McAlister-Donguy, duo gagnant pour le Stade face à Agen

Le Rugbynistère a besoin de votre soutien !

-70% de revenus pour le Rugbynistère avec l'arrivée du Covid-19. Aidez-nous à faire face à la crise !
Les Toulousains ont souffert mille maux pour battre le SUA, mais ont pu se reposer sur un McAlister de gala, et d'un Donguy finisseur comme jamais.
Les Toulousains ont rendu une copie plutôt pâle le week-end dernier face à des Agenais qui ont crânement joué leur chance. Si bien que c’est Junior Pelesasa, replacé à l’ouverture en l’absence de Conrad Barnard, qui inscrivait le premier essai dans un Wallon médusé. Il faut alors toute la classe de Luke McAlister pour sortir le quadruple champion d’Europe du piège lot-et-garonnais (21-10). Le Néo-Zélandais se met donc à accélérer, et offre deux essais à Yves Donguy, lui aussi excellent durant ce match.

Sur le premier, le centre toulousain crochète extérieur pour fixer deux défenseurs agenais (le second est d’ailleurs coupable d’une mauvaise défense) et servir sur un plateau son ailier qui n’a nullement besoin de mettre un coup de rein pour s’engouffrer dans le boulevard qui s’ouvre à lui. Le second est consécutif à un effort colossal de la mêlée (une des rares satisfactions pour Guy Novès). Le ballon récupéré est très vite envoyé au large, et McAlister prend à défaut la défense inversée en catastrophe du SUA, pour à nouveau décaler Donguy, qui passe devant Matanavou au classement des meilleurs marqueurs d’essais du Top 14.

Timoci Matanavou, justement, peut se sentir un peu lésé sur le coup. Car une nouvelle envolée de McAlister aurait pu faire quine, si ce dernier n’avait pas oublié son coéquipier sur son aile droite, alors qu’il avait fait le plus dur. Le Néo-Z serait-il plus copain avec Yves qu’avec Timoci ? On n’ira pas jusque-là, mais il est vrai qu’un coup d’œil en direction de son soutien extérieur aurait certainement connu meilleur sort que la passe dans les chaussettes à Clément Poitrenaud


Jap
Jap
Cet article est rédigé par Jap, un grand merci pour sa contribution ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :
  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !
Vous devez être connecté pour pouvoir participer aux commentaires
  • T_gueule_la_mouette
  • il y a 8 ans

Yves Donguy, ou la doublure de la doublure de Vincent Clair, alias Jean Dridéal(Cf Boucherie Ovalie pour les incultes), installé à vie à l'aile du Stade, par les liens sacrés du mariage.. C'est dur..

Derniers articles

News
News
News
News
Vidéos
News
News
News
News
News
News