VIDÉO. À 12 contre 15 et dans une fin de match hollywoodienne, le Racing s'impose de justesse face aux Harlequins
Le Racing a fait ce qu'il fallait face aux Harlequins en Champions Cup.
Après deux défaites en autant de matchs en Champions Cup, le Racing 92 devait réagir ce dimanche, face aux Harlequins. Chose faite, avec ce succès étriqué 30 à 29.

TRANSFERT. TOP 14. Le GROS coup du Racing 92 qui s'offre Siya Kolisi pour plusieurs saisons !TRANSFERT. TOP 14. Le GROS coup du Racing 92 qui s'offre Siya Kolisi pour plusieurs saisons !En grande difficulté au classement après les deux rencontres perdues face au Leinster et les Harlequins, le Racing se devait de réagir ce dimanche face aux Anglais, afin d'espérer une éventuelle qualification pour les phases finales de Champions Cup. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que tout avait bien commencé pour les coéquipiers de Gaël Fickou. Plus tranchants que leurs adversaires du jour, les Franciliens dominent de la tête et des épaules la première mi-temps, inscrivant d'ailleurs deux très beaux essais (Fickou et Kamikamica). Si bien qu'à la pause, le Racing menait tranquillement 14 à 3. Le début de seconde période fut également parfait pour les joueurs de Nanterre, qui, sur le renvoi, ont réussi à récupérer le ballon afin d'aplatir un troisième essai, signé Saili (21-3). L'on se dit alors que les Ciels et Blancs vont finir le travail comme il se doit, en allant pourquoi pas chercher le bonus offensif. Mais voilà, les Anglais en décidèrent autrement : Care, puis Murley par deux fois passèrent la ligne d'en-but du Racing, avant que Russell ne se rende coupable d'un en-avant volontaire, synonyme de carton jaune et d'essai de pénalité. Un énorme coup dur, car au-delà de donner l'avantage aux Anglais, l'ouvreur écossais laissa ses coéquipiers à 12 contre 15, Taofifenua et Ben Arous étant également sortis (76ème, 27-29).

VIDEO. 100m remontés en 18 secondes : les Harlequins nous gratifient de LA contre-attaque parfaiteVIDEO. 100m remontés en 18 secondes : les Harlequins nous gratifient de LA contre-attaque parfaiteMalgré cette triple infériorité numérique, les Franciliens ne baissèrent pas les bras. Une détermination payante puisque sur le renvoi, les Anglais se mirent à la faute. Une erreur que sanctionna le jeune demi de mêlée du Racing 92, Le Garrec (30-29). Un succès aussi prestigieux que mérité, qui relance quelque peu les Ciels et Blancs dans cette Champions Cup. Actuellement 8èmes de la poule A (derniers qualifiés), les coéquipiers de Woki se déplaceront en Irlande du côté du Leinster lors de la dernière journée...

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

J'ai trouvé qu'il y avait quand même du mieux dans leur jeu. Ça commence un peu à cliquer et avoir un peu de structure dans leur offensive. Même Woki, qui fait peine à voir depuis qu'il a quitté Bordeaux, a pris un peu de mieux. Mais c'est encore brouillon en attaque et pire en défense. Ils concèdent beaucoup trop de pénalités et ça manque de concentration et de liant parfois. Ça risque de faire mal la semaine prochaine.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
Ecrit par vous !
News
Vidéos
News