Vidéo. 6 nations. Spectacle, maîtrise et suspens entre l'Irlande et le Pays de Galles

Vidéo. 6 nations. Spectacle, maîtrise et suspens entre l'Irlande et le Pays de Galles
Les Irlandais battent les Gallois et s'adjugent une troisième victoire dans le Tournoi.
Au terme d'un match à rebondissements, les Irlandais ont acquis leur troisième succès de la compétition et peuvent encore rêver au sacre final.

Parmi les deux dernières équipes de la compétition, avec l'Angleterre, à aborder la troisième journée encore invaincue, l'équipe d'Irlande défiait le Pays de Galles avec l'ambition d'enchaîner. À l'Aviva Stadium, ce sont pourtant les visiteurs qui vont planter la première banderille du match avec une pénalité de Halfpenny dès la 3e minute. Cette pénalité encaissée a pour bienfait de réveiller les hommes de Joe Schmidt qui mettent la marche avant et multiplient les séquences pour atteindre les 22 adverses. Après un gros travail du pack, Murray fait le choix d'écarter à cinq mètres de la ligne. Sexton servi allonge un modèle de passe longue qui bat trois défenseurs ; Stockdale, à la réception, plonge dans l'en-but (3-5, 6e).

Après un début de match en fanfare, les deux équipes se neutralisent et commencent alors un long round d'observation. Les Irlandais tiennent le ballon et occupent le camp adverse mais font face à une défense galloise étanche menée par un Navidi hyperactif (15 plaquages à la 40e). À la 21e minute, les Gallois atteignent enfin le camp adverse, le demi de mêlée Gareth Davies joue très bien le coup, devant l'en-but, battant Stockdale d'un retour intérieur bienvenu. Le demi de mêlée permet à son équipe de prendre les devants, inscrivant par la même occasion son deuxième essai de la compétition (5-12).

À la surprise générale, les Gallois, pragmatiques, mènent à cinq minutes de la pause. C'est sans compter le regain irlandais qui se matérialise par une pénalité de Sexton, d'abord (8-12, 36e), puis par un essai de Aki, tout en puissance, à la conclusion d'un gros travail de sape des hommes en verts. Dominateurs, les Irlandais regagnent les vestiaires en tête face aux accrocheurs soldats de Warren Gatland (15-13).

Shingler maintient les Gallois à flot

Poussés par leur essai juste avant la pause, les Irlandais repartent bille en tête et infligent une démonstration de puissance à leurs homologues, dès le début du second acte. L'ailier Leavy est à la conclusion d'une véritable leçon de puissance de sa formation, symbolisée par la percussion du troisième-ligne du Leinster sur le dernier défenseur (22-13).

Devant leurs supporters, les coéquipiers de Rory Best, qui fête sa 109e sélection, se mettent en quête du bonus offensif. C'est le pilier Cian Healy qui va marquer après une très grosse pression mise par le pack. Après 52 minutes de jeu, l'Irlande tient le bonus (27-13).

Menés, les coéquipiers d'Halfpenny n'abdiquent pas pour autant et tentent de tenir le ballon (75% de possession pour les locaux sur les 80 minutes). Sur une superbe passe sautée dans les 40, les Gallois créent le décalage et Steffan Evans atteint les 22. Les Gallois changent le sens du jeu et une nouvelle sautée, signée Parks, permet à Navidi d'avoir une situation de surnombre. Il négocie parfaitement le décalage devant Kearney et sert Shingler qui plonge en coin (27-20).

Et à la fin, c'est l'Irlande qui gagne !

Dominé depuis le début du match et mené au score depuis la 6e minute, le XV du Poireau revient finalement à une longueur d'un essai transformé. Quelques instants plus tard, une pénalité poteau-rentrant frappée par Murray - Sexton étant touché - les Irlandais pensent avoir fait le break (30-20). C'était sans compter sur la fusée S. Evans qui conclut un travail de ses coéquipiers en passant la ligne, une minute après le renvoi (30-27).

Les Gallois monopolisent le ballon dans les derniers instants et repartent depuis leurs 22 pour aller décrocher la gagne. Ils se retrouvent dans un schéma similaire à la journée précédente, tentant le tout pour le tout pour battre leurs adversaires du jour. Après plusieurs séquences, ils cherchent un décalage sur l'extérieur, l'ailier irlandais Jacob Stockdale intercepte, plein de culot, avant d'aplatir entre les poteaux. Le joueur de 21 ans entérine la victoire d'une équipe d'Irlande, toujours en course pour le Grand Chelem.Crédit vidéo : Six Nations Rugby

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
Transferts
News
News
News
News