RUGBY. 6 Nations. Les Anglais ''se font sulfater en Angleterre'', lance Bastareaud mais attention !
Equipe de France. Mathieu Bastareaud face à l'Angleterre dans le Tournoi.

Soutenez le Rugbynistère pour le prix d'une pinte !

L'ancien centre de l'équipe de France Matthieu Bastareaud évoque pour RMC le match du Tournoi des 6 Nations entre les Bleus et l'Angleterre.

6 Nations. Eddie Jones sait comment battre l'équipe de France et la priver du Grand Chelem6 Nations. Eddie Jones sait comment battre l'équipe de France et la priver du Grand ChelemLe sélectionneur anglais Eddie Jones a annoncé la couleur dès le début de la semaine avant le match décisif entre la France et l'Angleterre. Le XV de la Rose va venir à Saint-Denis pour concasser les Bleus et les priver du Grand Chelem tant attendu dans l'Hexagone. Les Anglais ne réalisent pas un bon Tournoi jusqu'à présent et ce match pourrait leur permettre de terminer sur une bonne note. "Il faut toujours se méfier des Anglais. Ça fait un voire deux ans que c’est un peu compliqué pour eux mis à part la tournée d’automne. Ils viennent pour tout simplement gâcher la fête. Ils n’attendent que ça !", lance Matthieu Bastareaud via RMC. L'ancien centre tricolore n'est pas vraiment effrayé par cette équipe, mais il sait aussi que ce sont des combattants qui ne vont rien lâcher. Surtout après la défaite à Twickenham face à l'Irlande. À 14 contre 15, ils ont montré beaucoup de fierté et d'orgueil.

Une victoire face aux hommes de Fabien Galthié pourrait leur éviter non seulement de terminer à la 5e place, mais de subir encore les foudres des supporters et des observateurs au pays. "Ils se font sulfater en Angleterre et ils le méritent, car ça fait un moment qu’ils se cherchent derrière. [...] C’est moins bon que nous, mais devant ils ont retrouvé de la hargne et de l’agressivité", ajoute Vincent Moscato. Nul doute qu'ils vont proposer un énorme combat devant en mêlée fermée comme dans les rucks. Ils pourraient ainsi récolter de bons ballons à exploiter pour Marcus Smith. L'ouvreur n'a pas certes pas l'expérience des grands rendez-vous comme Owen Farrell, qui manque aux Anglais selon Basta, mais il peut à tout moment mettre le feu à la défense. Celle des Bleus a heureusement montré toute sa solidité face au Pays de Galles. Pour l'heure, difficile de dire qui sortira vainqueur de ce match au sommet. Réponse samedi sur les coups de 23h.Tournoi des 6 Nations. Marcus Smith vs Romain Ntamack : le feu rencontre la glaceTournoi des 6 Nations. Marcus Smith vs Romain Ntamack : le feu rencontre la glace

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires

Ce qui me frappe chez les Anglais, c'est la faiblesse de leur réservoir derrière: j'ai l'impression qu'ils entrent dans une génération creuse.

Un seul joueur chez les arrières a le potentiel pour être de classe mondiale: Smith.
Ceux qui sont déjà là depuis un moment ont perdu de leur aura. Farrell, Watson, Daly, May, Nowell, Tuilagi accusent un peu le coup, notamment à cause de multiples blessures et aucun remplaçant ne semble se détacher. Seul Slade a su maintenir son niveau mais il est utilisé en 12 qui n'est pas son meilleur poste. Youngs est à la toute fin de sa carrière et Randall, sans être un mauvais joueur, n'est pas le joueur d'exception que les médias cherchent à nous faire croire.

C'est surtout la relève qui ne me séduit pas. Beaucoup ne semblent pas pouvoir faire mieux que le niveau national.
Randall, Malins et Steward pourront peut-être me contredire mais ils ont l'air dépassés physiquement, soit par la densité physique (cf Randall qui souffre en défense), soit par la vitesse du rugby international (cf Malins dominé par van der Merwe, Lowe et Adams, Steward qui ne fait aucune différence). Radwan et Quirke méritent d'être revus et pourraient s'imposer rapidement.

Derrière, c'est franchement le désert et en particulier au centre. Marchant, Mark Atkinson et Lawrence sont d'honnêtes joueurs de Premiership mais ne devraient pas être en équipe nationale. Il en va de même pour Odogwu et Dingwall. Mallinder n'a jamais confirmé son potentiel. Redpath a filé en Écosse. Je n'arrive même pas à penser à d'autres jeunes à ce poste.
On retrouve aussi dans le squad des Northmore ou Furbank qui ne seraient même pas dans les 42 en France. J'ai un peu plus d'espoirs pour Hassell-Collins mais ce n'est pas même pas le premier nom auquel je pense quand il faut parler des futurs ailiers.
Le poste de demi d'ouverture semble plus fourni avec donc Smith mais aussi Bailey, de Glanville (fils de) ou Charlie Atkinson, voire Umaga.

Si la situation n'est pas du tout la même devant, je crois que je n'avais jamais vu une ligne d'arrière anglaise aussi fade depuis l'ère de Hodgson, Flood et autres Flutey et Sackey.

@Imanol votre idole

c'est vrai que leur ligne de 3/4 est bien faiblotte. s'ils n'avaient pas autant de blesses, ce serait bien different meme si les joueurs dont tu parles s'approchent de l'age de la retraite (au moins internationale).
Au centre, c'est le desert derriere Farrell, Tuilagi et Slade et c'est vraiment un gros probleme.
Il leur restera a tout concasser devant et enquiller les pénalités

Pour le coup je suis d'accord avec Basta. Si on garde notre niveau de jeu et notre solidarité, et qu'il n'y a pas d'autre cas de Covid, on devrait s'imposer plutôt "facilement".
Depuis le début de ce tournoi, ils n'ont vraiment pas montré grand chose.
Une défaite qui a fait mal en Ecosse, une "petite" victoire contre les italiens (le pire match de ce tournoi en terme de contenu je pense), une victoire grâce aux trop nombreuses fautes galloises, et une défaite logique contre les irlandais.
Ils n'ont marqué que 8 essais, contre 14 pour nous. Nous sommes l'équipe la moins pénalisée, et même s'ils ont cette faculté à pousser leurs adversaires à la faute, nos joueurs ont beaucoup progressé dans ce domaine.
Je vois donc une (large) victoire des bleus, avec un score serré à la mi-temps et l'écart creusé en seconde période. Et j'espère au passage quelques caramels sur Smith l'arrogant.
Les anglais finiront 4e, un progrès vs l'an dernier 😀

Je crois qu'on a tendance à oublier que les Anglais ne sont pas obnubilés par les Bleus, ils viennent avant tout pour sauver leur tournoi. Eddie Jones doit commencer à sentir que si la tendance se poursuit il fera pas de vieux os à ce poste.

Bien sûr que ça leur fera plaisir s'ils gagnent contre nous, mais je doute que ça soit leur ressort principal à l'heure actuelle.

@Glas.Wegian

Tout à fait d'accord.
Je pense même que ça nous excite plus nous de les battre. En effet, ils gagnent plus souvent qu'on ne les bat, depuis quelques années.
En tous cas, si nos petits surdoués ne s'effondrent pas psychologiquement, cela promet un beau combat.

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News