RESUME VIDEO. H Cup - Saracens - ASM. Les Clermontois corrigés en demi-finale
H Cup – Saracens – ASM. Chris Ashton établit un nouveau record.

Le Rugbynistère a besoin de vous

Merci pour votre soutien
L'ASM a été largement battue par les Saracens ce samedi à Twickenham en demi-finale de la H Cup et doit désormais rapidement se reconcentrer sur le Top 14.
Les joueurs de l'ASM espéraient priver les Saracens d'une première finale de la H Cup mais à la faveur d'un match dominé durant 80 minutes, ils ont été corrigés avec la manière par leurs adversaires (46-6). Un revers synonyme d'élimination qui représente également la plus large défaite concédée par Clermont en Coupe d'Europe. Une double défaite pour la France puisque dans le même temps, l'ailier international Chris Ashton a dépassé l'ancien joueur du CAB Sébastien Carrat au nombre d'essais inscrits dans une saison grâce à un quatrième doublé cette année (7e, 64e), qui portent son total à 11 essais avant la finale le 24 mai prochain, à Cardiff. Une performance qui cristallise l'excellente partition des Sarries, ultra agressifs dès les premiers instants à l'image d'un Jacques Burger, élu homme du match, auteur de 27 plaquages pour un seul raté, mort de faim sur chacune des prises de balles adverses.

Si du côté anglais tout à fonctionné, comme sur la deuxième réalisation d'Ashton après un dribbling chanceux ou bien sur celle de Farrell (31e), qui réceptionne le ballon sur le tibia, les Clermontois n'ont, eux, jamais été en position de pouvoir inquiéter les Saracens. Gênés par une rush défense qui empêchait le jeu au large, les hommes de Vern Cotter n'ont pas su faire évoluer leur jeu pour mettre à mal ce rideau défensif. Si le jouer dans l'axe a permis d'entrevoir un semblant de réaction en première mi-temps, Clermont a clairement manqué de solution à l'image d'un Sivivatu muselé et d'un Nalaga rapidement amené au sol. « Les quelques temps forts qu'on a eus, on n'a pas réussi à les concrétiser. Et l'essai de pénalité nous a assommés » commentait le capitaine Julien Bonnaire à l'issue de la rencontre. Les Clermontois n'ont en effet pas réussi à surmonter cette double peine, carton jaune pour l'ouvreur Brock James et essai de pénalité, infligée par l'arbitre de la rencontre Nigel Owens au quart d'heure de jeu. Une sanction difficile à comprendre chez de nombreux observateurs mais aussi par l'entraîneur de l'ASM : « Je pensais que Brock James allait peut-être prendre un carton jaune, mais l'essai de pénalité était vraiment sévère ».


Crédit vidéo : Canal+

« Qu'on perde de 40 points ou d'un, l'histoire est la même : on est éliminés », rajoutait Julien Bonnaire. Reste que l'ASM doit désormais se reconcentrer pour la réception de l'USAP lors de la 26e et ultime journée du Top 14. Une rencontre à enjeux pour les deux formations. Clermont se doit de gagner pour éviter d'avoir à passer par les matchs de barrage lors des phases finales alors que les Catalans sont dans l'obligation de prendre des points sous peine d'être relégués en Pro D2.

Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • Compte supprimé
  • il y a 6 ans

Grosse pression défensive + réussite insolente + arbitrage très partial + Clermont sans ressort = déroute
Bravo Owens d'avoir donné une nouvelle dimension à l'arbitrage maison ....

  • jumisao
    21030 points
  • il y a 6 ans

@requiem63: Cela me parait évident. Et encore plus quand on regarde aussi les stats du match: presque 70% de possession du ballon, plus de 60% terrain, plus de 150 passes...mais du jeu stérile pour plusieurs raisons (mauvais choix, bien entendu, mais aussi hors jeu répétés en face non sifflés et fautes sur les rucks, tête enfoncée sous l'eau à chaque fois que vous commenciez à ressortir un peu à la surface, ...). Owens laisse faire l'adversaire, ne siffle pas les gestes considérés comme violents ou dangereux, le match est "😜lié" au bout de 30 min, à moins d'avoir des mentals de tueurs, je vois pas comment s'en sortir. Plutôt que de se donner encore à 200%, en sachant très bien que c'est pas le dernier match de la saison, et qu'il y a encore un match important en championnat la semaine suivante pour aller directement en 1/2 finale, vous avez lâché le match sur la fin, pour vous économiser. Je le comprends parfaitement. Et pour les critiques sur l'arbitrage, c'est évident qu'ils continueront à nous les mettre bien profond tant qu'on ne dira rien. Fritz se fait défoncer le visage en 1/4, l'arbitre ne voit rien, le TMO ne demande pas d'autres plans de vue, et après le match, le ST ne cite aucun joueur et ne dit absolument rien en ce qui concerne le réalisateur irlandais tricheur...donc on se fera entuber encore l'an prochain. J'imagine même pas le bronx qu'aurait fait Mourad sur un tel cas de figure.

@Jumisao: complétement d'accord sur ton analyse, et merci de ton post ça fait du bien. Comment pouvaient-ils garder le moral et l'envie de jouer dans ces conditions, j'espère qu'ils auront l'occasion de prouver très vite que cette équipe à du mental

Tu oublies l'en avant sur le premier essai :+)))
Même si notre équipe préféré n'y est pas depuis plusieurs matchs elle ne méritait pas ça.

  • Puydomois
  • il y a 6 ans

Clermont n'y est pas depuis quelques matchs mais il est évident qu'Owens a scellé le match avec cette double peine (injustifiée) l'oubli de l'en-avant du 3ème essai, sa gentillesse extrême face au pilier anglais (3penalites pas de carton) et a Burger ...
Les. Clermontois n'auraient pas dū lâcher prise mais à un moment donné cela doit être dur avec ou sans mental
Espérons qu'ils rebondissent sur le match contre Perpignan.
Je suis écœuré par le non match de Sivivatu et ce depuis son annonce de départ, au moins on ne le regrettera pas
Rebiffez vous les jaunes et. bleus, vous le devez à votre public et à vous mêmes.
I

  • jumisao
    21030 points
  • il y a 6 ans

@ curepire83: et encore, je trouve même qu'aucun coach/membre de staff, en dehors de ceux du RCT, n'osent critiquer les arbitres quand ils se font mettre bien profond. L'ASM (et tout journaliste français) aurait parfaitement le droit d'évoquer l'arbitrage à sens unique d'Owens qui tue le match en 30 min...mais au lieu de ça, la seule chose que j'entends et que je lis, c'est que l'ASM s'est fait bouffer. RMC hier encore a passé 2h à ne faire que critiquer les jaunards, pas de mental, pas d'intelligence, ..... et le soir, par contre, a osé dire que Barnes avait très mal arbitré et que Toulon avait été très fort pour gagner car sinon c'était du vol. WTF??? Sur les 21 premiers points des Sarries, yen a pas un de valable. En prime, les sarracens avaient un bol manifeste (que des bonds rebonds). Personnellement, je comprends parfaitement que les clermontois aient laissé tomber le match, notamment à partir de la 60eme. C'est pas étonnant qu'on continue à se faire mettre chaque année (et par "on", j'entends les clubs français), vu que personne à part Laporte et Boudjellal, n'osent dire clairement "oui, on a été mauvais, mais l'arbitre nous entube". En attendant, le seul club français qui est arbitré à peu près correctement, de façon neutre du moins, c'est le RCT.

C'est clair que l'arbitrage est loin d'avoir été exemplaire.... Surtout les plaquages de Burger, qui méritait largement carton jaune. Enfin, faut pas se leurrer, Clermont n'a pas été parfait, surtout au niveau du mental.
En tout cas, j'espère que Toulon réussira à se défaire du Munster.

On focalise sur le carton et l'essai de pénalité mais l'arbitrage était très orienté. Burger a fait beaucoup de fautes, rien, nada, sur le 3ème essai il y a bien un en-avant, pas sur la reprise de coc* de Farrell mais juste avant (Je l'ai revu ce matin au ralenti et il n'y a pas photo).
Je ne comprends pas qu'un arbitre comme Alain ROLLAND soit à la touche alors qu'il est quand même un des 3 meilleurs arbitres européen à mon avis.
Ok Clermont n'a pas su trouver les solutions mais quand tu constates que c'est toujours dans le même sens, a'm'en donné, tu lâches ...
C'était un arbitrage Anglo-saxon et bien orienté et ça c'est vraiment pénible comme il est pénible que les sanctions de discipline soit beaucoup plus sévère quand il s'agit d'un joueur d'une équipe Française.
Très franchement à part les présidents de club victimes de ça, je n'entends pas les instances Françaises monter à l’abordage. Il serait peut-être temps de se bouger le popotin, Messieurs !

Amitiés aux jaunards 🙂

  • sha1966
    58365 points
  • il y a 6 ans

comme dans le sud: uniformisation des rugby et decisions arbitrale

Pour moi les saracens gagne le match grace à leur defense qui a bloqué beaucoup de possibilité aux clermontois qui ont pas été si degueullasse que ça, (premiere periode) sur l'attaque les saracens n'ont pas été impressionnant, juste un jeu simple avec beaucoup de reussite, (deuxieme periode) il n'y avait plus de defense et ils ont pu s'amuser et c'était plutot jolie a voir mais assez facile du coup vu que les clermontois avaient compris leur sort déjà 30min avant la fin... hier soir dieu avait choisi son camp.. en attente de voir Toulon !

  • gabach
    4451 points
  • il y a 6 ans

arbitrage honteux mais je pense que les clermontois ont un gros souci de mental, chaque année ils cartonnent en debut et milieu de saison pour s effondré en phase finale , les leader comme parra ou james sont absent des debats et joue en depit du bon sens aucune reactiviter , aucune adaptation face au jeu proposer , clermont ou le syndrome du colosse au pied d argile , reste cependant le top 14 mais j ai bien peur qu il est pris un coup sur le casque et que cette saison soit encore un echec.

Certes les Sarracens ont dominés, mais je persiste à dire que l'essai de pénalité doublé du jaune en début de match a celé la victoire en plombant moralement Clermont. Après, les solutions n'ont pas non plus été trouvées: pas de jeu au pied derrière les deux centres, pas assez de jeu dans l'axe où ils dominaient les ébats...

Juste une chose par contre sur l'arbitrage qui m'a bien plus choqué que le jaune: Burger a fait facilement 7 plaquages au cou, et rien de l'arbitre? Là par contre faut le faire exprès, ses plaquages sont dangereux et le jour où il pétera les cervicales d'un autre on s'étonnera... J'espère qu'il sera surveillé de près en finale par l'arbitrage, parce que sur ce point on dirait vraiment qu'on veut remercier de la meilleure manière les anglais d'être restés dans la H cup...

C'est vrai que j'ai halluciné après le carton jaune de Brock James (je vous passe ma tête sur l'essai de pénalité qui a suivi).. ça plus l'essai refusé ça fait beaucoup pour le mental d'une équipe déjà si fragile dans les matchs à gros enjeux.

Ensuite en deuxième mi-temps je peux comprendre que les clermontois aient jeté l'éponge devant la détermination et la réussite des Sarries. Que l'on veuille ou non cette décision arbitrale à scellée le sort de cette demi-finale.

Allez Toulon cet aprem ! On a beaucoup de monde à venger du coup Aha.

Il n'y a rien a dire sur la victoire des Saracens qui ont parfaitement joué le coup. Le jaune et l'essai de pénalité était à mon goût trop sévère (j'aurais mis soit l'un soit l'autre).. ce qui a complètement déstabilisé Clermont qui était dés le départ à la ramasse.

Derniers articles

News
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News
News
Vidéos
News