dessus ».
C’est pas à prendre au pied de la lettre, d’ailleur Ce sont des termes toujours employés et tu vois beaucoup de joueurs se faire marcher dessus ? Et les anglais sont pas les derniers à savoir qui tué avant la mi temps, souviens toi Plisson ou plus loin encore Blanco.

@Khris

J'ai vu un massicois marché littéralement sur un vannetais, oui. Justifier l'emploi de terme comme des "faut pas prendre au pied de la lettre", ça change quoi de changer l'expression au final ?

@Khris

"Et les anglais sont pas les derniers à savoir qui tué avant la mi temps, souviens toi Plisson ou plus loin encore Blanco."
Ben tu vois que ce n'est pas que des mots... En tout cas c'était pas le cas de ce gros con d'entraîneur, Cor..., s'il vit encore il se reconnaîtra.

@lelinzhou

Être anglais cela mérite quand même une petite punition. Si le bon dieu les a mis sur une île à l'écart ce n'est pas pour rien non?

  • Ahma
    76259 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

J'ai de plus en plus de mal à suivre. Les Anglais et les Bretons ce n'est pas les mêmes, chacun d'un côté de leur ruisseau commun ?
C'est comme si on disait que les Parisiens d'un côté de la Seine sont un peuple radicalement différent de ceux de l'autre côté de la Seine, c'est difficile à concevoir.

@Ahma

T'entends quoi par "les mêmes" ? Si c'est "à l'opposé", alors on est d'accord.

  • Ahma
    76259 points
  • il y a 1 an
@Babalonis

Les mêmes à l'opposé, comme un reflet dans un miroir donc.

@Ahma

Un miroir déformant, ne conservant pas grand chose de commun.

  • Ahma
    76259 points
  • il y a 1 an
@Babalonis

Allez, tu m'as convaincu, je me suis décidé à aller visiter vanne l'été prochain.

@Ahma

Viens donc, qu'on s'en jette une.

@Babalonis

Laisse tomber c'est un Alsatruc, il est mi-allemand mi-ouiche lorraine. Il ne peut pas comprendre.

  • Ahma
    76259 points
  • il y a 1 an
@Team Viscères

Chlorraine ? C'est qui ?

Je rappelle qu'en fait je suis mi-briard ( pas de rapport avec ma pilosité ), c'est pourquoi je comprends le français.

@Ahma

mi-braillard ?

  • Ahma
    76259 points
  • il y a 1 an
@Babalonis

Juste un quart, un quart silencieux, et trois quarts aile. D'accord, c'est beaucoup, mais c'était avant, maintenant je n'ai plus que deux quarts.

Non, en fait, mi-briard signifie que j'ai été élevé moitié au munster, moitié au brie.

Et tu auras donc appris ceci : en général je suis peu exigeant avec moi-même quant au niveau de mes commentaires, mais passé minuit ils se transforment en citrouilles.

@Ahma

Trop de fromage et pas assez de soupe, apparemment, si j'ai bien suivi.

Tu dois faire fureur passé minuit pour Halloween.

  • Ahma
    76259 points
  • il y a 1 an
@Babalonis

C'est bien résumé.
Si ce n'est que pour moi Allo-ouine n'existera jamais.

@Team Viscères

Oui mais les Irlandais aussi sont sur une île, pourtant ils sont fréquentables!

@breiz93

Il fallait bien mettre des gens pour surveiller les Anglais, on a donc sacrifié les roux.

@Team Viscères

+1 C'est pour ça qu'il y'a les Gallois et les Ecossais. Tu m'en dira tant.

Grosse performance en effet, les Anglais n'étaient pas venus pour faire du tourisme ! Bravo aux Rochelais !

Derniers articles

News
News
News
Amateur
Ecrit par vous !
News
Ecrit par vous !
News
News
News
Transferts
News
News