RÉSUMÉ VIDÉO. L'Afrique du Sud atomise l'Écosse à Port Elizabeth (55-6)
Résumé vidéo : L'Afrique du Sud atomise l'Écosse à Port Elizabeth (55-6).
Hier à Port Elizabeth, l'Afrique du Sud a été sans pitié contre l'Écosse. Les hommes de Vern Cotter ont encaissé 8 essais, pour un total de 55 points dans la musette...
La série d'invincibilité de Vern Cotter à la tête du XV du Chardon n'aura durée que 3 matchs. Après des victoires plus ou moins convaincantes contre le Canada, les USA et l'Argentine, les Écossais se sont cassés les dents sur ce qui se fait de mieux au monde avec les All Blacks : l'Afrique du Sud.

Sans pitié, les Springboks ont récité leur rugby tout au long de la partie, hier à Port Elizabeth. Malgré l'absence des « européens » (Botha, Steyn, Habana, Steenkamp, Louw...) les hommes d'Heyneke Meyer n'ont eu aucun mal à enfiler les essais contre des Écossais volontaires, mais dépassés par la puissance et la vitesse de leurs adversaires.

Sans particulièrement se mettre en valeur, le jeune Handre Pollard a assuré pour sa grande première, en montrant une solidité et une maturité intéressante pour ses 20 ans. Un autre débutant, le seconde ligne Lodewyk de Jager, a fêté sa première titularisation en signant un doublé. Willie le Roux a encore été à l'honneur en signant son 7ème essai en 15 sélections. A noter aussi, la performance intéresssante de JP Pietersen au centre, ou le doublé des deux Sharks Marcell Coetzee et Lwazi Mvovo.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Jak3192
    50222 points
  • il y a 5 ans

Le rugby comme ça, c'est d'un facile...
bon courage aux écossais après une telle valise.

Il faut dire que les Ecossais étaient vraiment carbonisés et qu'en face les Springboks sont vraiment en pleine forme. Après on voit que les Springboks ont une machine très bien huilée et très puissante ! Il faut dire que quand les avants arrivent lancés et systématiquement à deux cela créer de l'avancée et quand en plus les arrières jouent lancés aussi y'a des espaces qui s'ouvrent mais bon en France on préfère ne pas avancer pour pas blesser les adversaires.. 😊

Hormis ça, je me pose toujours la question de savoir comment ces sudaf' de 18 à 35 ans possèdent une telle masse musculaire alors que la plupart de nos jeunes français sont très "frêles".. D'autant qu'on apprend après qu'en Afrique du Sud, il y a des cas de dopage dès 16 ans et que les anciens internationaux sont touchés par des maladies extrêmement rares, plus Chiliboy Ralepelle qui est contrôlé positif dès sa première année en France. Il faudrait savoir où en est réellement le dopage en France et dans les autres pays plutôt que de garder cette omerta ridicule. C'est juste mon avis, vous en pensez quoi vous ?

Derniers articles

News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News
News
News