RESUME VIDEO. Top 14 - Castres soulève le Brennus après un match parfait
Top 14 - Castres. Kockott et Capo Ortega autour du bouclier de Brennus

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien !
Retour en vidéo sur la victoire de Castres en finale du Top 14 contre Montpellier samedi soir sur la pelouse du Stade de France.

Top 14 - Les 5 points à retenir de la finale entre Montpellier et CastresChristophe Urios et le CO avaient très bien préparé leur coup face à Montpellier. Et il a fonctionné à merveille. Sous la houlette d'une charnière Rory Kockott/Benjamin Urdapilleta des grands soirs, et grâce à une défense plus solidaire que jamais, Castres a parfaitement maîtrisé son sujet. En face, le MHR a balbutié son rugby, Ruan Pienaar passant notamment à côté de sa finale, et s'est heurté aussi bien au rideau défensif tarnais qu'à la volonté des hommes d'Urios.

Le CO a capitalisé sur les fautes héraultaise grâce au pied d'Urdapilleta (8e, 15e, 19e, 30e) avant de porter un premier coup grâce à Julien Dumora avant la pause. L'arrière récompensant le gros travail des avants et une excellente conservation en prenant le meilleur sur deux défenseurs en bout de ligne. Le réveil de Montpellier a eu lieu avant l'heure de jeu. Les Héraultais ont pris d'assaut l'en-but castrais et récolté un carton jaune (Jacquet, 54e) puis un essai de pénalité.

Mais ils se sont montrés bien trop perfectibles et ont laissé trop de points en route pour espérer renverser le cours du match. Le coaching n'y a rien fait pas même que les dernières forces déployées par les hommes de Vern Cotter. Sur leur nuage et surtout sûrs de leurs forces, les joueurs du CO ont parachevé leur très belle soirée par un essai de Mafi, tout juste entré, avant de soulever le Bouclier.

Lien Vidéo




Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Snark
    6698 points
  • il y a 2 ans

"bien trop perfectibles" cela voudrait dire quoi ? A côté de la plaque ? A l'ouest ? Mal dans leurs crampons ?

Brive aurait gagné cette finale... sans les essais certes mais les essais ça compte pas .

  • Kad Deb
    29877 points
  • il y a 2 ans

Amusant cette propension des Castrais à faire tomber les équipes avec des packs de mammouths : Grenoble en 1993, Montpellier cette année. Ça va devenir une marque de fabrique...

  • Kad Deb
    29877 points
  • il y a 2 ans

Finalement, le bel échafaudage du MHR n'a pas tenu le coup. Si Altrad a mal à la tête, il peut toujours demander des cachets à Revol...

Mais quel talent ! Victoire tellement méritée, bravo Urios et l'équipe. Vous nous avez vendus du rêve ????

Le Brennus retourne en Aveyron pour le plus grand plaisir de tous ceux qui étaient éliminés avant la finale. Jamais Castres n'avait eu autant de supporters... L'année prochaine j'irai peut être voir un match à Pierrantoine Fabre quand ils joueront contre l'ASM...

@beberarverne

Dans le Tarn!

  • Kad Deb
    29877 points
  • il y a 2 ans
@Emi8185

Piégé !

  • FRLab
    46256 points
  • il y a 2 ans

Le résumé vidéo de Canal: de l'intérêt de voir juste les buteurs enquiller les pénalités sans voir les actions qui précèdent.... On croirait les résumés de Stade 2 de la grande époque quand les cabanes écrasaient des chiens et que des cochons gambadaient dans le maïs 😉

  • xeuz
    4205 points
  • il y a 2 ans
@FRLab

très juste ! quel résumé de merde !

  • AKA
    49558 points
  • il y a 2 ans
@xeuz

Dans la lignée des commentaires pendant le match...

Le pilier de cette victoire castraise c’est Urios ! Urios est un stratège qui sait analyser les forces et les faiblesses à la fois de son équipe mais aussi de ses adversaires et comme aux échecs sait mettre en place des tactiques qui s’appuient sur ses propres faiblesses et celles de ses adversaires... Faire douter le ST, le R92 puis le MHR repose sur une science de tacticien et de psychologue... ces trois équipes étaient montées en puissance tout au long de la saison et Urios en coachant ses hommes les a arrêté NET... Car Urios est un vrai Coach au sens thérapeutique du terme (psychologique) il sait « sussurer à l’oreille » de ses hommes , les rassurer et leur faire cracher le meilleur d’eux-mêmes !!! Il me fait penser à Napoléon dans sa manière de fédérer ses grognards pour aller au combat d’une manière collective et solidaire, jusqu’à la mort ! Les Boudjellal, les Altrad vont chercher à le débaucher dans leur idée du rugby business et spectacle ! Mais ce type marche à l’affect et ses valeurs repose sur la fraternité, la solidarité, le respect et l’abnégation... Chose que ne peuvent pas comprendre ces présidents qui ne sont pas issus du sérail et n’ont que les mots « fric et mercenaires » à la bouche... Les commentateurs parlent souvent des valeurs du Rugby sans les expliciter, Urios n’en parle pas car il les vit de manière viscérale et mérite de nous tous le plus grand respect !!!

  • Mich52
    3469 points
  • il y a 2 ans
@Belmerephoto

C'est clair et il a donné sa réponse. Castrais jusque dans la moelle

@Belmerephoto

Rooh le copié-collé dégueulasse...

  • Kad Deb
    29877 points
  • il y a 2 ans
@Belmerephoto

Taratata, je ne te crois pas ! Tout le monde sait très bien que les entraîneurs français sont mauvais et que rien ne vaut un entraîneur néo-zélandais... 😉
Plus sérieusement, j'espère qu'Urios aime davantage ses hommes que Bonaparte et qu'il ne finira pas comme lui. Comme beaucoup de généraux de son époque, Bonaparte considérait ses soldats comme des pions qu'on pouvait sacrifier au besoin et ses délires de conquête ont entraîné des pertes considérables en hommes comme en territoires. Bonaparte qui tire affectueusement les oreilles de ses hommes et les connaît chacun par leur nom, c'est de la mise en scène et de la propagande...

@Kad Deb

Laisse M. Bern tranquille.

  • Kad Deb
    29877 points
  • il y a 2 ans
@Marc Lièvre Entremont

Désolé, je fais une allergie sévère au culte de la personnalité.

Je voulais ici saluer la qualité de l'arbitrage de cette finale qui a été de très haut niveau, et pourtant à certains moments, le match aurait pu partir en vrille totale.

Bravo aux arbitres

@quentin2dakar

Perso j'ai trouvé Garcès fatigué... Son début de match moyen, une pénalité contre le CO dans un ruck alors que le ballon est dispo, une autre en application stricte de la stupide règle du hors-jeu sur coup de pied, alors que le joueur castrais attend bien que son botteur se saisisse de la balle mais la reçoit alors qu'il n'est pas à 10m... D'ailleurs, les deux coups de pied ont été foiré par le MHR, preuve que les dieux du rugby n'étaient pas tous en train de faire la sieste... Par contre, la façon de Garcès de mettre son corps dans les chamailleries-échaffourées, là, on valide...

  • Ahma
    94661 points
  • il y a 2 ans
@ginobigoudi

Un arbitre qui fait l'erreur d'appliquer une règle. Tu m'épateras toujours.

Derniers articles

News
News
News
News
News
News
News
News
Vidéos
News
News